Alexandre Romanès

Poète, luthiste et directeur du cirque Romanès

Son blog
19 abonnés Le blog de Alexandre Romanès
Voir tous
  • Romanes Cirque Tzigane : «Les nomades tracent les chemins du ciel»

    Par
    alexandra-romanes-ok
    A partir du Samedi 14 Octobre 2017 ! Un spectacle hors du temps. Vous serez transporté dans un univers surprenant et beau, dans un rythme fou, ce spectacle plein d’audace et de charme est le meilleur remède contre la tristesse !
  • Rien dans les poches

    Par
    Petit texte d’explication sur les Tsiganes et le nomadisme. Depuis plusieurs siècles, la question est posée : qui sommes-nous et d’où venons-nous ? Avec ces deux interrogations il y a de quoi entretenir toutes les peurs (sale, violent asocial, fainéant et voleur d’enfant)...
  • Alexandre Romanès nommé au grade de l’ordre national de la Légion d’Honneur

    Par
    Le Mercredi 9 novembre 2016 à 20h30, Mme la Ministre de la Culture Audrey Azoulay a remis de ses mains la Légion d’Honneur à Alexandre Romanes, poète et fondateur du Cirque Tzigane, sous le chapiteau Romanès. C’est unique dans l’histoire : pour la première fois, en France, un Gitan est ainsi reconnu par un gouvernement !
  • Sauvons le Cirque Romanès!

    Par
    Entre les attaques racistes, dont nous sommes victimes depuis septembre 2015 et les conséquences terribles des attentats de Paris du 13 novembre sur la fréquentation des salles de spectacle, le Cirque Tzigane Romanès est aujourd'hui menacé de disparition. Nous lançons, pour la première fois, une grande campagne d'appel aux dons pour nous aider à surmonter cette situation exceptionnelle et critique
Voir tous
  • Édition Roms, et qui d'autre?

    Lettre ouverte à Manuel Valls, homme de gauche

    Par
    Les formules simples relèvent de la bêtise ou du calcul électoral mais dans les deux cas, le moins que l’on puisse dire est que ça manque d’élégance. Manuel Valls, Ministre de l’intérieur, bien soutenu par tous ceux qui vivent dans l’angoisse de ne pas être élu ou réélu, est prêt à toutes les bassesses avec une excuse: « c’est pour l’amour de la France ».
Voir tous