Génération identitaire et la police : un coup avec, un coup contre.

Le procureur à Briançon lors du procès des 7 : « Lorsque des gendarmes vous demandent de vous arrêter et que vous passez, ce n’est pas du pacifisme. Les gendarmes font leur boulot de contrôle ; s’ils laissent passer, c’est quoi la société ? La loi du plus fort. »

Jérémie Piano, est le responsable de Génération Identitaire (GI) en Provence. Ce 7 novembre, il vient de recevoir une convocation de la gendarmerie à la suite de sa participation à la Mission Alpes de #DefendEurope au col de l’Echelle, le week-end des 21 et 22 avril. Il était le chef de file de la « Petite milice » selon l’expression employée par Le Monde pour qualifier la bande aux doudounes bleues qui a installé au col lors d’une mise en scène avec figurants et figurantes locaux et d'ailleurs

piano2
une pseudo frontière en plastic ajouré. Ils avaient notamment déployé une immense banderole : « No Way » survolée par leur aviation débutante - composée d’un hélico 4 places et d’un avion de tourisme à hélice et à train fixe en location en attendant, selon quelques indiscrétions des livraisons via l’Italie, la Hongrie, le Brésil, et même l’Amérique... Des discussions seraient en cours avec la Corée du Nord.

Arborant fièrement la mise en demeure de la gendarmerie sur une photo postée sur son compte tweeter Jérémie Piano vient d’écrire qu’il ne s’ « y présenterai pas » ? La justice étant accusée d’harceler GI. Diable !

« Convoqué par la @Gendarmerie pour une audition libre suite à ma participation
à la Mission Alpes de
#DefendEurope , je ne m'y présenterai pas.
Stop au harcèlement judiciaire de Génération Identitaire et de ses militants ! »
Jérémie Piano‏ @Jeremie_Piano 7 nov.

Mais la gendarmerie pourrait peut-être lui répondre ce que le procureur a rétorqué aux 7 de Briançon en modifiant quelque peu le propos : « Lorsque des gendarmes vous demandent de vous présenter et que vous les narguez en passant outre et en exhibant la convocation, est-ce vraiment du pacifisme ? Les gendarmes font leur boulot ; s’ils se laissent marcher sur les pieds c’est quoi la société ? La loi du plus fort ? » Et encore ça c’est une interprétation policée ! Car à bien y regarder, cette photo est une façon de dire à la police, à la justice, et à l’Etat : « allez vous faire f… !

Pour Jérémie Piano et ses petits copains de Génération identitaire c’est là le geste d’une « dissidence » d’avec le « système ». Voir billet de blog : Génération identitaire remet en cause le monopole de la violence légitime par l’État. https://blogs.mediapart.fr/yves-romain/blog/081118/generation-identitaire-remet-en-cause-le-monopole-de-la-violence-legitime-par-l-et

Mais faudrait savoir. Car quand ça les arrange GI est main dans la main avec la police : « je tiens à saluer les policiers de la PAF de la région qui supportent notre action et qui nous ont eux-mêmes remerciés. […] vous pouvez le voir sur les photos, etc. il y a eu des remises de migrants aux OPJ ». Damien Rieu, grand organisateur de l’opération au col de l’Echelle, directeur de la communication de la mairie RN (ex FN) de Beaucaire, condamné en 2012 pour dégradation de biens publics. Au micro de Jean-Jacques Bourdin, RMC, 1er mai. ICI: https://podcast.rmc.fr/channel38/20180501_invitebourdin_8.mp3?listeningSessionID=5ae7af05c38fe26a_26534_mKGKWotx__00000000iU5

Tremblez ! GI ne reculera pas. Cela est dit et bien d’autres choses encore dans leur "Déclaration de guerre". Et si l’État refuse de faire son travail eux ils le feront à sa place. Ainsi, au lendemain de l’opération au col de l’Echelle leur porte-parole tweetait :

« Nos équipes ont encore patrouillé cette nuit et enquêté sur les réseaux de passeurs,
leurs méthodes et les chemins qu'ils empruntent.
Si l'Etat ne les démantèle pas, nous le ferons nous-mêmes ! »
#StopMigrantsAlpes
Romain Espino‏ @RomainPgnl

Le 17 novembre prochain, GI organise son 4ème Forum de la Dissidence: "Face à la censure, tous dissidents !" en lien avec "Polemia" de Jean-Yves Le Gallou (membre du Groupement de Recherche et d’Etudes pour la Civilisation Européenne crée en 1969 (GRECE), puis du Club de l’Horloge, ex FN) : https://www.weezevent.com/forum-dissidence. Eric Zemmour y sera présent pour un « Entretien de combat ». Pourtant au pays de Pétain la dissidence c’était plutôt pour les « terroristes », « les gaullistes », les Résistants ! Les vendus à la perfide Albion.

Plus récemment, le 5 octobre Jérémie Piano était de la bande des 22 de Génération identitaire qui a occupé les locaux de SOS Méditerranée en déployant une banderole accusant l’ONG d’être « complice du trafic d’êtres humains » et donc des passeurs ! Mais tout ça « très pacifiquement ». Du genre : « Toc, toc ! C’est nous, auriez vous la gentillesse de nous ouvrir on aimerait discuter aimablement un brin et par la même occasion étendre notre linge au balcon. Y en a pas pour longtemps ! ». On comprend même pas pourquoi SOS Méditerranée a porté plainte et a décrit une « attaque violente », rapportant que des militants avaient « molesté » certains membres du personnel et « empêché plusieurs autres par la force » de quitter les lieux avant l’arrivée de la police. Des gros menteurs ceux-là !

Vidéo de l’intervention pacifique produite par les intéressés eux-mêmes (acteur et reporter en même temps!) : https://twitter.com/RomainEspino/status/1048216533359644672

Cette occupation a valu au 22 d’être « injustement » placés en garde à vue durant laquelle ils se sont tus. Et la justice du « système » les a « injustement » mis en examen pour « violences en réunion », « séquestration », « participation à un groupement en vue de commettre des violences » et « enregistrement et diffusion d'images violentes ». Et même placés sous contrôle judiciaire avec « interdiction de paraître à Marseille » et « interdiction d'entrer en relation avec un membre de SOS Méditerranée ». Le 8 octobre l’infatigable porte-parole de GI tweetait :

« Lors de nos 48h de garde à vue, de nombreux policiers nous ont félicités
et soutenus pour l'occupation de
@SOSMedFrance à #Marseille
et ont déploré la répression ordonnée par leur hiérarchie parisienne. »
Romain Espino‏ @RomainEspino 2 hil y a 2 heures 8 octobre

On n’osera pas le croire !

Soutien aux 7 de Briançon qui ont bien eu raison de « réagir à la présence de Génération identitaire ».

Voir également billet de blog: Génération identitaire remet en cause le monopole de la violence légitime par l’État. https://blogs.mediapart.fr/yves-romain/blog/081118/generation-identitaire-remet-en-cause-le-monopole-de-la-violence-legitime-par-l-etat-0

PS : Si Jérémie Piano a reçu une convocation de la gendarmerie au sujet de l’opération au col de l’Echelle on peut supposer que d’autres l’auront également reçue : Romain Espino, Damien Rieu, et bien d’autres...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.