De nouveau des trains de nuit vers les Pays-Bas ?

Les chemins de fer autrichiens réfléchissent à la réintroduction d'une liaison en train de nuit à l'horizon 2020-2021.

Site web d'origine : NoordWestExpress

Lien vers l'article : http://noordwestexpress.nl/steeds-grotere-kans-op-nightjet-naar-nederland/

Traduit du néerlandais par Vincent Doumayrou
=-=-=-


Au cours d'un entretien avec des associations d'usagers allemandes et autrichiennes, des dirigeants des chemins de fer fédéraux autrichiens (OeBB) ont dévoilé divers projets relatifs à leurs trains de nuit Nightjet dans un avenir proche, avec notamment la perspective d'une nouvelle liaison entre Amsterdam et Munich.

Depuis la suppression des liaisons City Night Line par la Deutsche Bahn, plus aucun train de nuit ne dessert les Pays-Bas, ce qui est une première depuis 1901. Les chemins de fer autrichiens ont tenté de colmater la brèche, mais pour l'heure, ils n'ont pas repris l'exploitation d'un train vers notre pays.

Toutefois, le choix d'une relation entre Amsterdam et Munich a quelque chose de surprenant. Il existe déjà un Nightjet entre Düsseldorf et Innsbrück et il circule selon une trame qui, à bien des égards, ressemble à celle de la relation envisagée. Ce train s'arrête à Munich à 7 h 05 du matin : peut-être la demande est-elle trop importante pour pouvoir être comblée par le train existant.

Du point de vue du voyageur, il vaudrait peut-être mieux introduire une liaison d'Amsterdam vers la Suisse. Il apparaît en effet un manque de liaison de nuit, qui concerne d'ailleurs l'ensemble de l'Ouest de l'Allemagne. Mais ce point d'attention est mineur à côté de la nouvelle sensationnelle que constitue la perspective de la réapparition d'un train de nuit aux Pays-Bas !

Les OeBB proposent aussi la possibilité de charger une voiture, une motocyclette ou un vélo sur les Nightjet. Mais ce n'est apparemment pas simple à réaliser à Amsterdam, les trains-autos partaient d'ailleurs de Bois-le-Duc [ou 'S-Hertogenbosch en néerlandais, ville située à environ 90 km au Sud d'Amsterdam - NdT] quand ils existaient encore. A Munich, la Gare de l'Est (Ostbahnhof) constitue une option possible pour le chargement et le déchargement des autos.

Au cours de l'entretien, les OeBB ont dévoilé quelques idées et projets par ailleurs :

  • Un Nightjet entre Munich et Paris, à condition de trouver un partenaire plus avantageux que la SNCF ;

  • Du nouveau matériel roulant pour les liaisons avec l'Italie, chose due à une évolution des normes d'incendie : le matériel libéré permettrait de réaliser la liaison avec Amsterdam ;

  • Nightjet doit évoluer vers une prestation de luxe, ce qui a pour conséquence qu'il doit compter plus de voiture-lits que de couchettes ;

  • Les tarifs deviennent plus flexibles (yield management) : de ce fait, les offres seront affinées mais le billet sur des relations ou des périodes très demandées seront plus chers. Les OeBB travaillent également à mieux intégrer les systèmes de tarification et de réservation avec les pays voisins ;

  • Pour le service annuel 2018, l'offre entre Zurich, Hambourg et Berlin est vouée à évoluer. Le train Zurich - Berlin - Hambourg ne passera plus entièrement à Berlin, mais sera scindé quelque part en Allemagne. Ainsi, le service sera en mesure d'assurer une bonne relation entre Hanovre et la Suisse, et peut devenir une option plausible à partir des Pays-Bas, bien que cela dépende de l'heure de départ et d'arrivée à Hanovre. Noord West Express reviendra prochainement sur ce sujet.

 

Bien cordialement,

Vincent Doumayrou,
auteur de La Fracture ferroviaire, pourquoi le TGV ne sauvera pas le chemin de fer,
Préface de Georges Ribeill. Les Editions de l'Atelier, Ivry-sur-Seine, 2007.
=-=-=-
Sur ce blog, une parution (très) récente sur le même sujet : https://blogs.mediapart.fr/vincent-doumayrou/blog/181117/comment-les-autrichiens-esquissent-lavenir-du-train-de-nuit
=-=-=-
Ce blog se veut écocitoyen. Par conséquent, il n'utilise de photos qu'à la marge, et uniquement en format réduit. Les billets sont supprimés au bout d'une durée maximale de deux ans, à moins de présenter un intérêt particulier.
=-=-=-
Pour me contacter : vincent-doumayrou{a}laposte.net
Pour m’écouter gazouiller (photo de fond personnelle) : https://twitter.com/VDoumayrou
=-=-=-

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.