Vincent Doumayrou
Abonné·e de Mediapart

42 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 nov. 2017

Vincent Doumayrou
Abonné·e de Mediapart

De nouveau des trains de nuit vers les Pays-Bas ?

Les chemins de fer autrichiens réfléchissent à la réintroduction d'une liaison en train de nuit à l'horizon 2020-2021.

Vincent Doumayrou
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Site web d'origine : NoordWestExpress
Lien vers l'article : http://noordwestexpress.nl/steeds-grotere-kans-op-nightjet-naar-nederland/
Traduit du néerlandais par Vincent Doumayrou
=-=-=-


Au cours d'un entretien avec des associations d'usagers allemandes et autrichiennes, des dirigeants des chemins de fer fédéraux autrichiens (OeBB) ont dévoilé divers projets relatifs à leurs trains de nuit Nightjet dans un avenir proche, avec notamment la perspective d'une nouvelle liaison entre Amsterdam et Munich.

Depuis la suppression des liaisons City Night Line par la Deutsche Bahn, plus aucun train de nuit ne dessert les Pays-Bas, ce qui est une première depuis 1901. Les chemins de fer autrichiens ont tenté de colmater la brèche, mais pour l'heure, ils n'ont pas repris l'exploitation d'un train vers notre pays.

Toutefois, le choix d'une relation entre Amsterdam et Munich a quelque chose de surprenant. Il existe déjà un Nightjet entre Düsseldorf et Innsbrück et il circule selon une trame qui, à bien des égards, ressemble à celle de la relation envisagée. Ce train s'arrête à Munich à 7 h 05 du matin : peut-être la demande est-elle trop importante pour pouvoir être comblée par le train existant.

Du point de vue du voyageur, il vaudrait peut-être mieux introduire une liaison d'Amsterdam vers la Suisse. Il apparaît en effet un manque de liaison de nuit, qui concerne d'ailleurs l'ensemble de l'Ouest de l'Allemagne. Mais ce point d'attention est mineur à côté de la nouvelle sensationnelle que constitue la perspective de la réapparition d'un train de nuit aux Pays-Bas !

Les OeBB proposent aussi la possibilité de charger une voiture, une motocyclette ou un vélo sur les Nightjet. Mais ce n'est apparemment pas simple à réaliser à Amsterdam, les trains-autos partaient d'ailleurs de Bois-le-Duc [ou 'S-Hertogenbosch en néerlandais, ville située à environ 90 km au Sud d'Amsterdam - NdT] quand ils existaient encore. A Munich, la Gare de l'Est (Ostbahnhof) constitue une option possible pour le chargement et le déchargement des autos.

Au cours de l'entretien, les OeBB ont dévoilé quelques idées et projets par ailleurs :

  • Un Nightjet entre Munich et Paris, à condition de trouver un partenaire plus avantageux que la SNCF ;
  • Du nouveau matériel roulant pour les liaisons avec l'Italie, chose due à une évolution des normes d'incendie : le matériel libéré permettrait de réaliser la liaison avec Amsterdam ;
  • Nightjet doit évoluer vers une prestation de luxe, ce qui a pour conséquence qu'il doit compter plus de voiture-lits que de couchettes ;
  • Les tarifs deviennent plus flexibles (yield management) : de ce fait, les offres seront affinées mais le billet sur des relations ou des périodes très demandées seront plus chers. Les OeBB travaillent également à mieux intégrer les systèmes de tarification et de réservation avec les pays voisins ;
  • Pour le service annuel 2018, l'offre entre Zurich, Hambourg et Berlin est vouée à évoluer. Le train Zurich - Berlin - Hambourg ne passera plus entièrement à Berlin, mais sera scindé quelque part en Allemagne. Ainsi, le service sera en mesure d'assurer une bonne relation entre Hanovre et la Suisse, et peut devenir une option plausible à partir des Pays-Bas, bien que cela dépende de l'heure de départ et d'arrivée à Hanovre. Noord West Express reviendra prochainement sur ce sujet.

Bien cordialement,
Vincent Doumayrou,
auteur de La Fracture ferroviaire, pourquoi le TGV ne sauvera pas le chemin de fer,
Préface de Georges Ribeill. Les Editions de l'Atelier, Ivry-sur-Seine, 2007.
=-=-=-
Sur ce blog, une parution (très) récente sur le même sujet : https://blogs.mediapart.fr/vincent-doumayrou/blog/181117/comment-les-autrichiens-esquissent-lavenir-du-train-de-nuit
=-=-=-
Ce blog se veut écocitoyen. Par conséquent, il n'utilise de photos qu'à la marge, et uniquement en format réduit. Les billets sont supprimés au bout d'une durée maximale de deux ans, à moins de présenter un intérêt particulier.
=-=-=-
Pour me contacter : vincent-doumayrou{a}laposte.net
Pour m’écouter gazouiller (photo de fond personnelle) : https://twitter.com/VDoumayrou
=-=-=-

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Ce slogan, c’est un projet politique »
Alors que des milliers de personnes bravent la répression et manifestent en Iran depuis une semaine, le régime des mollahs est-il menacé ? Nous analysons ce soulèvement exceptionnel impulsé par des femmes et qui transcende les classes sociales avec nos invité·es. 
par À l’air libre
Journal — Social
Mobilisation pour les salaires : pas de déferlante mais « un premier avertissement »
À l’appel de trois organisations syndicales, plusieurs manifestations ont été organisées jeudi, dans tout le pays, pour réclamer une hausse des salaires, des pensions de retraite et des minima sociaux, avec des airs de tour de chauffe avant une possible mobilisation contre la réforme des retraites.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Santé
La hausse du budget de la Sécu laisse un arrière-goût d’austérité aux hôpitaux et Ehpad publics
Pour 2023, le gouvernement propose un budget en très forte augmentation pour l’assurance-maladie. Mais les hôpitaux publics et les Ehpad ont fait leurs comptes. Et ils ont de quoi s’inquiéter, vu la hausse du point d’indice, la revalorisation des carrières et l’inflation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Défense
Défense française : le débat confisqué
Le ministre des armées répète que les questions militaires sont l’affaire de tous. En France, en 2022, tout le monde n’est pourtant pas invité à en débattre.
par Justine Brabant

La sélection du Club

Billet de blog
La diffamation comme garde-fou démocratique ?
À quoi s’attaque le mouvement #MeToo par le truchement des réseaux sociaux ? À la « fama », à la réputation, à la légende dorée. Autrement dit à ce qui affecte le plus les femmes et les hommes publics : leur empreinte discursive dans l’Histoire. Ce nerf sensible peut faire crier à la diffamation, mais n’est-ce pas sain, en démocratie, de ne jamais s’en laisser conter ?
par Bertrand ROUZIES
Billet de blog
Cher Jean-Luc
Tu as dit samedi soir sur France 2 qu’on pouvait ne pas être d’accord entre féministes. Je prends ça comme une invitation à une discussion politique. Je l'ouvre donc ici.
par carolinedehaas
Billet de blog
Violences en politique : combats anciens et avancées récentes
Même si les cellules de signalement sont imparfaites, même si le fonctionnement de certaines d’entre elles semble problématique à certains égards, aujourd’hui, une organisation politique ou syndicale qui ne dispose pas a minima de ce mécanisme interne n’a plus aucune crédibilité sur le sujet des violences faites aux femmes. 
par eth-85
Billet de blog
Il n’y a pas que la justice qui dit le juste
Dans les débats sur les violences sexistes et sexuelles, il y a un malentendu. Il n’y a pas que l’institution judiciaire qui dit le juste. La société civile peut se donner des règles qui peuvent être plus exigeantes que la loi. Ce sont alors d’autres instances que l’institution judiciaire qui disent le juste et sanctionnent son non respect, et ce n’est pas moins légitime.
par stephane@lavignotte.org