41 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 juin 2019

Appel des 65 pour la libération de Josu Urrutikoetxea

Le 16 mai 2019, Josu Urrutikoetxea a été arrêté dans un hôpital public au milieu de soins urgents qui lui étaient prodigués. Josu Urrutikoetxea est un artisan de premier plan de la fin de la lutte armée au Pays basque et le promoteur d’une résolution juste et durable du dernier conflit armé d’Europe occidentale.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Libération immédiate de Josu Urrutikoetxea

Josu Urrutikoetchea © Photo Jean-Daniel Chopin

Le 16 mai 2019, Josu Urrutikoetxea a été arrêté dans un hôpital public au milieu de soins urgents qui lui étaient prodigués. Josu Urrutikoetxea est un artisan de premier plan de la fin de la lutte armée au Pays basque et le promoteur d’une résolution juste et durable du dernier conflit armé d’Europe occidentale.

Une tribune publiée le vendredi 31 mai par le quotidien Libération alerte l’opinion publique sur ce coup inconsidéré porté à la diplomatie et à la paix.

Par cet appel, en sollicitant l’appui de la communauté internationale, nous demandons aux institutions françaises et européennes de soutenir le processus de paix au Pays basque, ainsi que l’arrêt immédiat de toutes poursuites, la mise en liberté et la garantie de protection de Josu Urrutikoetxea.

Signez l’appel

#FreeJosu

Lire la tribune sur Libération: https://www.liberation.fr/.../en-soutien-a-josu-urrutikoetxea

Les 65 premiers signataires :
Alain Badiou (philosophe), Etienne Balibar (philosophe), Thomas Lacoste (réalisateur), Jean-Luc Nancy (philosophe), Toni Negri (philosophe), Jacques Rancière (philosophe) & Louis Joinet (magistrat à la Cour de Cassation, expert à l’ONU pour les doits de l’homme), Noam Chomsky (linguiste), Slavoj Žižek (philosophe), Sandro Mezzadra (philosophe), Geneviève Fraisse (philosophe), Jacques Gaillot (évêque de Partenia), Serge Portelli (magistrat), Annick Coupé (syndicaliste et militante altermondialiste), Jean-René Etchegaray (président de la Communauté d’agglomération Pays basque & maire de Bayonne), Susan George (écrivain), Noël Mamère (militant écologiste), Raul Zelik (conseil fédéral de Die Linke, Allemagne), Marcelo Parrilli (avocat, Buenos Aires), Sophie Wahnich (directrice de recherche Cnrs, membre de la social science school ias Princeton), Michael Lowy (sociologue), Hélène Franco (magistrat & syndicaliste), Sorj Chalandon (romancier), Federica Giardini (philosophe, Roma Tre), Rithy Panh (cinéaste), Keith Dixon (professeur honoraire de civilisation britannique), Gustave Massiah (économiste, Conseil international du forum social mondial), Jérôme Gleizes (Conseiller de Paris, économiste Paris 13), Bernard Lahire (sociologue, ENS de Lyon), Aurélie Trouvé (économiste et altermondialiste), Didier Lestrade (journaliste & écrivain), Annie Lacroix-Riz (historienne), Emilie Deleuze (réalisatrice), Yves Sintomer (politiste, Paris 8), Geneviève Azam (économiste et altermondialiste), Jean-Guy Talamoni (président de l'Assemblée de Corse), Robert Guédiguian (réalisateur), Christian de Montlibert (sociologue, professeur émérite), Claude Corman (cardiologue), Maxime Combes (économiste), Latifa Laâbissi (chorégraphe & danseuse), Willy Pelletier (sociologue, fondation Copernic), Thomas Bidegain (scénariste), Christophe Aguiton (altermondialiste), Pierre Savelli (maire de Bastia), Hervé Le Corre (romancier), Frédéric Jaëck (mathématicien, ENS), Txetx Etcheverry (membre de la coordination de Bizi), Gilles Volta (monteur), Olivier Le Cour Grandmaison (universitaire), Fabienne Hanclot (responsable association cinéma), Marcelo Langieri (profesor de sociología, Buenos-Aires), Jean-Marie Harribey (économiste), Clément Schneider (cinéaste), Eric Beynel (porte parole de Solidaires), Mathilde Villeneuve (critique d’art), Christophe Mileschi (professeur des universités, études italiennes), Dominique Pâris (monteuse), Bertrand Ogilvie (psychanalyste, philosophe), Philippe Corcuff (politiste IEP de Lyon), Patrick Rödel (écrivain), Ludivine Bantigny (historienne, université de Rouen), Frédéric Bodin (Sud rail), Vladimir Perisic (cinéaste) & Frank Wynne (traducteur & écrivain, Irlande).


Signez l'Appel en suivant ce lien

Voir la liste des soutiens

Lire la tribune dans Libération d'Alain Badiou, Etienne Balibar, Thomas Lacoste, Jean-Luc Nancy, Toni Negri & Jacques Rancière

Lire la tribune dans Le Monde de Véronique Dudouet, Andy Carl & Jean-Marie Muller

Lire la tribune dans Le Monde de Gerry Adams (Sinn Féin) & Ronnie Kasrils (ANC)

Lire la tribune sur le site de Mediapart et le quotidien Libération de Esther Benbassa, José Bové, Eva Joly & Noël Mamère

Lire le communiqué "Josu Urrutikoetxea en danger" publié sur le blog de Mediapart par Egoitz Urrutikoetxea

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viol, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes
[Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
par Maxime Combes
Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik
Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan