A l'origine de tout: du vide et des atomes.

Démocrite, contemporain de Socrate dont il était l'aîné d'une décennie, est né vers -460 à Abdère, et mort en -370. L'enseignement de ses maîtres et son propre génie lui ont fait concevoir un univers constitué d'atomes indivisibles et éternels qui se meuvent dans le vide. Son rire était légendaire.

"La liaison fortuite des atomes est l'origine de tout ce qui est."

"Tout ce qui existe dans l’univers est le fruit du hasard et de la nécessité." (citation attribuée à Démocrite par Jacques Monod)

Empédocle, Parménide et Démocrite considèrent qu'il n'y a pas d'être vivant privé de raison: "Ainsi tous les êtres, par la volonté de la Fortune, sont doués d'intelligence." En cela ces trois penseurs pré-socratiques en précédèrent plus d'un, par exemple: "Le jour où l'on comprendra qu'une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires." (Boris Cyrulnik)

Quelques autres pensées de Démocrite:

"Les sots souhaitent vivre, car ils ne craignent que la mort, au lieu de craindre la vieillesse." (Démocrite) [on pense à Sophocle: "C'est bassesse de désirer une longue vie, si elle n'a que des maux à nous offrir."]

"Rien n'existe dans notre intelligence qui n'ait d'abord été dans nos sens."

"Le bonheur et le malheur se trouvent dans l'âme." / "Happiness resides not in possessions, and not in gold, happiness dwells in the soul."

"Le caractère d'un homme fait son destin."

"Contredire et bavarder sans répit, c'est se montrer naturellement incapable d'apprendre ce qu'il faut." / "It is greed to do all the talking but not to want to listen at all."

"Mieux vaut réfléchir avant d’agir que regretter après avoir agi."

"De petits services accordés au moment opportun sont les plus précieux aux yeux de ceux qui en bénéficient."

"Our sins are more easily remembered than our good deeds."

"Bien des gens qui paraissaient être nos amis ne le sont pas en réalité; le contraire est vrai aussi."

-----

“Democritus and Heraclitus were two philosophers, of whom the first, finding the condition of man vain and ridiculous, never went out in public but with a mocking and laughing face; whereas Heraclitus, having pity and compassion on this same condition of ours, wore a face perpetually sad, and eyes filled with tears. I prefer the first humor; not because it is pleasanter to laugh than to weep, but because it is more disdainful, and condemns us more than the other; and it seems to me that we can never be despised as much as we deserve. Pity and commiseration are mingled with some esteem for the thing we pity; the things we laugh at we consider worthless. I do not think there is as much unhappiness in us as vanity, nor as much malice as stupidity. We are not so full of evil as of inanity; we are not as wretched as we are worthless.” ― Michel de Montaigne

-----

Démocrite, en tant que précurseur de la physique quantique, inspira donc ce genre de pensée, apparemment paradoxale: "Le contraire d'un simple fait, c'est une erreur; le contraire d'une vérité profonde cela peut être une autre vérité profonde", Niels Bohr (1885-1962).

https://blogs.mediapart.fr/wawa/blog/210320/quest-ce-quune-bonne-decision-medicale

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.