Défaite des Vatreni en finale de la coupe du monde de football 2018 : joie pure !

Je laisse la parole sur mon blog, en ce qui concerne l’actualité politico-footballistique, à un expert bien plus compétent que moi, un Insoumis qui n’a pas ses préjugés dans sa poche : Alexis-Adrien Bonrevient de la Mélenchonerie…

En exclusivité pour Mediapart, Alexis-Adrien Bonrevient de la Mélenchonerie exulte :

« Joie Pure : les Vatreni sont éliminés. Trop forts les Froggies. »

 

Voilà bien un message « politiquement incorrect », par un représentant du « vrai Peuple » (sauf les femmes voilées qui ne veulent pas rester à leur place et prétendent occuper des responsabilités syndicales), qui s’efforce de « réhabiliter la raillerie comme moyen de lutte pacifique contre les puissants », et qui n’a surtout rien à voir avec la croatophobie. Car, hors de son immense culture footballistique (il a été remplaçant gardien de but en 1981 en seconde dans le cadre de l’Union nationale du sport scolaire), Alexis-Adrien Bonrevient de la Mélenchonerie est un aigle en politique. Combattant le complot de « l’extrême finance » et du « parti médiatique », incarné en France par Emmanuel Macron, il considère qu’une VIe République pleinement démocratique ne peut advenir que grâce à l’action de chefs rebelles bien-aimés sous l’autorité paternelle bienveillante du Caudillo insoumis adoré.

 

Alexis-Adrien Bonrevient de la Mélenchonerie termine sa fulgurance politico-footballistique ainsi :

« Longue vie à Poutine ! Honte au Grand Satan Américain ! Aux chiottes les Boches ! Et comme l’a si bien exprimé le Grand Timonier lui-même : ”Les libéraux et les fachos sont les deux faces de la même médaille” ! »

 

Source de l’information : l’Un-Soumis, le seul Media indépendant.

 

Galéjade anti-confusionniste

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.