Le nouveau personnel de l'éducation de Bolsonaro.

Le nouveau responsable de l'équivalent brésilien du baccalauréat, le ENEM (création de la gauche) est un personnage qui voit les marxistes partout, placés à l’Éducation Nationale par les militaires pendant la dictature.

Sur les conseils de Olavo de Carvalho, Bolsonaro a pris Murilo Rosende comme coordinateur du Enem (Exame Nacional de Ensino Medio). Qui est Murilo Rosende ? Inconnu dans les circuits universitaires, il dit que sa formation principale est issue des cours de philosophie en ligne de Olavo de Carvalo. Il affirme qu'avec lui, il n'y aura plus d'enseignement marxiste au Brésil. 

Qu'est-ce que l'enseignement marxiste ? Murilo Rosende dit en avoir été victime. Il n'a pourtant fréquenté que l'enseignement privé, fait remarquer Paulo Ghirardelli. C'est dire que les marxistes sont partout !

Pour Murilo Resende, la prégnance de l'enseignement marxiste au Brésil a commencé au moment de la dictature militaire. Son explication : Les militaires, pour contrebalancer les marxistes de la résistance armée à la dictature, auraient nommé d'autres marxistes aux postes d'enseignement, pour ainsi diviser la gauche. Murilo Resende s'était fait exclure du mouvement MBL, (initiateur des mouvements contre Dilma Rousseff) : un "cinglé, conspirateur, hors de la réalité" selon Renan Santos, un des fondateurs du MBL.

Redonnons la parole à Murilo Rosende : "Ce qui existe au Brésil est un projet inspiré par Antonio Gramsci, depuis 40 ou 50 ans. Toute la militance communiste a été orientée à infiltrer dans le journalisme et les écoles." O que existe no Brasil [é] um projeto inspirado em Antônio Gramsci, que começou 40, 50 anos atrás. Toda a militância comunista foi ordenada a se infiltrar no jornalismo, nas escolas..

Les militaires qui ont mis le Brésil au pas (de l'oie) entre 1964 et 1985 ignoraient qu'ils étaient inspirés par un penseur communiste.

Comme Olavo de Carvalho critique aussi bien Newton que Galilée, Einstein que Freud ou Foucault, faudra-t-il supprimer tous ces penseurs déviants de l'enseignement ? Cela laisserait des coupes claires dans tous les domaines. Il ne l'a pas encore dit clairement.

Alors que le juge Moroi, qui a mis Lula en prison, est maintenant ministre, et que les militaires ont placé des hommes compétents à eux à des postes clé, certains domaines comme la diplomatie et l'éducation semblent livrés à des illuminés peu préparés aux problèmes qu'ils vont avoir à affronter.

 

i Révélé par Wikileaks comme "collaborateur" des USA.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.