Bas les masques !

Les glands du pouvoir me reprochent souvent de porter un masque... mais on ne sait pas tout !

 

Depuis ma naissance et ma première action de 2013 contre la Députée de la dèche Sabine Buis, les glands me reprochent souvent d'être masqué, avançant que je manquerai de courage ! En fait c'est surtout un prétexte pour ne jamais répondre sur la question politique de mes actions. Aucun n'a jamais répondu politiquement, pas même Pascal Terrasse, ils ne pourraient pas de toute façon… ils préfèrent intimider, porter plainte… comme Jacquouille la fripouille par exemple lorsqu'il s'en prend à mes amis... Je vais même vous faire un aveu, ils ont très bien compris l'intérêt du masque. Pourquoi ne pas afficher mon visage ? Pour dépersonnaliser mes actions bien entendu. Super Châtaigne c'est moi, Super Châtaigne c'est toi !

Mon projet politique, qui se résume au changement de système politique du pays, sans idéologie de « gauche » ou de « droite », est justement en accord avec ma personnalité : Nous sommes tous Super Châtaigne !

Bref, l'histoire du masque, ils ont très bien compris et ont d'ailleurs décidé d'en porter un, les glands ont un masque de visage humain ! C'est quand même terrible, derrière leur bouille sage, proches des gens, lorsqu'ils picorent à tous les buffets que vous payez avec vos impôts, lorsqu'ils posent à côté de vos enfants dans le canard local… n'oubliez jamais que ces mêmes glands vous pompent jusqu'à la sève !

Et j'ai même trouvé mieux ! Saviez vous que pour les primaires internes d'un parti politique, les glands proposent de me plagier ? Mes services secrets ont intercepté une missive, elle est intitulée « Profession de foi du -de -la candidat-e masqué-e Nxxxxxxe Dxxxe pour l'Élection Présidentielle de 2017 ».

En voici des extraits :

« Pour représenter Nxxxxxxe Dxxxe à l'élection présidentielle de 2017, je dépose ma candidature, masqué-e. Ce n’est pas par timidité, ni pudeur et encore moins par forfanterie. Je le fais de façon très solennelle. J’entends que cette candidature soit retenue, au même titre que celle des autres, et que les adhérents de Nxxxxxxe Dxxxe soient laissés libres de la choisir ou pas, pour les représenter. »

« La défiance à l'égard des hommes et femmes politiques est maximale...  beaucoup auraient soif d'une démocratie renouvelée, dans laquelle leur parole serait portée par un-e vrai-e représentant-e, dont la personne s'effacerait au service de sa seule mission. Un-e candidat-e anonyme laisse aussi chacun s'identifier à la personne qui se cache derrière le masque. »

« Mes arguments et mes slogans, 100% issus du travail collectif fourni par Nxxxxxxe Dxxxe, sont ainsi rapidement appropriés par tout un chacun. »

« J'attiserai la curiosité les médias, qui mettront la lumière sur le mouvement. »

Sacré médias !

« Ainsi, c’est notre credo qui occupera le devant de la scène de façon étonnante, fera connaître nos idées, nourrira les débats, et nous permettra de rattraper largement notre déficit de notoriété. »

« Lorsque l’attention médiatique et citoyenne portée à Nxxxxxxe Dxxxe sera à son comble, dans plusieurs mois, je laisserai ma place à celle ou celui que les adhérents choisiront pour incarner l'espoir que j'aurai représenté, cette fois-ci, sans masque. Il ou elle aura pour tâche d'être à la hauteur du mythe que nous aurons construit. »

 « Pourquoi proposer un candidat masqué ? »

 « Nous sommes si petits qu'il nous faut innover radicalement en terme de communication et nous n'avons plus grand chose à perdre. »

 « Vous avez été nombreu-x-ses à réagir par mail et sur le forum ces derniers jours, confirmant, nous l'espérons ainsi, la pertinence de cette candidature. Nous vous en remercions chaleureusement. »

 « Qui « se cache » derrière cette idée ? »

 « Quelques temps avant que nous ayons été tou-te-s invité-e-s à nous proposer comme candidat-e pour représenter Nxxxxxxe Dxxxe en vue de la présidentielle, le CT des Axxxs-Mxxxxxxxs, associé à un adhérent du Vxxxxxxxe, qui a eu la même idée au même moment, a élaboré cette alternative originale. Elle peut paraître farfelue à première vue, mais nous avons pensé qu'elle méritait plus qu'un examen. Elle n'a surtout pas pour but de cliver, une fois de plus entre partisans d'une stratégie ou d'une autre, mais elle souhaiterait susciter l'imagination et la créativité. Penser « en dehors de la boite », voilà qui est nécessaire en cette époque de profonde mutation. »

Vous l'aurez compris, si je ne passe pas directement au premier tour, je suis certain que des sympathiques militants de Nxxxxxxe Dxxxe voteront pour moi au deuxième, et ils auront bien raison ! Cependant, je tiens à ce que tout le monde le sache: je ne suis pas un super-héros, je suis un justicier ! Je ne vole pas... comme Balkany, Cahuzac... les glands quoi...

En attendant, ne laissons pas faire !

Super Châtaigne, le justicier de tous les Français.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.