Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1376 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 mars 2021

²²fré-Vous menez la France à la récession économique! Pourquoi ne pas le dire?

Mentir à La France et aux Français sur le nouveau chemin que vous avez pris suite à votre déclaration du 14 juillet 2020 est une hérésie.mathématique, Monsieur le Président, celui de la récession économique de vos conseillers de l'Elysée, Matignon, Bercy, "Conseil pour l'économie de la France d'après Covid France", présidé par le Prix Nobel déconomie 2014, M Jean Tirole.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

    LETTRE OUVERTE À DESTINATION DE TOUS LES FRANÇAIS. 

Bonjour La France, Françaises, Français, bonjour Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République,

Par cette lettre ouverte, je vous demande de vous mettre face à vos responsabilités citoyennes et régaliennes, face à la pratique des Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises pour financer le plan de relance France par la Dette publique, ce qui vous mènera à la récession économique France.

                                     Mise à jour au: 26.03.2021

                    *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Bonjour Monsieur le Président.

Je m'appelle Alain Saiche, et vous me connaissez bien, de par nos échanges épistolaires 2017-2018-2019 sur l'économie.

Vous étiez alors entièrement d'accord avec mes analyses et mes idées sur les réformes à mettre en application dès 2022, et pourquoi pas avant, en fonction des avis de "vos conseils"  et de vos "experts".

Quelques extraits de nos échanges ci-après vos le rappelleront Les voici:

Intéressé par mes écrits sur le sujet, c'est à dire "La Gestion par la Méthode du Révisionnisme économique", qui vous est expliquée plus loin, vous avez commencé à prendre contact avec moi dès 2017, année où vous avez été élu Président de la République.

Puis, le 20 octobre 2018, vous m'avez écrit: "Bonjour Alain, comment vas tu? Votre demande est raisonnable et je vais le faire. Je vais m'asseoir et lire votre article et donner une copie à mes experts pour le lire aussi. Si cela ne vous dérange pas bien sûr. Je suis un homme raisonnable et il semble que les entreprises ne payent pas de charges sociales. Je résoudrai le problème en utilisant vos méthodes. Comment ça sonne?

Le 28 novembre 2018: "Je pense que nous pourrions faire une bonne équipe. Nous avons un intérêt commun à améliorer la France.

Le 9 décembre 2018: "Je vous ai dit que je le ferais. Ne t'inqiète pas".

Le 30 décembre 2018:..."J'ai pris en compte votre analyse. ///...///, puis,

"D'accord, merci. Je discuterai avec le Premier Ministre Philippe et je vous inviterai à discuter de votre stratégie et à voir ce qui peut être fait...///... J'ai reçu copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République".

Le 26 janvier 2019:.. "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier Ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? Je demanderai qu'une invitation vienne à vous pour discuter de vos projets. Puis je demander où envoyer l'invitation? E mail ou adresse ou quelque chose?

La suite est toujours sur le bureau... jusqu'à quand?...

Mon idée était La Méthode de Gestion par le Révisionnisme économique.

J'y reviendrai plus loin. 

                       -------------------

Car le temps presse, Monsieur le Président.

Souvenez vous de votre adresse aux Français du 14 juillet 2020 comme reproduite ci-après, extraite de "France info (Valérie Astruc) de ce même jour:

                            ------------------

Emmanuel Macron veut emprunter un "nouveau chemin" pour atteindre son cap

Publié le 15/07/2020 11:40

 Durée de la vidéo : 1 min.

Article rédigé par

Valérie Astruc - franceinfo

France Télévisions

Le 23h

Édition du mardi 14 juillet 2020

Du remaniement au nouveau chemin qu'il souhaite emprunter pour atteindre son cap, retour sur l'interview télévisée d'Emmanuel Macron donné mardi 14 juillet.

Emmanuel Macron avait promis de se réinventer. Cela passe d'abord par une remise en cause personnelle. "J'ai donné le sentiment à nos concitoyens qu'au fond, je réformais pour eux, ou malgré eux, comme pour adapter le pays à quelque chose qu'ils n'aimaient pas tellement [...] et qui n'était pas juste", a-t-il reconnu mardi 14 juillet à la télévision. Voici donc le nouveau chemin : pas de tournant politique, mais une nouvelle méthode. Il faut "changer de chemin pour y arriver, associer davantage, passer davantage par le dialogue social et l'association avec les élus".

"Voir loin et grand"

Le chef de l'État a parlé d'avenir à court terme et à long terme, même si son mandat s'achève dans 600 jours. "On a le droit de voir loin et grand, y compris quand il ne reste que 600 jours", a indiqué le président de la République. Au-delà de la crise et même s'il s'en défend, Emmanuel Macron se verrait bien aux commandes de la France pour un deuxième mandat.

                              -------------------

Et souvenez vous de la suite que vous lui avez donnée, "en marche fr vers une récession inéluctable" par l'injection de milliards de subventions d'investissements par la Dette en vue de créer, artificiellement, une augmentation du PIB et de la croissance tout aussi artificielle dont le montant global sera financé par l'impôt et par le réétallement de la Dette qui sera lâchement bandonnée aux bons soins des enfants de Trance nés et à naître.

C'est la raison pour laquelle je vous renvoie, Monsieur le Président, à la lettre ouverte en date du 20 mars 2021 ci après pour que vous en tiriez la substantifique moelle pour vous refaire une santé intellectuelle, financière et  morale.

La voici, nette de tout commentaire.

                           ------------------

Vous ne pourrez jamais dire véritablement "La croissance va augmenter en 2021

La Banque mondiale, le Fonds monétaire international, la Banque centrale européenne, la BDF, la Commission européenne, L'INSEE et tous les économistes, en particulier Jean Tirole, Prix Nobel d'économie 2014, tous les conseillers de l'Elysée, Matignon, Bercy mentiront en annonçant: " La croissance augmente"! Le PIB est gonflé artificiellement par l'injection massive de subventions par la Dette!

              LETTRE OUVERTE À TOUS LES FRANÇAIS.

                      Bonjour La France, Françaises, Français.

Bonjour Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française.

                                Mise à jour au: 20.03.2021

             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Par cette lettre ouverte,  je vous demande de réfuter tous les avis en provenance de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, de la Banque centrale européenne, la Banque de France, la Commission européenne, de Tous les économistes, dont Jean Tirole, Prix Nobel d'économie 2014, de tous les conseillers de l'Élysée, de Matignon, de Bercy, de l'INSEE, du CESE, du COR Retraites, du Conseil d'État, de la Cour des comptes, et du Consei constitutionnel qui tenteront de vous expliquer que leurs prévisions prévoient que la croissance va augmenter de tant de pourcentage en 2021 et 2022.

Ils auront en effet faux sur toutes les lignes! Il leur est impossible d'expliquer que le PIB ET LA CROISSANCE vont augmenter, alors qu'ils seront gonflés artificiellement par l'injection massive de subventions en provenance de LA DETTE! N'y aurait il pas là un un taux de croissance plutôt négatif? Ne serait il pas mieux de parler de récession?

Quel économiste, quel dirigeant sensé pourrait faire croire l'impossible à son peuple, en l'occurence Vous, Monsieur le Président, même s'il se dit que "impossible n'est pas français"! 

Il y a des milieux privilégiés où l'expression « pauvre con » est un pléonasme. Citation de Grégoire Lacroix; Un seul soleil, chacun son ombre (2013). Je dois être mauvais comédien: Quand je décide de jouer au con, mon entourage ne fait même pas la différence. Citation de Grégoire Lacroix; Le penseur malgré lui (2012). Citations prémonitoires pour la Présidentielle 2022 de M Macron?

                              -------------------

Je m'appelle Alain Saiche, et vous me connaissez bien, Monsieur le Président, de par nos échanges épistolaires 2017-2018-2019. 

C'est la raison pour laquelle je prends la liberté de vous les rappeler ci-après, pour avoir failli à vos devoirs du respect des écrits présidentiels, en particulier lorsqu'ils touchent au secteur clé de la liberté économique de notre pays, La France, pays dont vous avez la charge. 

Cela tiendra en un seul clic.

Le voiciCliquez sur:

Bien entendu, vous avez la liberté citoyenne du "Droit de réponse". que je vous demande d'exercer. 

Je vous souhaite une bonne journée.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse.   

                            -------------------

                               À suivre...

                  La suite au prochain numéro

En attendant, vous pouvez lire et relire:

MOTS-CLÉS

LE FIL DU BLOG

                         I------------------------I

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La majorité embarrassée par l’affaire Abad
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viol, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON