Blog suivi par 3 abonnés

Harkis et Droits de l'Homme

  • L'association Harkis et droits de l'Homme s'exprime sur la Fondation

    Par | 2 recommandés
    Par Fatima Besnaci-Lancou, co-fondatrice de l'association Harkis et droits de l'Homme
  • Comment François Fillon ignore à son tour l’engagement de Nicolas Sarkozy envers les harkis

    Par | 3 recommandés
    Le 31 mars 2007, Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de la république s’engageait, s’il était élu, « à reconnaître la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis en 1962 » (lire en ligne). Depuis, ni lui, ni François Fillon, son Premier ministre d’aujourd’hui, ni Hubert Falco, son actuel Secrétaire d’Etat aux anciens combattants, n’ont mentionné cet engagement. Une manière bien peu digne de faire de la politique.
  • Parution prochaine de « Les Harkis, histoire, mémoire et transmission » dirigé par G. Manceron, B. Falaize, F. Besnaci-Lancou

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Le livre « Les Harkis, histoire, mémoire et transmission » sous la direction de Gilles Manceron, Benoît Falaize, Fatima Besnaci-Lancou paraîtra courant septembre 2010. Il est édité par les Editions de l’Atelier (lire en ligne la présentation du livre sur le site des Editions de l’Atelier).
  • Hubert Falco reste décidément sourd à l’engagement de Nicolas Sarkozy envers les Harkis

    Par | 3 recommandés
    Après que Martine Aurillac, député UMP, ait posé une question écrite à Hubert Falco dans laquelle elle rappelle « l’engagement du Président de la république, lorsqu’il était candidat, à reconnaître, officiellement la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis », le secrétaire d’Etat à la défense et aux anciens combattants, comme il l’avait fait récemment en répondant à la question écrite d’une sénatrice (lire en ligne), ignore cet engagement et fournit la même réponse stéréotypée, au mot près, que celle qu’il avait fournie précédemment (lire en ligne), témoignant du bien peu de respect envers les parlementaires et envers les harkis.
  • L'association Harkis et droits de l'homme révèle les manipulations du sénateur-maire de Béziers, R. Couderc, envers les Harkis

    Par | 4 commentaires | 6 recommandés
    Lettre ouverte à Raymond Couderc, sénateur-maire  Monsieur le sénateur-maire, Le 22 juin 2010, vous avez déposé au Sénat une proposition de loi avec plusieurs de vos confrères : M. Jean-Paul Alduy, Mme Marie-Thérèse Bruguière, MM. Alain Dufaut Jean-Paul Fournier. Le texte de cette proposition de loi est libellé ainsi : « La France reconnaît les souffrances subies par les citoyens français d'Algérie victimes de crimes contre l'humanité commis du 19 mars 1962 au 31 décembre 1963 du fait de leur appartenance ethnique, religieuse ou politique »