Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1941 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 nov. 2020

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

²ps-Comment pouvez vous couvrir et tolérer le pillage systématique de la France?

Bonjour Mesdames et Messieurs les 36 000 Maires de France, dont M Régis Gelez, Maire de St Vincent de Tyrosse (LesLandes 40), ainsi que mesdames et Messieurs les 520 000 Conseillers municipaux de France: Vous vous devez, en tant qu'élus, de dire la Vérité à vos administrés. Il y va de l'Avenir des enfants de France pour leurs Retraites, la Sécurité sociale et le Chômage.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

         *PRÉSIDENTIELLE 2022-2027*

               LEGISLATIVES 2022.

J'ai toujours prôné les 40 années de cotisations sociales à taux plein et reste et resterai toujours sur la même position!

*²jmt²-J'interdis à Emmanuel Macron, à Elisabeth Borne, à Olivier Véran, et et au Ministre du Travail, de mentir sur le financement des retraites. ÉDITER

Les Retraités en fin de vie, Grabataires, Déficients mentaux, Malades Alzheimer et ALS, etc, etc... demandent à Monsieur Emmanuem Macron, après son échec aux législatives 2022, d'avoir une pensée pour eux. L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête. (Pascal-Pensées). Les hommes et les femmes doivent pouvoir prétendre avoir à mourir dignement.

Vous devriez savoir calculer un "Prix de production", Monsieur Pap Ndiaye, Ministre de l'Education nationale, Madame Sylvie Retailleau!

Manifestement, vous ne le savez pas! 

C'est la raison pour laquelle vous participez à l'enrichissement des Riches.

                                              -

              RECHERCHE DES PRIX DE VENTE REELS.    

Dans les calculs des  prix de vente et des prix de production, les bénéfices y sont inclus, taxés à 50% environ des charges sociales.

Le probléme est dans le calcul des bénéfices, lesquels sont taxés à un taux de 50 à 70% de leur valeur réelle.

C'est donc comme si les prix de vente étaient taxés de: 50% multipiés par 50 à 70% égalent entre 25% et 35% de leur valeur réelle du Prix d'Achat ou du prix de revente à perte, vendu pour faire des bénéfices.

                                  Cherchez l'erreur!

Je remets d'autant plus en cause ces faits établis que les entreprises payent peu de charges sociales, contrairement à ce qui est clamé urbi et orbi:

"Les charges sociales sont incorporées dans les Calculs des Prix de Revient (coûts de production) et de Vente":

Les consommateurs, de ce fait, payent d'abord les charges sociales aux entreprises à l'achat des marchandises et les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements. L'opération "charges des entreprises est donc, comptablement et fiscalement, "une opération blanche.

Vous voudrez bien noter que je ne critique pas les bénéfices faits par les entreprises: Il est logique que les investisseurs aient un "Retour sur investissements.

Je critique uniquement le détournement de la doctrine qui fait croire à la population que les entreprises payent des charges sociales trop lourdes, alors qu'elles ne font que restituer des sommes perçues hors investissement, en conservent les bénéfices sur les prix de vente, et qu'il leur est en outre attribué des "subventions" qui augmentent les dividendes des actionnaires. 

C'est à partir de ces faits irréfragables que j'ai appelé ma proposition d'une nouvelle méthode de gestion de la fiscalité sociale: "La Méthode de gestion par "Le Révisionnisme économique".

                                           -

Le Président de la République sait pertinamment qu'il ne faut pas accorder de subventions aux entreprises, puisqu'elles sont obligées de faire des bénéfices!   

 Vous participez donc, en toute connaissance de cause, à l' AUGMENTATION DES PRIX ET A LA BAISSE DU POUVOIR D'ACHAT! 

 ²dcp²-Du principe de Peter à la fin de vie des Français, en passant par @EmmanuelMacron, @EMacron2: ÉDITER

N'ooubliez surtout pas que vous avez augmenté la CSG des retraités, de façon conséquente, pour donner du pouvoir d'achat à ceux qui n'avaient rien demandé, pour redonner de l'argent au patronnat.

                                             .

PERSONNE NE VEUT GOUVERNER AVEC LE PRESIDENT EMMANUEL MACRON!

Comment pouvez vous mentir à ce point: "Prétendre que notre budget ne serait pas financé par la Dette, sans augmentation d'impôts est une imposture!

Emmanuel Macron @EmmanuelMacron ENREGISTRER· 10h 

 Officiel du gouvernement - France

Pour le pouvoir d'achat et pour que le travail paie mieux, pour le plein emploi, pour l'énergie et le climat, pour notre santé : dès cet été, il nous faudra prendre des mesures d'urgence pour répondre aux besoins du pays et de votre quotidien. 306 410 1 365

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2, Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.

                                                -     

NON, Monsieur Le Président, VOUS N'ENTREZ PAS DANS UNE ARENE, VOUS ENTREZ DANS LES ARNAQUES AUX COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES DES ENTREPRISES.

Cela me donne l'impression que la moitié des hommes et des femmes politiques sont malhonnêtes.

L'Etat fait des bénéfices sur tout ce qu'on achète ET ACCORDE, DE PLUS, DES SUBVENTIONS AUX ENTREPRISES.

LES SUBVENTIONS N'ONT PAS LIEU DÊTRE!

C'est une espèce de VOL LEGAL ORGANISE!

 Qu'en pensez vous, Monsieur Emmanuel Macron?

                                                  -

Il faut créer des "Zones d'éducation prioritaires", Monsieur Pap Ndiaye, Ministre de l'éducation nationale, Madame Sylvie Retailleau, Ministre de la Recherche, et la Porte parole du Gouvernement FR et de celui de l'Elysée.

Ces Zones seraient, en particulier, chargées  d'effectuer des Mathématiques et de la recherche et de l'Economie.

                              -

LE SEUIL DE REVENTE À PERTE : QU'EST-CE QUE C'EST?

Copie de la Fiche économique N° E O5.

Fiche économique E 05

Date de publication : 07/01/2019 - Commerce/services

La loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, dite "loi alimentation" prévoit un relèvement de 10 % du seuil de revente à perte au plus tard le 1er juin 2019 et renvoit à l’ordonnance du 12 décembre 2018 pour la mise en oeuvre.

"Le relèvement du SRP – seuil de revente à perte – va mécaniquement remonter de 10 % le prix de centaines de produits du quotidien" selon Les Echos du lundi 3 décembre 2018.

Est-ce que cela est bien vrai ?

Pour répondre à cette question, notre économiste vous présente une définition du seuil de revente à perte, et son mode de calcul.

1 - Définition et mode de calcul

2 - Quel est l’impact d’une hausse du SRP sur les prix ?

1 - Définition et mode de calcul

Le seuil de revente à perte – ou prix d’achat effectif – représente la limite de prix en dessous de laquelle un distributeur ne peut revendre un produit sous peine d’être sanctionné. Il est défini par l’article L. 442-3 du code de commerce comme suit : "Le prix d’achat effectif est le prix unitaire net figurant sur la facture d’achat, minoré du montant de l’ensemble des autres avantages financiers consentis par le vendeur exprimé en pourcentage du prix unitaire net du produit et majoré des taxes sur le chiffre d’affaires, des taxes spécifiques afférentes à cette revente et du prix du transport".

 Il y a une différence entre la revente à perte et la vente à perte. Le SRP concerne l’activité de revente, et non la vente directe par un fabricant.

Il existe des exceptions où le distributeur peut revendre en dessous du prix d’achat effectif :

  • quand la date de péremption d’un produit expire sous peu,
  • lorsqu’un produit technique est obsolète ou démodé,
  • pendant les soldes (elles sont définies par l’article L. 310-3 du code de commerce, pour en savoir plus voir notre fiche sur les promotions et les soldes),
  • si, dans une même zone d’activité, un prix plus bas est légalement pratiqué pour le même produit,
  • dans le cadre d’une cessation ou d’un changement d’activité,
  • lorsqu’on achète un produit à un certain prix, puis qu’on achète le même produit moins cher, on peut alors revendre les produits anciennement stockés en se basant sur le prix d’achat des produits moins chers nouvellement stockés.

Comment le seuil de revente à perte est-il calculé ?

Le prix d’achat effectif est calculé de la façon suivante :

2 - Quel est l’impact d’une hausse du SRP sur les prix ?

Pour réaliser des profits, les distributeurs appliquent différentes marges sur le prix des produits vendus. Ces marges représentent la rémunération du distributeur, sans quoi celui-ci perdrait de l’argent. Or, le SRP ne prend pas en compte la totalité des revenus des distributeurs liés à la vente d’un produit. Autrement dit, le seuil de revente à perte ne correspond pas au prix de vente du produit au consommateur.

Pour mieux comprendre, voici un détail des différents revenus que perçoivent les distributeurs.

Les revenus des distributeurs

Les revenus des distributeurs sont réalisés grâce aux marges. Il en existe deux types : les marges "avant" et les marges "arrière".

La marge avant, la plus connue, représente la différence entre le prix net sur la facture et le prix de vente au consommateur.

On distingue deux types de marges arrière :

  • Les ristournes, remises, rabais… accordées par le fournisseur,
  • Les services de coopération commerciale liés à la vente des produits (référencement d’un produit dans le catalogue du distributeur, emplacement des produits dans un linéaire …).

Le SRP prend donc en compte seulement une partie des marges des distributeurs. La marge avant n’est pas prise en compte dans son calcul.

Ainsi, un relèvement du SRP peut se traduire soit par une augmentation directe des prix, soit par une baisse des marges des distributeurs. L’augmentation des prix n’est donc pas "mécanique". De plus, si effectivement la hausse du SRP est reporté directement sur le prix du produit vendu, cela se fera dans des proportions moindres.

Voici un exemple pour illustrer ces propos.

Imaginons qu’un fabricant vende un produit à un distributeur, dont le prix unitaire net est de 100 €. On suppose que les avantages financiers représentent 30 % du prix de ce produit, soit 30 €. Le montant total des différentes taxes est de 5 €, et le prix du transport est de 5 €.

Le seuil de revente à perte est alors de :

SRP = 100 – 30 + 5 + 5 = 80 €

Si le SRP est relevé de 10 %, alors celui-ci passera à 88 € (soit une augmentation de 8 €).

Imaginons ensuite que la marge "avant" du distributeur soit de 20 %, le produit est alors vendu à 120 € au consommateur.

Si la hausse du SRP se traduit directement par une hausse des prix, alors le prix du produit augmentera dans ce cas ci de 8 €. Ainsi, au lieu de vendre le produit au consommateur 120 €, il sera vendu 128 €, soit une augmentation de 6,7 %. Et non pas 10 %.

Il faut donc bien faire attention à trois points :

  • le prix de vente au consommateur ne correspond pas au seuil de revente à perte,
  • une hausse du SRP ne se traduit pas mécaniquement par une hausse du prix du produit,
  • si la hausse du SRP est directement reportée sur le prix du produit, la hausse n’est pas aussi importante sur le prix d’achat.

                                                  -

²c-Vous n'avez qu'un seul choix, LE MAUVAIS, M @EMacron2: @LUnionEuropenne. ÉDITER

                                                  - 

 François Hommeril @fhommeril

J’ai mieux ! 1/ supprimer les ARS 2/ Donner les moyens aux hôpitaux pour fonctionner. 3/ laisser les gens travailler sans leur imposer des process de contrôle kafkaïens. @CFECGC

Citer le Tweet 

 BFMTV @BFMTV · 15h

"Nous allons regarder hôpital par hôpital, quelles sont les difficultés constatées" annonce Emmanuel Macron

94,2 k vues 1:15 / 1:20 Copier l'adresse de la vidéo 11:20 PM · 31 mai 2022·Twitter for iPhone 27

                                                -

   ATTENTION, ATTENTION, A NE PAS VOUS FOURVOYER!

Vous n'avez pas d'autre solution "que celle de vous battre et de vaincre contre toutes les "Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises" Monsieur Pap Ndiaye, Madame Sylvie Retailleau.

La population vous en tiendrait rigueur, car, ne l'oubliez pas, vous êtes "le Ministre de l'Education nationale, et vous devez savoir calculer ce qu'est un coût de "Production et de Vente et ne pas OUBLIER DE SAVOIR A QUOI ILS SERVENT.  

Il en est de même pour vous, Madame Sylvie Retailleau Ministre de la Recherche.

Le viol de la pensée monocratique et démocratiques par le pouvoir d'achat et par le "seuil de la revente à perte" ne sont que fariboles.

                                        -

*Vous souvenez vous avoir augmenté le "seuil de revente à perte" en 2020, Monsieur le Président Emmanuel Macron?

Réponse: Oui!

                                        -

                   Bonjour La France, Françaises, Français.

                            Mise à jour au 08.11.2020

           *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Cette lettre ouverteà destination de tous les Maires de France (36 000), et de tous les conseillers municipaux, dont ceux de la ville de St Vincent de Tyrosse, où j'habite, est destinée à faire comprendre que les 67 millions de Français recensés, leurs administrés, ne peuvent supporter que les élus vivent dans le mensonge permanent sur le financement de leurs retraites en cours et à venir, de la Sécurité sociale, des indemnités Chômage, de la Vieillesse, de la Dépendance, etc, etc..., ainsi que sur le Revenu universel en passe d'être créé.

Il vous appartient, Mesdames et Messieurs les Maires, de crier votre colère au pouvoir en place, dans le calme et la sérénité.

Voici donc ce qu'il en est, étant entendu que je mets tous les économistes, tous les philosophes, tous les journalistes et tous les commentateurs politiques et économiques de démontrer le contraire de mes écrits sur le sujet.

Il en est de même envers Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, de Mesdames et Messieurs les Ministres du Gouvernement Jean Castex, et de tous les grands Services régaliens en place et au pouvoir.

Ce que veulent la France et des Francais? Des actes!

Ils n'admettront jamais que l'étalement de la dette imposée par Bruno Le Maire, Ministre du budget, serve de variable d'ajustement pour la reporter avec le mensonge économique à la clé:" Les impôts n'augmenteront pas"  

Le Général de Gaulle avait su créer une Union nationale au sortir de la guerre 1939-1945, rétablir la paix et relancer l'économie tout en créant la Sécurité sociale, l'assurance chômage et une retraite vieillesse après la libération, avec le Ministre du travail Ambroise Croizat. Il appartient à présent à Emmanuel Macron de créer de nouvelles règles sanitaires salvatrices sur le sujet.

 VOICI DONC TRÈS EXACTEMENT CE QU'IL EN EST.

Lettre ouverte adressée à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française.

Bonjour Monsieur le Président,

Hors toute polémique, je vous prie de bien vouloir trouver ci après quelques extraits de nos échanges épistolaires 2018-2019.

Je vous demande, très simplement et très modestement, d'en tenir compte pour mettre en application toutes les réformes sociales destinées à redresser l'économie de notre pays, ainsi que le financement intégral et pérenne de toutes les dépenses sociales Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., ainsi que la création d'un revenu unuversel.

Vous m'avez en effet écrit à plusieurs reprises, par messages Twitter, à partir de l'année 2017,  Monsieur le Président, puis,... 

Le 21 Août 2018, vous m'avez recontacté: "Bonjour Alain, comment ça va? ... "Je suis de retour à Paris et mes réformes reprendront demain. Je voudrais vous demander quelque chose. Je vais relire votre article aujourd'hui mais "je veux que vous me vendiez votre idée". J'ai ignoré cette demande tout en continuant nos échanges sur les avantages économiques qu'elle aurait à ce qu'il la mette en application pour la France. Je la lui ai par la suite offerte gracieusement pour la mettre en exploitation.

Puis, le 20 octobre 2018: "Bonjour Alain, comment vas tu? Votre demande est raisonnable et je vais le faire. Je vais m'asseoir et lire votre article et donner une copie à mes experts pour le lire aussi. Si cela ne vous dérange pas bien sûr. Je suis un homme raisonnable et il semble que les entreprises ne payent pas de charges sociales. Je résoudrai le problème en utilisant vos méthodes. Comment ça sonne?

Le 28 novembre 2018: "Je pense que nous pourrions faire une bonne équipe. Nous avons un intérêt commun à améliorer la France.

Le 9 décembre 2018: "Je vous ai dit que je le ferais. Ne t'inqiète pas".

Le 30 décembre 2018:..."J'ai pris en compte votre analyse. J'ai mis en oeuvre une mesure positive pour 2019 et continuerai de le faire. (NB: Cette mesure positive est celle d'organiser de grands débats que je réclamais à François Hollande et à tous les partis politiques depuis 2013, ainsi qu'à lui même depuis 2017). L'idée du Grand Débat est de "mon invention", pas de la sienne, contrairement à ce qui se dit.

Puis: "Je vais discuter plus en détail de vos idées avec mon équipe au début de la nouvelle année... Pardon, je vais répondre bientôt. 

Suivent d'autres échanges, puis, 

Le 26 janvier 2019:.. "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier Ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? Je demanderai qu'une invitation vienne à vous pour discuter de vos projets. Puis je demander où envoyer l'invitation? E mail ou adresse ou quelque chose?

-Je lui ai répndu:  "-A la Gendarmerie de St Vincent de Tyrosse, les Landes 40.

 "Et ils sauront que c'est vous"?

 -Ils savent où j'habite, me téléphoneront pour me demander de passer la prendre où me l'apporteront s'ils ont du carburant.

"D'accord, merci. Je discuterai avec le Premier Ministre Philippe et je vous inviterai à discuter de votre stratégie et à voir ce qui peut être fait...///... J'ai reçu copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République".

Le 23 février 2019, après avoir reçu officiellement ma "Fiche à l'attention du Président de la République qui vous a été transmise par l'intermédiaire du Maire de St Vincent de Tyrosse et le Préfet des Landes, vous m'avez écrit:

"Je vous remercie. Cela facilitera beaucoup les choses. Merci d'avoir  fait ça... ///... puis, à nouveau: "Merci pour votre soutien et votre confiance en moi. Cela fait beaucoup. Il sera plus facile et mieux de pouvoir faire quelque chose avec votre proposition maintenant qu'elle est soumise. Merci beaucoup Alain.

Le 27 février 2019: ...///... "J'ai reçu une copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République.

 Le 7 mars 2019: "Je répondrai dès que possible".

 Le 8 mars 2019: "Nous discutons de votre proposition. Merci pour votre patience

 Le 27 mars 2019: "Je vais répondre bientôt. Désolé.

Pour en rester à ce stade de la présentation de mon article, Monsieur le Président, vous remarquerez que vous êtes convaincu que les entreprises ne payent aucune "charge"-cotisation sociale pour les retraites, et qu'elles sont effectivement payées par les consommateurs, à l'achat des marchandises.

Cela étant, vous avez tous les éléments économiques et fiscaux en main pour mettre en application, dès 2021-2022, une bonne et belle réforme de l'économie par un retour au calme économique, social et sociétal de notre pays.

Vous avez tout mon soutien sur le sujet. 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.

                    I------------------I

Pour une bonne compréhension des propositions constructives retenues par le Président, vous pouvez vous reporter sur mes autres article de Blog Médiapart. 

ALAIN SAICHE

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte