²rmel-Les Grandes surfaces n'ont pas à réclamer de dons par CB à leurs clients!

Je demande à la CNIL d'interdire le harcèlement des clients des grandes surfaces qui payent leurs achats par carte bancaire. J'estime qu'en tant que client, je vais faire des achats qui me sont nécéssaires, pas pour répondre à chaque fois que je passe à la caisse: "don pour "Ceci", don pour ".cela", assorti d'une certaine somme fonction du montant de vos achats!

                     LETTRE OUVERTE À TOUS LES FRANÇAIS.

                            Bonjour La France, Françaises, Français.

                                        Mise à jour au 21.03.2021

LETTRE OUVERTE À DESTINATION DE LA CNIL ,  DE Monsieur Michel-Edouard Leclerc, de toutes les Grandes surfaces de France, DE LA FRANCE ET DES FRANÇAIS 

 

                         *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Objet: Réclamation sur harcèlement organisé par carte bancaire au Centre Leclerc de la ville de St Vincent de Tyrosse, Les Landes 40, sur "Dons pour l'Association "ceci" qui pourrait devenir, par la suite Donspour  l'Association "Cela".

Cette lettre ouverte a pour but de demander à l'Autorité de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) d'interdire aux Grandes surfaces en particulier et à tous les magasins en général, de harceler, à chaque passage à la caisse, pour paiement par carte bancaire,  de proposer sur l'écran de paiement, un don pour quelqu'organisation que ce soit.

Toutes les organisations qui vivent des subsides de l'État ont leurs propres services ornanisés sur le sujet.

En tant que client du centre Leclerc de la ville de St Vincent de Tyrosse,  je me suis vu à nouveau réclamer à nouveu, ce jour 20 mars 2021, et à 2 reprises, (une fois le matin, et une fois l'après midi) un don d'une certaine somme pour "tel association de lutte pour ceci". 

j'estime que ce système d'oboles oeganisé au niveau national avec l'adccord de la CNIL doit cesser! 

D'où mon cri de colère auprès de la direction du Centre Leclerc de St Vincent de Tyrosse, qui répond "C'est organisé au niveau national": "Nous n'y pouvons Rien"!

Alors, voilà, Madame Marie Laure Denis: "Jje vous demande de faire cesser immédiatament cette pratique que je considère être une Arnaque envers les clients qui ne font pas attention!

Les Français se rendent dans les Centres commerciaux pour faire des achats correspondants à leurs besoins propes, pas pour répondre aux question de payer une obole par carte bancaire en saisissant leur code banquaire! 

Je vous passe le clavier au titre du Droit de réponse.

                                I----------------I

Vous trouverez, ci-après, Le "Livre de chevet" présidentiel" sur les "Arnaques aux cotisations sociales des entreprises dont j'ai fait part au représentant du Centre Leclerc de St Vincent d e Tyrosse.

Définitions - Dictionnaire de français Larousse: se faire baiser. Très familier. Tromper, duper. Bonjour Françaises, Français, Gaulois de la France moderne du XXIè siècle, voici comment, selon l'expression bien gauloise de chez nous, vous sous faites baiser par le Président de la République, en économie, avec les cotisations sociales des entreprises.

        LETTRE OUVERTE À TOUS LES FRANÇAIS.

Objet: Présentation de mon "Livre de chevet présidentiel".

Cette lettre ouverte a pour but de faire comprendre à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, que tous ses concitoyens, appelés vulgairement "Mes chers compatriotes", ne sont pas tous des demeurés du chapeau et qu'ils savent lire, écrire, compter et raisonner.

Cela étant, je mets à la disposition de la France et des Français, le "LIVRE DE CHEVET PRÉSIDENTIEL" dont Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, a été mon maître à penser, sur la base de son cynisme, de par ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

Sa lecture sera des plus aisée pour tous, car chaque chapitre correspond à un article de mon Blog, du Blog des Blogs  Médiapart.

L'élection présidentielle est pour l'année 2022.

Vous aurez donc le temps de tout lire.

Ce livre sera alimenté par des chapitres suppléméntaires, au fur et à mesure de l'évolution de la situation. 

Je vous souhaite bonne lecture, en commençant par la lecture de quelques échanges épistolaire entre Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, et moi même,

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, 40 230 St Vincent de Tyrosse. 

                              -------------------

                    Commençons par le début:

Quelques extraits des échanges épistolaires 2018-2019 entre le Président de la République et moi, sur l'économie, avec mes commentaires:

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République.

Bonjour Monsieur le Président,

Vous m'avez écrit à plusieurs reprises, par messages Twitter, à partir de l'année 2017,  Monsieur le Président, puis,...  

 *Le 21 Août 2018, vous m'avez recontacté: "Bonjour Alain, comment ça va? ... "Je suis de retour à Paris et mes réformes reprendront demain. Je voudrais vous demander quelque chose. Je vais relire votre article aujourd'hui mais je veux que vous me vendiez votre idée.

Puis, le 20 octobre 2018: "Bonjour Alain, comment vas tu? Votre demande est raisonnable et je vais le faire. Je vais m'asseoir et lire votre article et donner une copie à mes experts pour le lire aussi. Si cela ne vous dérange pas bien sûr. Je suis un homme raisonnable et il semble que les entreprises ne payent pas de charges sociales. Je résoudrai le problème en utilisant vos méthodes. Comment ça sonne?

Le 28 novembre 2018: "Je pense que nous pourrions faire une bonne équipe. Nous avons un intérêt commun à améliorer la France.

Le 9 décembre 2018: "Je vous ai dit que je le ferais. Ne t'inqiète pas.

Le 30 décembre 2018:..."J'ai pris en compte votre analyse. J'ai mis en oeuvre une mesure positive pour 2019 et continuerai de le faire. (NB: Cette mesure positive est celle d'organiser de grands débats que je réclamais à François Hollande et à tous les partis politiques depuis 2013, ainsi qu'à lui même depuis 2017). L'idée du Grand Débat est de "mon invention", pas de la sienne, contrairement à ce qui se dit.  

 Puis: "Je vais discuter plus en détail de vos idées avec mon équipe au début de la nouvelle année... Pardon, je vais répondre bientôt. ok?

Suivent d'autres échanges, puis, 

Le 26 janvier 2019:.. "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier Ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? Je demanderai qu'une invitation vienne à vous pour discuter de vos projets. Puis je demander où envoyer l'invitation? E mail ou adresse ou quelque chose? 

-Pressentant  que le Président voulait "m'acheter", prendre la main pour me "bloquer" par la suite et le lui faire comprendre, je lui ai répndu:  "-A la Gendarmerie de St Vincent de Tyrosse, les Landes 40.

"Et ils sauront que c'est vous?

-Ils savent où j'habite, me téléphoneront pour me demander de passer la prendre où me l'apporteront s'ils ont du carburant...

"D'accord, merci. Je discuterai avec le Premier Ministre Philippe et je vous inviterai à discuter de votre stratégie et à voir ce qui peut être fait...///... J'ai reçu copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République.

Le 23 février 2019, après avoir reçu officiellement ma "Fiche à l'attention du Président de la République qui vous a été transmise par l'intermédiaire du Maire de St Vincent de Tyrosse et le Préfet des Landes, vous m'avez écrit:

"Je vous remercie. Cela facilitera beaucoup les choses. Merci d'avoir  fait ça... ///... puis, à nouveau: "Merci pour votre soutien et votre confiance en moi. Cela fait beaucoup. Il sera plus facile et mieux de pouvoir faire quelque chose avec votre proposition maintenant qu'elle est soumise. Merci beaucoup Alain.

Le 27 février 2019: ...///... "J'ai reçu une copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République...

Le 7 mars 2019: "Je répondrai dès que possible.

Le 8 mars 2019: "Nous discutons de votre proposition. Merci pour votre patience. 

Le 27 mars 2019: "Je vais répondre bientôt. Désolé...

 

*A ce jour, j'attends encore la suite que vous voudrez bien donner à vos écrits.

Actuellement, je constate tout simplement, Monsieur le Président, que vous ne prenez absolument pas le bon chemin pour relancer l'économie et apaiser les esprits.

 Honni soit qui mal y pense.

                            -------------------

DE MES DÉBUTS CRITIQUES À MES ARCHIVES DE BLOG DU PRÉSENT, À LIRE A TOUT PRIX POUR COMPRENDRE POURQUOI IL FAUT ABSOLUMENT CHANGER DE POLITIQUE ÉCONOMIQUE.

 

Les hommes et les femmes politiques, en leur folie de l'Ego, mènent la France à la faillite économique. En clair, cela signifie que tous les diatribes courtelinesques sur l'économie libérale et ultra libérale menée par Monsieur Emmanuel Macron, Président des Riches et super riches, vous font prendre les Vessies de l'Elysée, de Matignon, de Bercy, et du Ministère du Travail, ainsi que toutes celles de l'Assemblée nationale et du Sénat, pour les Lanternes de la France.  

1- Voici, en matière de gestion, comment sont calculés les Coûts de production, ou coûts de Revient, de par les textes et la logique financière.  Il n'y a rien à y redire.

Cliquez sur le lien ci-dessous:

2- Les entreprises ne payent aucune cotisation sociale pour payer les Retraites, la Sécurité sociale, laeChômage,  la Vieillesse, la Dépendance, et ne payeront Rien en cas de création d'un Revenu universel à créer.

Cliquez sur le lien ci-dessous:

3- Pour comparer le respect des valeurs économiques républicaines, avec un nouveau mode de gestion fiscale, sociale et sociétale, il faudrait remettre à plat une bonne réforme de tous les financements sociaux, et le comparer à l'existant.

Cliquez sur le lien ci-dessous:  

4- Pour comparer avec toutes les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises organisées au niveau de l'État, lisez et rejetez le pire des mauvais exemples, comme ci après. 

Claquez sur le lien ci-après:    

5- Et, pour vraiment tout savoir sur les mensonges du Président sur l'économie libérale telle qu'il vous la présente, laquelle devrait plutôt s'appeler "La gestion monocratique par les Arnaques aux cotisations sociales des entreprises. 

Cliquez SURTOUT À CET ENDROIT.

Et surtout, venez voter nombreux! Ne faites surtout pas comme en 2027, où la majorité des électeurs s'est abstenue, ce qui, par le choix du rejet de l'un, une minorité d'électeurs a élu, avec 28,8 % des voix, un Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, qui, par l'emploi des Forces de l'ordre, s'est évertué à vouloir imposer, à la population mécontente, des réformes dignes du Moyen âge.

 PS: Je ne suis candidat à "Rien", sinon qu'à faire valoir la justice commerciale et fiscale, sociale et sociétale dans le respect des Valeurs républicaines.     

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroun, St Vincent de Tyrosse.

                  I-------------------I

                   CONCLUSION

Les entreprises ne payent aucune cotisation sociale pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, ni rien pour financer le Revenu universel à créer. Toutes leurs cotisations sociales sont incorporées dans les Calculs des coûts de production Hors TVA et majorées du Taux de la Marge bénéficiaires. Ce sont les consommateurs qui les payent!

Il est faux de prétendre que les entreprises payent les cotisations sociales pour financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, et elles ne payeront Rien, de la même manière, pour finaner le Revenu universel à créer!

Toutes leurs cotisations sociales sont incorporées dans les Calculs des Prix ou Coûts de production, facturées aux consommateurs, enfants, chômeurs et malades, tout comme les retaités qui achètent les marchandises, produits et services.

EN CLAIR, CELA SIGNIFIE QUE LES RETRAITÉS CONTINUENT DE PAYER LES COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES, en tant que consommateurs, pour payer les retraites, tout comme ils le faisaient, "à l'insu de leur plein gré", à la place de leur employeur!

Les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements, tout en conservant, par devers elles, les bénéfices qu'elles leur rapportent au taux de la marge bénéficiaire affectée aux coûts de production pour déterminer les prix de vente.

Les cotisations sociales sont en outre affectées comme charges déductibles cf articles c-après, relevés sur Internet  ooreka entreprise, Comptanat.fr et l'Express. 

                                       --------------------

                       LIVRE DE CHEVET PRÉSIDENTIEL

                                                   1

                                                     2

                                                    3

                                                    4

                                                    5

                                                    6

                                                   7

                                                     8

                                                        9

                                                         10

                                                          11

                                                           12

                                                           13

                                                         14

                                                       15

                                                       16

                                                      17

                                                     18

                                                     19

 

                           La suite au prochain numéro

MOTS-CLÉS

LE FIL DU BLOG

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.