Et ça vous fait encore marrer ! [J4]

Je ne sais pas comment va se terminer cette histoire quand on voit dans quel état sont déjà les gens. Certains boivent, d’autres dansent, chantent, font de la gym, mais on sent d’ores et déjà la fièvre monter. Du gueux de base aux plus hautes sphères, je crois bien que le virus n’a pas dit son dernier mot.

Je commence par celle-là qui m’a trop fait rire au réveil ! Si la Gauche avait eu ce genre d’ambitions, ça se saurait !

2020-03-20-virusdegauche-bordeauxsciencesagro

J’aime bien Marie Reno, c’est un genre, mais elle me fait toujours marrer. Avec Pandemia, la dernière comédie musicale avant la fin du monde, en hommage à Starmania, Nino Ferrer, Vegedream, Lara Fabian, Jacques Dutronc, Mozart, Disney…

Pandemia © Marie Reno

Donc, comme je disais, la fièvre monte

 © Alex © Alex
Mais les zouaves gèrent
 © Goutal © Goutal

Enfin, pas tout à fait… Les flics aussi sont atteints et n’ont pas l’intention de se laisser faire. La guerre des polices est en cours.

2020-03-20-guerrefdo

Mais sont-ils débordés ou fiévreux ? Sur le marché de Belleville, ce vendredi matin, sans masque ni gants, ils avaient l’air un peu perdus…

Paris, le 20 mars 2020, marché de Belleville © Amar

Du coup, ils laissent passer n’importe quoi !

2020-03-20-fumerdushit
Ou encore…

2020-03-20-jevaisacheterdesfeuilles-1

Et vas-y que j’t’embrouille !

2020-03-20-pastoutlerouleau

Mais il n’y a pas que la police… Dans les mairies, les employés s’affolent et ne savent plus à quel saint se vouer…

 © Commune des Rousses © Commune des Rousses

Sinon, à la maison, ça va, on révise

 © Hep © Hep
On s’improvise…
2020-03-20-parentscoiffeurs

On se rend à l’évidence

2020-03-20-cpasfacile

Des fois, y’en a qui s’échappent...

2020-03-20-ilestoumacron

Sinon, je voulais signaler à tous les Parisiens qu’ils peuvent toujours sortir de leurs cages, la ville est bouclée !

 © Préfecture de police © Préfecture de police
Mais quand ils ressortiront, la ville aura certainement changé.
 © Johan Decottignies © Johan Decottignies

Pour finir, j’ai reçu ce message, comme un antidote à toutes nos angoisses :

« En cette période un peu anxiogène, je vous transmets un petit tuyau pour apaiser un peu notre niveau d'anxiété. A la télé un représentant du Dalai-Lama affirmait que pour obtenir la paix intérieure nous devions toujours finir ce que nous avions commencé, et qu'à cette condition nous bénéficierions davantage de calme dans nos existences.
J'ai regardé autour de moi dans la maison pour trouver les choses que j'avais commencées sans les terminer... Et.......j'ai fini une bouteille de rosé de Provence,...une bouteille de Bordeaux,...une ote bouteille de Roussillon,... une vouteille de vodka, .....une buteil de poaare. ...in rest dwiski et......un rom blan.
Tou nimaggine pa com jem sens hachemen mieu mintnan.
Psasse el mssage a tou ceux con bsoin de paix intérieur et di leurke jeu lé zém .
Bon zoouarée sa vous les voizinh »

À la vôtre !

2020-03-20-apero-virtuel

Revoir J1 - J2 - J3

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.