L'actualisation précoce de février

Beaucoup d'allocataires Pôle emploi ont en tête d'actualiser leur situation dès le 28 de chaque mois pour être payé·e au plus vite. Mais en février, compte tenu de la durée spécifique de ce mois, l'actualisation est ouverte dès le 26.

La date d'ouverture pour votre déclaration mensuelle à Pôle emploi est donc plus précoce en février mais attention, si vous n'avez pas travaillé du tout dans le mois vous toucherez aussi moins d'allocations qu'un mois totalement chômé de 30 ou 31 jours.

Or systématiquement des allocataires entrent en contact les services de Pôle emploi au début du mois de mars car ils s'étonnent d'un paiement plus réduit qu'habituellement, ce qui fait perdre inutilement du temps aux agents ainsi sollicités... L'institution serait bien inspirée d'envoyer préventivement un message de rappel - chaque année - à l'approche de la fin du mois de février !

clock-316388

A propos d'actualisation avant la fin du mois concerné, soyez quand même vigilant·e : par exemple si vous faites votre déclaration le matin du 28 mars et que l'après-midi vous êtes appelé·e pour un nouveau contrat qui durera au moins jusqu'à la fin du mois, vous n'aurez donc pas pu déclarer ces 4 jours de travail. Vous risquez alors un trop-perçu lors du paiement par Pôle emploi quelques jours plus tard et la totalité des jours de travail de ce mois-là serait inassimilable pour une prochaine demande d'allocations ! Dans ce cas pas de panique : comme nous l'indiquions dans un autre article, grâce à la loi de 2018 sur le droit à l'erreur vous avez jusqu'à la clôture de la période d'actualisation - le 15 du mois suivant - pour demander à Pôle emploi d'ajouter des jours de travail que vous n'auriez pas déclarés.

***

♥ Pour soutenir l'auteur : https://fr.tipeee.com/alertes-pole-emploi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.