Pinar Selek
Militante de la poésie
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 mai 2021

Pinar Selek
Militante de la poésie
Abonné·e de Mediapart

Féministes en solidarité avec les exilé.e.s: le 5 juin à Nice, venez voir ce miracle

Cette belle action inverse les positions habituelles : les féministes européennes ne vont pas parler au nom des exilé.es, mais cette fois ce sont les exilé.es qui vont parler au nom des mouvements féministes européens. Voilà pourquoi elle dérange !

Pinar Selek
Militante de la poésie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Toutes aux Frontières © Naz Oke

Dans quelques jours, c’est le 5 juin : des milliers de personnes de différentes régions et de plusieurs pays vont se retrouver à Nice pour « Toutes Aux Frontières » : première action féministe transnationale qui revendique une Europe sans frontières.

Elle sera belle et étonnante notre action ! Malgré tous les contrevents. Oui, il y en a plein ! D’abord le contexte Covid dans lequel les pouvoirs publics imposent aux populations une paralysie et rendent de plus en plus difficile et couteux les voyages internationaux. En plus, c’est une action féministe qui dérange : elle veut rappeler le caractère patriarcal et militariste des frontières de la forteresse européenne. C’est encore un événement qui veut rendre hommage aux migrant.es, tué.es par des politiques meurtrières et par des fascistes. C’est une action forte qui entend mettre la lumière sur les femmes exilées qui constituent 54 % des migrant.es en Europe et sur toutes les personnes non conformes à l’ordre patriarcal. C’est enfin un événement qui inverse les positions habituelles : les féministes européennes ne vont pas parler au nom des exilé.es, mais cette fois ce sont les exilé.es qui vont parler au nom des mouvements féministes européens. Voilà pourquoi notre belle action dérange ! Pour preuve, aucune information dans les grands médias, ni à la télé, ni dans les journaux. Peu importe ! Nous sommes déjà très visibles partout, nous recevons tous les jours des centaines de messages de nouvelles participant.es, nos flyers se distribuent dans de nombreux quartiers et dans de multiples pays nous organisons des rencontres pour discuter et pour fabriquer nos merveilleux cerfs-volants…

L’action Toutes Aux Frontières est déjà une réussite, avant même le 5 juin ! Grâce aux préparatifs dans plusieurs lieux, nous avons pu attirer l’attention sur les exilé.es invisibles : les femmes et toutes les personnes non-conformes à l’ordre patriarcal ! C’était un de nos buts initiaux ! Bien plus, 125 organisations européennes, politiques, associatives, syndicales ou humanitaires et universalistes soutiennent officiellement cette action, et rejoignent les positions féministes et antimilitaristes que nous voulons rendre visible et défendre. C’est une grande avancée !

L’action Toutes Aux Frontières sera une réussite le 5 juin et bien après !  Notre action ornée d’une myriade de cerfs-volants est la première étape d’une campagne féministe transnationale qui deviendra probablement un véritable marathon. Le 5 juin n’est que la ligne de départ de ce marathon dont la deuxième étape sera une pétition massive adressée aux institutions internationales. Nous sommes prêtes et prêts !

Autour de cette première action le mouvement se structure : nous avons construit un vrai réseau féministe et anti-militariste avec des dizaines de comités locaux, des assemblées locales, des chorales, des groupes de batucada, le tout en parfaite coordination. Nous sommes en train de construire des mécanismes qui collectiviseront les différentes ressources de chacun.es. Rien ne nous arrêtera, ni ne nous contrôlera !

 « L’être humain possède manifestement le don de faire des miracles. Ce don, nous l’appelons dans le langage courant agir qui signifie la capacité de déclencher de nouveaux processus », écrivait Hannah Arendt. Nous sommes en train d’assister à un miracle de cette nature : il a déjà commencé, il sera visible le 5 juin et il porte en lui un avenir !

Si je remercie toutes les personnes qui ont participé à la création de ce « miracle », elles me diront : « C’est bien peu de choses, c’est normal ». Elles auront raison, c’est normal de se mobiliser, de s’organiser, de dire non, de créer… Je cherche un autre mot en français, pour exprimer mon émotion. Je l’exprimerai le 5 juin, par mon cerf-volant ! Venez le voir…

Venez…

Voir ce miracle.

 Pinar Selek

Liens vers l'événement :

https://toutesauxfrontieresfr.wordpress.com

https://www.facebook.com/toutesauxfrontieres

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » stratégiquement distincts.
par Fabien Escalona
Journal — Politique
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Hausse du passe Navigo : les usagers grands perdants du bras de fer entre la région et l’État
Après des semaines de guérilla politique, le gouvernement a accepté de faire un chèque de 200 millions d’euros pour renflouer la dette des transports franciliens. Pas suffisant pour éviter la hausse prévue du passe Navigo, que les usagers payeront désormais 84 euros, contre 75 auparavant.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER