Pinar Selek
Militante de la poésie
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 mai 2021

Féministes en solidarité avec les exilé.e.s: le 5 juin à Nice, venez voir ce miracle

Cette belle action inverse les positions habituelles : les féministes européennes ne vont pas parler au nom des exilé.es, mais cette fois ce sont les exilé.es qui vont parler au nom des mouvements féministes européens. Voilà pourquoi elle dérange !

Pinar Selek
Militante de la poésie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Toutes aux Frontières © Naz Oke

Dans quelques jours, c’est le 5 juin : des milliers de personnes de différentes régions et de plusieurs pays vont se retrouver à Nice pour « Toutes Aux Frontières » : première action féministe transnationale qui revendique une Europe sans frontières.

Elle sera belle et étonnante notre action ! Malgré tous les contrevents. Oui, il y en a plein ! D’abord le contexte Covid dans lequel les pouvoirs publics imposent aux populations une paralysie et rendent de plus en plus difficile et couteux les voyages internationaux. En plus, c’est une action féministe qui dérange : elle veut rappeler le caractère patriarcal et militariste des frontières de la forteresse européenne. C’est encore un événement qui veut rendre hommage aux migrant.es, tué.es par des politiques meurtrières et par des fascistes. C’est une action forte qui entend mettre la lumière sur les femmes exilées qui constituent 54 % des migrant.es en Europe et sur toutes les personnes non conformes à l’ordre patriarcal. C’est enfin un événement qui inverse les positions habituelles : les féministes européennes ne vont pas parler au nom des exilé.es, mais cette fois ce sont les exilé.es qui vont parler au nom des mouvements féministes européens. Voilà pourquoi notre belle action dérange ! Pour preuve, aucune information dans les grands médias, ni à la télé, ni dans les journaux. Peu importe ! Nous sommes déjà très visibles partout, nous recevons tous les jours des centaines de messages de nouvelles participant.es, nos flyers se distribuent dans de nombreux quartiers et dans de multiples pays nous organisons des rencontres pour discuter et pour fabriquer nos merveilleux cerfs-volants…

L’action Toutes Aux Frontières est déjà une réussite, avant même le 5 juin ! Grâce aux préparatifs dans plusieurs lieux, nous avons pu attirer l’attention sur les exilé.es invisibles : les femmes et toutes les personnes non-conformes à l’ordre patriarcal ! C’était un de nos buts initiaux ! Bien plus, 125 organisations européennes, politiques, associatives, syndicales ou humanitaires et universalistes soutiennent officiellement cette action, et rejoignent les positions féministes et antimilitaristes que nous voulons rendre visible et défendre. C’est une grande avancée !

L’action Toutes Aux Frontières sera une réussite le 5 juin et bien après !  Notre action ornée d’une myriade de cerfs-volants est la première étape d’une campagne féministe transnationale qui deviendra probablement un véritable marathon. Le 5 juin n’est que la ligne de départ de ce marathon dont la deuxième étape sera une pétition massive adressée aux institutions internationales. Nous sommes prêtes et prêts !

Autour de cette première action le mouvement se structure : nous avons construit un vrai réseau féministe et anti-militariste avec des dizaines de comités locaux, des assemblées locales, des chorales, des groupes de batucada, le tout en parfaite coordination. Nous sommes en train de construire des mécanismes qui collectiviseront les différentes ressources de chacun.es. Rien ne nous arrêtera, ni ne nous contrôlera !

 « L’être humain possède manifestement le don de faire des miracles. Ce don, nous l’appelons dans le langage courant agir qui signifie la capacité de déclencher de nouveaux processus », écrivait Hannah Arendt. Nous sommes en train d’assister à un miracle de cette nature : il a déjà commencé, il sera visible le 5 juin et il porte en lui un avenir !

Si je remercie toutes les personnes qui ont participé à la création de ce « miracle », elles me diront : « C’est bien peu de choses, c’est normal ». Elles auront raison, c’est normal de se mobiliser, de s’organiser, de dire non, de créer… Je cherche un autre mot en français, pour exprimer mon émotion. Je l’exprimerai le 5 juin, par mon cerf-volant ! Venez le voir…

Venez…

Voir ce miracle.

 Pinar Selek

Liens vers l'événement :

https://toutesauxfrontieresfr.wordpress.com

https://www.facebook.com/toutesauxfrontieres

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Migrations
Dans le sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ».
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato