Aucun mur de protection ne suffira, même pas en briques d'or massif

Les riches et puissants, assez malins pour accaparer les ressources et pouvoirs énormes, devraient-ils être en mesure de comprendre que rien ne les protégera des catastrophes qu'ils suscitent. Les radiations ne connaissent pas de frontières, nanoparticules et poisons chimiques sont dans la nourriture, même bio, les montagnes et la mer aussi polluées que les villes! Pensent-ils fuir sur Mars?

« Et les bêtes sauvages hurleront dans leurs maisons désertes,

et les chacals dans leurs beaux palais. » Isaïe, 13,22.

 

Oublions un peu les campagnes anti-GIEC, orchestrées très probablement par les industries qui entendent continuer à rejeter dans l'atmosphère des millions de tonnes de CO2.

 

 © Bruno Chaplot © Bruno Chaplot
                                                                                                                   

Réchauffement climatique ou pas,

il est évident que :

- la démographie galope,

- la pollution pénètre partout, même dans les coins les plus reculés,

- les ressources de la planète ont des limites dont nous nous approchons dangereusement, non seulement pour le pétrole, divers métaux, le bois etc., mais même pour les éléments quasi mythiques:

l'eau qui manque déjà,

l'air qui devient parfois irrespirable,

la terre qui disparait sous le béton, avant d’être submergée par la montée des océans,

le feu : la chaleur fait défaut à trop de gens et le seul feu dont nous disposons à profusion est celui des bombes atomiques,

- les richesses disponibles sont reparties de façon de plus en plus injuste.

Tout cela mène l'humanité vers des conflits apocalyptiques,

et personne ne pourra s'abriter derrière une quelconque Ligne Maginot, serait-elle construite avec des briques en or massif.

 

Les riches et autres puissants, assez intelligents pour accaparer des ressources et pouvoirs de plus en plus énormes, devraient être en mesure de comprendre ces évidences (nombreux le font déjà) et

- renoncer aux productions qui ne font qu'aggraver cette situation,

- s'appliquer à réduire les gaspillages, récupérer et recycler tout ce qui peut l'être, fabriquer uniquement des biens durables,

- investir massivement dans la dépollution, protection de l'environnement et sauvegarde de la biodiversité,

- apprendre à respecter les autres dans toute la richesse de leurs cultures et personnalités,

- inventer un autre système d'organisation du monde, fondé sur la solidarité et le partage,

créant ainsi les conditions d'une paix durable et d'un développement de l'humanité.

 

Un des premiers pas à faire : éliminer toutes les armes nucléaires, sauf, peut-être, quelques dizaines qui seraient confiées à l'ONU.

 

''Nous sommes perdus dans la quantité et l'accumulation. La tentation est grande de cultiver son envers et d'en appeler à la privation en faisant la promotion, par exemple, de la décroissance. Je crois plutôt, et c'est bien différent, à la sobriété. C'est une vertu ancienne, dont le caractère peut paraître suranné, mais qui sera l'un des traits de notre avenir.''  Nathalie Kosciusko-Morizet ''Tu viens?'', Gallimard, 2009, p.121).

 

Espérons-le avec elle.

...................................

Pour approfondir, voyez  SOMMAIRE: TOUT CE QUE VOUS NE VOULEZ PAS SAVOIR

En particulier :

A deux minutes de la guerre nucléaire?

https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog/010318/deux-minutes-de-la-guerre-nucleaire

Santé : espérance de vie en bonne santé, elle baisse !

https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog/100713/esperance-de-vie-en-bonne-sante-elle-baisse

Le libéralisme totalitaire et les super-mafias

https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog/060119/le-liberalisme-totalitaire

Les francs-maçons arrêtés au milieu du gué

https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog/311020/la-franc-maconnerie-gouverne-elle-le-monde

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.