Remarque préliminaire

Ce billet constitue l’Extrait N°1 de ma Déposition écrite dans la plainte de KHERIGI dit GHANNOUCHI Rached contre moi, Déposition présentée sous forme d'un fascicule de 90 pages standards que j’ai transmis à Madame la Juge M.H., vice-présidente auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris, chargée de l’Instruction, par Lettre recommandée avec accusé de réception et par Rapid-Poste. Les autres Extraits qui vont suivre seront consultables sur le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog

Dans cette série d’Extraits, le texte est reproduit tel quel, y compris les ordinaux des références qui s’y trouvent, mais, sans les intitulés correspondants, et, le lecteur comprendra pourquoi !, excepté le fait qu’il m’arrive de remplacer certains noms par leurs initiales, de sectionner les paragraphes, d’en changer les titres - compte tenu principalement de la limitation du nombre de caractères les concernant introduite récemment par Mediapart - et d’y effectuer quelques mises à jour, arrangements et ajouts,  tirés d’autres paragraphes de ladite Déposition, et cela, pour la bonne compréhension du texte.

Pour la plainte elle-même, voir mon article intitulé «À propos de la plainte de Rached Ghannouchi contre moi pour diffamation», paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/071015/propos-de-la-plainte-de-rached-ghannouchi-contre-moi-pour-diffamation,

article reproduit en Annexe de ma Déposition écrite (voir à la fin de ce billet).

Table des matières de ma Déposition écrite :

Lettre introductive adressée à Madame la Juge M.H

1. Sur le cheminement du courrier postal entre la France et la Tunisie

2. Application à mon égard des art.13 et 44 de la Convention entre la France et la Tunisie relative à l’entraide judiciaire en matière pénale

3. Satisfaction d’une part et stupéfaction d’autre part !

4. Mes recherches sur le net prouvent ma bonne foi

a. Recherche avec mots clés «150 millions de dollars Rached Ghannouchi Qatar condamnation Christian Chesnot  Georges Malbrunot»

b. Recherche avec mots clés «150 millions de dollars Rached Ghannouchi Qatar condamnation»

5. Les recherches effectuées par mon cercle des connaissances confirment ma bonne foi

6. Les excuses de The Independant à Rached Ghannouchi ont une odeur de complaisance basée sur le mensonge

7. Démonstration, sans conteste, du financement d’Ennahdha par le Qatar : Rached Ghannouchi va-t-il démentir son mentor, son maître à penser !  

8. Ennahdha est bien la succursale tunisienne de la Confrérie des frères musulmans  

9. Financement d’Ennahdha par des mouvements et pays étrangers      

10. Un autre  cheminement illicite pour renflouer les caisses d’Ennahdha         

11. Confirmation de l’argent sale d’Ennahdha           

12. Qui croire ? Rached Ghannouchi et les excuses de The Independant ou Walid Mouallem  et les autres?                                  

13. Le Djihad par les tribunaux de la République française                        

14. Qui tolère l’islamisme, récolte le terrorisme                              

15. Le qatarisme, ce fléau, cause de l’incrimination de mon article                               

16. Poème récapitulatif                               

17. Conclusion                              

a. À propos de mon blog où fut publié mon article incriminé par Ghannouchi Rached

b. Petit message au plaignant et à ses semblables                          

c. Pourquoi j’ai médiatisé la plainte de Rached Ghannouchi contre moi                           

d. Ma Déposition écrite et ma ligne de défense                         

18. Références                                

19. Pièces jointes (PJ)                                             

PJ1 : Copie du verso de l’enveloppe renfermant la convocation pour ma première comparution, portant le cachet d’arrivée de la Poste tunisienne                            

PJ2 : Copie de la Convention entre la France et la Tunisie «relative à l’entraide judiciaire en matière pénale»                          

PJ3 : Liste non exhaustive d’ouvrages de Christian Chesnot et Georges Malbrunot                         

PJ4 : Liste très partielle de médias, ayant relayé l’information des 150 millions USD qataris à Rached Ghannouchi, qui n'ont pas eu affaire à la justice                      

PJ5 : Texte du premier courriel envoyé à des centaines de connaissances et amis dont des universitaires, des journalistes de différents médias, des politologues,… spécialisés dans l’islam et le monde arabe                               

PJ6 : Un échantillon du deuxième courriel - constituée de 4 documents référencés PJ6a, PJ6b, PJ6c et  PJ6d  et comportant nominativement 404 destinataires - de l’ensemble des milliers de courriels envoyés à plusieurs amis facebookeurs et à toutes mes connaissances (physiques ou morales) et amis qui se trouvent sur mon carnet d’adresses                      

PJ7 : Rached Ghannouchi et Gilles Kepel le jeudi 3 mars 2016 au siège central d’Ennahdha                      

PJ8 : Une photo de la première manifestation contre le pouvoir d’Ennahdha, qui a eu lieu sur la Place du Bardo devant le siège de l’Assemblée Nationale Constituante, le mardi 22 novembre 2011, jour où cette Assemblée tenait sa première réunion, manifestation où le Qatar était présent, sur une pancarte, par la personne de son Émir, avec Obama, en ma compagnie !                   

20. ANNEXE                          

Dernière version de mon article intitulé «À propos de la plainte de Rached Ghannouchi contre moi pour diffamation», paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/071015/propos-de-la-plainte-de-rached-ghannouchi-contre-moi-pour-diffamation

La première version de cet article a été transmise à Madame De Brye Berengère - Officier de Police Judiciaire chargée par Madame la Juge  d'instruction Carole VUJASINOVIC pour conduire l’enquête policière qui a eu lieu par courriels, compte tenu du fait que je réside en Tunisie - en guise de réponses aux questions qui m’ont été posées lors de cette enquête.

Salah HORCHANI

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.