Comment agir pour l'environnement si le gouvernement n'offre aucun projet collectif?

“Nous commençons à comprendre la finitude des ressources de la biosphère, du sol, de l’air, de l’eau qui composent l’environnement de tous les êtres vivants de la Terre, notre maison. C’est une révolution comparable à la révolution copernicienne.” Margaret Mead, anthropologue, au nom des ONG à la conférence des Nations Unies sur l’environnement, Stockholm, 1972 (!) Réactualisé le 22/1/2021

« Nous sommes sur le Titanic en train de couler et chacun cherche à s’approprier la meilleure cabine. »

Albert Jacquard

 

Dans son interview : Non, la réforme des retraites ne sera pas retardée du 9 juillet 2013 par Lénaïg Bredoux et Rachida El Azzouzi, le Ministre du budget  Michel Sapin énumère les nombreuses raisons d'inquiétude des Français.

Je comprends que face à cette inquiétude le(s) gouvernement(s) panique(nt).

Mais, curieusement, Sapin oublie l'inquiétude, elle aussi très profonde et qui touche aujourd'hui jusqu'aux ouvriers et paysans, due aux questions environnementales. Énormément de gens voudraient agir pour éloigner les catastrophes qui nous menacent, mais ni les socialistes, ni leurs concurrents ne leur proposent aucun projet participatif.

Et voilà: fin 2018, deux millions de Français ont signé une pétition de soutien à l’action en justice de Greenpeace et d'Oxfam contre l’État demandant au Gouvernement d'agir en faveur de l'environnement.

En 2021, l’État a été condamné pour l'inaction !

..............................

Par rapport au nucléaire, civil et militaire, la majorité des Français semble maintenant être contre, mais tous les gouvernements sont soumis aux multiples lobbys de cette industrie, civile et militaire.

Il suffit de lire les livres de plusieurs anciens Ministres de l'écologie qui, après leur limogeage, n'hésitent pas à l'affirmer. Voir en particulier L’État nucléaire de Corinne Lepage, éd. Albin Michel 2014. Alors quand Mr Sapin affirme : "(...) je ne sens absolument pas aujourd’hui de poids décisif de tel ou tel lobby"...

Si cette pression n'existait pas, la France serait déjà sortie du nucléaire, ou au moins accepterait de prendre des mesures pour en sortir en 5-10 ans ce qui semble faisable à la fois à Négawatt et au  Réseau sortir du nucléaire. (Greenpeace vient de préconiser une sortie en 20 ans.)

Savez-vous que l'Allemagne produit autant d'électricité par les ressources renouvelables que la France par ses centrales atomiques?

Renouvelables en Europe, fin 2020

1- Danemark : 62% 2- Irlande : 35% 3- Allemagne : 33% 4- Espagne : 28% ... (moyenne UE27 : 20%) ... 14- Pologne : 11% 15- France : 10% 16- Bulgarie : 8%

La révolution énergétique serait-elle en cours ?

« Il semblerait bien, en tout cas les investisseurs semblent y croire ! Les plus grandes valeurs boursières ne sont plus Exxon, Shell, BP ou Total. Aux Etats-Unis ou ailleurs, d’autres valeurs émergent… en tête des marchés boursières. Elles s’appellent : NextEra Energy aux Etats-Unis (150 milliards de capitalisation boursière), Iberdrola ou Enel en Europe.

Bien sûr la spéculation n’est pas loin mais des mouvements de fond sont là : l’énergie solaire devient moins chère que le charbon. » Commission de développement durable du GODF, section IDF, INFO 2020-07

Si ce n'est pas sous la pression des producteurs du nucléaire, pourquoi alors continuons-nous à courir cet énorme risque? Sortir du nucléaire coûterait autant que le poursuivre, la Cour des Comptes dixit, l'argument économique ne tient donc pas debout. Par contre, si la France continue à rafistoler ses anciennes centrales et en construire de nouvelles, la note sera plus élevée que si elle les arrête maintenant. Sans parler de ce que coûterait une catastrophe comme à Fukushima. La France a déjà frôlé de près un, peut-être deux accidents de cette envergure.

Cela me donne tournis.

..............................

Le gouvernement continue à gaver les riches avec des milliards d'Euros sortis du chapeau de magicien sous le prétexte de neutraliser les conséquences économiques de la pandémie COVID19.

N'ont-ils pas remarqué que leurs électeurs, même les très riches, changent ?

 

CONSTERNANT: Voici un moyen d'aider les industriels à s'opposer à la réglementation REACH

 

la-terre-confinee-ou-le-confit-de-terre

 

«....Dans le cas où certaines de vos substances seraient déjà engagées dans une voie réglementaire (Liste Candidate), nous pouvons vous proposer un support pour pouvoir envisager les différentes actions à mettre en place (lobbying) pour essayer de bloquer, ralentir ou aiguiller sur une autre voie réglementaire votre substance.»

Si vous cherchez une définition du cynisme (et de la crétinerie par ce que ces gens et leurs proches sont impaquetés, eux aussi,

voici le site dont provient cette citation qui est une bonne porte d'entrée:  https://www.ecomundo.eu/fr/innovation-recherche-developpement

 

« Chacun de nous a deux cartes dans sa manche : la carte d’électeur et la carte de crédit.» Ne pas l'oublier...!

Franck Courchamp, écologue et chercheur au CNRS.

 …..........................

Pour approfondir:  Aucun mur de protection ne suffira, même pas en briques d'or massif

https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog/200221/aucun-mur-de-protection-ne-suffira-meme-pas-en-briques-dor-massif

Pour lire les autres dossiers de ce site sur le nucléaire, le féminisme, l'environnement, les migrations des populations, l'Europe, la gouvernance, la littérature, le rire : 

ouvrez  https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog et voyez l'article  Sommaire.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.