Selim Paladio
Freelance se rêvant écrivain
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 mars 2016

Embrassons les CRS

La politique est morte, vive la politique. C’était le titre de ce billet hier encore.

Selim Paladio
Freelance se rêvant écrivain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il se passe effectivement quelque chose d’extraordinaire en ce moment.

Il y a dans l’air, et dans les rues, une atmosphère de renouveau. 

Las de la politique qui fait son spectacle quotidien et qui ne change pas notre quotidien, en rien, les citoyens à l’esprit citoyen reprennent le contrôle de leur vie par l’action.
On les voit fleurir, nos utopies pour arrêter cette mascarade du marché qui nous fait surconsommer, surproduire et qui est finalement responsable de cette course en avant qu’on ne parvient pas à arrêter.
Nos Etats se sont fait asservir (lire en lien le magnifique mais terrifiant texte de Manuela Cadelli, « le néolibéralisme est un fascisme ») et nous avec.
Alors c’est sûr, nos combats se croisent et se trouvent des points communs en ce moment. Il flotte cet air de rébellion qui nous enchante.
Encore hier, j’étais émerveillé par toutes ces actions qui fleurissent et qui sentent bon le retournement (n’est-ce pas bernard arnaud sans majuscule?). Mais hier, j’ai passé toute la journée à l’hôpital pour ma compagne.
Nous pouvons reprendre le contrôle d’une partie de nos vies c’est vrai.
Nous avons besoin de commencer par nos consciences il est vrai, alors ces utopies sont utiles.
Mais nous devrons nous battre également pour la survie de l’Etat, de l’Etat de droit. Pour nos hôpitaux, nos magistrats, nos acteurs sociaux.
L’Etat est notre plus bel achèvement, et ils veulent le tuer.
Nous ne couperons la tête à personne je l’espère. Mais les bourgeois qui ont pris le pouvoir depuis 1789 ont bel et bien dépassé les limites. A nous de les en empêcher sans écorcher plus encore cet Etat qui est le nôtre.
Battons-nous contre ceux qui ont asservi l’Etat, ne nous battons pas contre l’Etat.
L’Etat, c’est nous. Embrassons les CRS et les policiers. Ils sont des nôtres.
Moi l’anarchiste convaincu, j’ai du réviser ma foi. Fuck.
L’équilibre est à la croisée des chemins.
Il sera dur de délier les pensées mais notre combat est là.
Eclairer pour mieux démanteler.
Ne pas scier la branche sur laquelle nous sommes assis.
Poulets sans tête, pardonnez moi.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Libertés publiques
Covid-19 : « Le gouvernement réglemente par protocoles et foires aux questions, une menace pour l’État de droit »
Stéphanie Renard, maîtresse de conférences en droit public, fait le bilan de deux années de crise. Cette spécialiste de l’ordre public sanitaire s’inquiète de la diffusion d’un « droit souple » qui « menace l’avenir de l’État de droit et le principe de légalité », et dénonce un « retour en arrière, vers une vision hygiéniste de la société ».
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Nucléaire
Hugo, lanceur d’alerte du nucléaire : « J’accuse EDF de dissimulations »
« Avec ce type d’attitude, nos centrales ne sont pas sûres » : le témoignage choc d’un membre de la direction de la centrale nucléaire du Tricastin, inquiet que la culture de la sûreté nucléaire passe en arrière-plan des impératifs financiers au sein du groupe EDF.
par Youmni Kezzouf et Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report