albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

648 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 déc. 2018

Macron nous entraîne vers le chaos

Ses mesures anti-sociales, sa gestion autoritaire, sa mise en cause des organisations syndicales et ses propos méprisants sont à l'origine de la situation actuelle de crise.

albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il ouvre la voie à de nombreuses tentatives de récupération, notamment de l'extrême-droite. 

Ses décisions et mesures fiscales ont systématiquement favorisé les plus riches:  suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune, suppression de l'exit tax etc ...et frappé les plus pauvres: baisse des APL, augmentation de la CSG ... Son langage méprisant et provoquant, dont les exemples abondent, symbolisent cette orientation qui offre des atouts à Marine Le Pen. 

Les taxes sur la consommation de carburants frappent avant tout les pauvres comme toute taxe sur la consommation, non progressive,  à la différence des impôts.

De plus le président poursuit l'entreprise de destruction du droit du travail outil de protection protecteur des salariés, ce qui se traduit déjà par une chute importante du recours de ces derniers aux prud'hommes et frappé durement la SNCF et ses salariés.

Enfin, il maintient le cap sur le nucléaire et repousse la date de sortie de cette énergie, alors même que les alertes se multiplient sur la catastrophe à venir pour la gestion des déchets de cette filière. La démission récente de Nicolas Hulot de son poste ministériel a montré que le souci écologiste était étranger au pouvoir en place.

Cette politique réellement anti-sociale doit être combattue par un grand front unitaire du mouvement syndical et de la gauche. Ils doivent se saisir de la mobilisation en cours autour des gilets jaunes, ce qui permettra de combattre également efficacement les infiltrations de l'extrême-droite dans ce mouvement. La condamnation des manoeuvres des fachos est importante mais ne doit pas conduire à rejeter l'expression d'une protestation sociale légitime contre la vie chère et la faiblesse des salaires.

Le pouvoir est en crise profonde, notamment depuis l'affaire Benalla ; on a pu à cette occasion diagnostiquer la "mort du macronisme" et de son positionnement illusionniste. Une course de vitesse est donc engagée. C'est en s'appuyant sur les mouvements sociaux qu'elle peut être dénouée pour la justice sociale, contre l'alternative d'extrême-droite.

Maintenant, des mesures sociales d'envergure doivent s'imposer, notamment par l'augmentation immédiate du SMIC, des bas salaires et des retraites.

Le financement de ces mesures passe par la justice fiscale et sociale: il faut notamment revenir sur la suppression de l'ISF et des cadeaux aux entreprises, c'est à dire au patronat.

La théorie du "ruissellement" est un leurre absolu.

La seule solution: justice sociale!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées