Comment agir pour l'environnement si le gouvernement n'offre aucun projet collectif?

De très nombreux citoyens aimeraient s'engager résolument en faveur du "développement durable", à condition que les politiciens persuadent tout le monde de suivre cette démarche. Or ces derniers ne semblent pas s'en rendre compte. Les lobby's productivistes et pronucléaires les anesthésient...

« Nous sommes sur le Titanic en train de couler et chacun cherche à s’approprier la meilleure cabine. »

Albert Jacquard

Dans son interview : «Non, la réforme des retraites ne sera pas retardée» du 9 juillet 2013 |  Par Lénaïg Bredoux et Rachida El Azzouzi,"  Michel Sapin, Ministre du budget, énumère les nombreuses raisons d'inquiétude des Français.

Je comprends que face à elles, le(s) gouvernement(s) panique(nt). Mais, curieusement, il oublie l'inquiétude, elle aussi très profonde et qui touche aujourd'hui jusqu'aux ouvriers et paysans, due aux questions environnementales. Énormément de gens voudraient agir pour éloigner les catastrophes qui nous menacent, mais ni les socialistes, ni leurs concurrents ne leur proposent aucun projet participatif.

Et voilà: fin 2018, deux millions de Français ont signé une pétition de soutien à l’action en justice de Greenpeace et d'Oxfam contre l’État demandant au Gouvernement d'agir en faveur de l'environnement.

..............................

Par rapport au nucléaire, civil et militaire, la majorité des Français semble maintenant être contre, mais tous les gouvernements sont soumis aux multiples lobbys de cette industrie. Il suffit de lire les livres de plusieurs anciens Ministres de l'écologie qui, après leur limogeage, n'hésitent pas à l'affirmer. Voir en particulier L'Etat nucléaire de Corinne Lepage, éd. Albin Michel 2014. Alors quand Mr Sapin affirme : "(...) je ne sens absolument pas aujourd’hui de poids décisif de tel ou tel lobby"...

Si cette pression n'existait pas, la France serait déjà sortie du nucléaire, ou au moins accepterait de prendre des mesures pour en sortir en 5-10 ans ce qui semble faisable à la fois à Négawatt et au  Réseau sortir du nucléaire. (Greenpeace vient de préconiser une sortie en 20 ans.)

Savez-vous que l'Allemagne produit autant d'électricité par les ressources renouvelables que la France par ses centrales atomiques?

Si ce n'est pas sous la pression des producteurs du nucléaire, pourquoi alors continuons-nous à courir cet énorme risque? Sortir du nucléaire coûterait autant que le poursuivre, la Cour des Comptes dixit, l'argument économique ne tient donc pas debout. Par contre, si la France continue à rafistoler ses anciennes centrales et en construire de nouvelles, la note sera plus élevée que si elle les arrête maintenant. Sans parler de ce que coûterait une catastrophe comme à Fukushima. La France a déjà frôlé de près un accident de cette envergure.

Cela me donne le tournis.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.