L'éloge doit non seulement couronner le mérite, mais le faire germer.

Le titre de ce billet est de Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon, né le 7 septembre 1707, mort le 16 avril 1788. Son maître ouvrage s'intitule "Histoire naturelle". "Si les animaux n’existaient pas, ne serions-nous pas encore plus incompréhensibles à nous-mêmes?" (Buffon).

Autres citations de Buffon:

"L'affection maternelle est un sentiment plus fort que celui de la crainte, et plus profond que celui de l'amour, puisque cette affection l'emporte sur les deux dans le cœur d'une mère."

"Le style n'est que l'ordre et le mouvement qu'on met dans ses pensées." / "Le style est l'homme même." ["Toutes les fontaines proviennent des eaux pluviales infiltrées et rassemblées sur la glaise."]

"Le génie n'est qu'une plus grande aptitude à la patience." (Buffon) [plus tard Stendhal écrira: "Rien n'annonce le génie, peut-être l'opiniâtreté est-elle un signe."]

"Ceux qui écrivent comme ils parlent, quoiqu'ils parlent très bien, écrivent mal."

"Le superflu devient avec le temps chose très nécessaire."

"Les regrets permettent la parole, mais la douleur est muette."

"Nous sommes malheureux dès que nous désirons être plus heureux."

"L'homme, blanc en Europe, noir en Afrique, jaune en Asie, et rouge en Amérique, n'est que le même homme teint de la couleur du climat."

"Toutes les idées des arts ont leurs modèles dans la production de la nature: Dieu a créé et l'homme imite." / "La science décrit la nature, la poésie la peint et l'embellit."

"La seule vraie science est la connaissance des faits."

"Entre eux les gens de lettres se suffoquent d'encens ou s'inondent de fiel."

"La fauvette fut l'emblème des amours volages, comme la tourterelle de l'amour fidèle."

"Le cheval est la plus noble conquête que l’homme ait jamais faite." / "La plus noble conquête que l'homme ait jamais faite est celle de ce fier et fougueux animal qui partage avec lui les fatigues de la guerre et la gloire des combats ; aussi intrépide que son  maître, le cheval voit le péril et l'affronte, il se fait au bruit des armes, il l'aime, il le cherche et s'anime de la même ardeur ; il partage aussi ses plaisirs, à la chasse, aux tournois, à la course, il brille, il étincelle."

"Le chat est un domestique infidèle que l'on ne garde que par nécessité."

"Si les animaux n’existaient pas, ne serions-nous pas encore plus incompréhensibles à nous-mêmes?" (Buffon) [à comparer à Confucius: "Humankind differs from the animals only by a little and most people throw that away.", à Empédocle: "Ainsi tous les êtres, par la volonté de la Fortune, sont doués d'intelligence." ou plus récemment à Boris Cyrulnik: "Le jour où l'on comprendra qu'une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires."]

...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.