Pinar Selek

Militante de la poésie

FRANCE

Son blog
92 abonnés Le blog de Pinar Selek
Voir tous
  • Je suis une Cerf-volant à Nice

    Par
    tout-aux-frontieres-nice-v3-logo-naz-oke
    En tant que femme exilée, je suis une Cerf-volant. Une femme sans frontière. Mais on peut facilement me déchirer. J’ai besoin de la solidarité pour pouvoir danser avec les vents !… Et après la belle action féministe de 5 juin à Nice, quand le ciel sera rempli d’autres cerfs-volants, ça sera plus difficile de me déchirer ! Venez !
  • Lettre à Frédérique Vidal

    Par
    Depuis vos dernières déclarations sur « l’islamo-gauchisme », je suis dans un cauchemar terrible. Votre discours réveille tout ce que j’ai vécu et tout ce que mes collègues en Turquie sont en train de vivre. Je vous demande de prêter attention à ma parole qui s’est forgée à travers une expérience très dure de la défense de la liberté de la recherche et de l’autonomie de la production scientifique.
  • Toutes aux frontières! Appel à une action féministe à Nice

    Par
    image
    Venez, venez avec vos cerfs-volants à Nice, le 5 juin pour participer à notre belle action féministe transnationale ! Pour contester ensemble les politiques européennes de la criminalisation de la migration ! Préparez vos cerfs-volants, vos danses, vos chansons pour dire que « en tant que féministes, nous n’acceptons pas les frontières ». Venez à Nice le 5 juin 2021...
  • 20 ans après ma libération

    Par
    Sortie de la prison Sortie de la prison
    Dans quelques semaines, ça fera vingt années que j’ai été libérée de prison. C’était juste après le massacre dans les prisons. Juste après que j’ai vu mourir mes ami.es, entendu leurs cris dans le feu. Ma libération ne mettait pas fin à ce cauchemar. Ni au mien ni à celui que j’ai partagé avec les autres prisonnier.es.
  • Le cri des prisons en Turquie

    Par
    « Les conditions sanitaires sont déplorables. Pas de savons, pas d’eau chaude… Souvent il n’y a même pas l’eau… Ils nous déplacent sans arrêt. Ils veulent nous tuer par la maladie. Parlez avec les journalistes…Faites savoir les violences que subissent des dizaines de milliers prisonnier.es en Turquie ». Comment entendre et faire entendre ce cri ? Comment dépasser les murs ?