Embargo sur la feta grecque par Médiapart

 

Ayant été il y a quelques semaines" passé au ripolin rose", pour un article "Breaking niouzes à la grecque",  qui n'était guère méchant, sans le moindre préavis, ce qui, dans l'Osservatore Pariggiano de la Religion des Faits"  devrait  pour le moins, il me semble, troubler le croyant sincère, je m'autorise à le republier, avec un titre différent, ce qui permettra à ceux qui suivent les épisodes de ma lutte contre les dérives du divin Perraud de mieux comprendre mon dernier billet dans lequel j'interpellais le Camarade Krasny, c'est-à-dire  celui-ci, qui lui, n'a pas été censuré.

http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-bigenwald/180515/mon-cher-edwy-si-ton-anastasie-mennuie-elle-ne-manesthesiera-pas

 

 Bien entendu, le camarade Krasny n'a pas daigné me répondre : de minimis non curat praetor.

La moindre des choses, lorsque l'on censure quelqu'un, c'est qu'on le lui dise clairement. Je vais donc faire comme si une mauvaise manoeuvre avait fait que mon article ne pouvait brusquement plus être lu que par moi-même. A faux-jeton, faux-jeton et demi !

Ecco : 

 

BREAKING NIOUZES A LA GRECQUE !

 

26 JANVIER 2015 | 

 

 

Faut que je vous le précise d’entrée de jeu : je suis de plus en plus  souvent « modéré  » par l’ineffable "rédaction  de  Médiapart", Médiapart qui est à la Religion des Faits ce que l’Osservatore Romano  est à l’Eglise Catholique, et   à la transparence ce qu’OMO fut à la blancheur. Dommage que Coluche soit mort, il aurait pu nous faire un sketch là dessus, qui aurait complété celui de la pub pour les lessives.

 

Etant donc caviardé régulièrement, à quoi bon dès lors me casser le cul à faire des billets quasi aussi  léchés que le postérieur de certain journaliste du journal, que tout le monde aura reconnu, et  qui sait si bien fouetter  de son précieux mépris ceux dont le zèle lingual connaît quelque ralentissement ?

 

Dés lors, il ne me reste plus qu’à donner dans une facilité  dont j’ai un peu honte, mais qui comblera d’aise ceux qui n’ont jamais vu dans ma prose qu’un cacaboudinesque  galimatias, et donc rien de bien  roboratif comme je me plais à l’imaginer lors de mes bouffées de chaleur mégalomaniaques. Je sais en même temps que, ce faisant,  je ne   décevrai  pas tout à fait certains autres qui me lisaient d'un oeil amusé, ne se contentant pas de défiler pour « Charlie », en en ayant, comme la plupart,  totalement  oublié  l’esprit imperturbablement provocateur. 

 

Mais allons !  Ce n’est peut-être qu’un coup de blues passager ! Et puis,  faut bien le comprendre, l’Osservatore Pariggiano de la Religion des Faits !  Chaque fois qu’il s’autocélébrait, et que sa rédaction se lançait dans une auto-fellation de groupe, moi, dérisoire lecteur, troll malfaisant, méprisable vermisseau, voilà que je venais troubler la cérémonie, en rappelant avec constance la niche du plus illustre de ses membres. Une  niche dont il fut autrefois tellement fier, qu’il put même préciser qu’elle relevait pour lui  d’un zèle  « missionnaire ». Je fais allusion là à cette photo de  moi sortant de ma douche, qu’il fit paraître sur un fil, photo  qui eut bien plu à Richard Murdoch s’il avait été de la jaquette et  avait décidé de lancer une version gay du SUN, ou même  tout bonnement  d’ouvrir la troisième page dudit journal à la diversité !  Après l’ivresse de la satisfaction du bon tour joué à celui qu’il qualifiait, d’amène manière, de « fou-furieux » et de « requin », l’illustre journaliste , chantre du journalisme participatif, dessaoula un peu lorsque ledit requin se mit en tête de rappeler, chaque fois que c’était possible son haut geste . Au point que ces rappels  devinrent à l'illustrissime aussi pénibles que les élancements lancinants d’une vieille chaude-pisse jamais guérie. Anastasie fit donc office de Bactrim, ce qui n'eut pour effet que de calmer un peu les symptomes, sans soigner le mal : à trop abuser des antibiotiques...

 

La dernière fois que je me livrai à ce rappel, c’était justement pour illustrer par l’exemple l'écart entre les propos de Frère Edwy et la réalité plus prosaïque de son journal. J'y eus droit comme d’hab’, à la "modération", mon rappel pourtant très pertinent passant pour impertinent. La preuve :

 

 

contact@mediapart.fr

À

moi

jan 25 à 2h30 PM

Bonjour,

Cet e-mail est une notification automatique.

Le commentaire suivant a été dépublié par la rédaction de Mediapart :

"je dis juste que dans ce moment de solidarité avec les caricatures, et avec les caricaturistes, on ne doit pas considérer que notre espace public doit avoir comme norme le fait de caricaturer l’autre. La caricature est un genre, c’est une transgression, c’est un art. Mais la vie ensemble n’est pas la transgression, la vie ensemble ce n’est pas s’insulter et se caricaturer." BON SANG, QUE C'EST BEAU ! ET POURTANT, DANS L'OSSERVATORE PARIGGIANO DE LA RELIGION DES FAITS, DONT EDWY PLENEL EST LE SOUVERAIN PONTIFE, on constate de drôles de pratiques, dénoncées, preuves à l'appui dans ce billet : http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-bigenwald/131113/mon-cher-edwy-ton-antoine-commence-nous-les-briser-menu Un peu plus de cohérence ne nuirait pas chez Plenel ! 

Le motif de cette dépublication peut-être par exemple, l'édition d'un commentaire en double, ou d'un commentaire vide par erreur.

Cela peut-être lié aussi au non respect de notre charte de participation que vous pouvez retrouver ici : http://www.mediapart.fr/charte-editoriale

Cordialement.

L'Équipe de Mediapart

 

 

 

Aussi, lecteurs habituellement  laudatifs ou conchieurs abonnés, vous comprendrez pourquoi mon billet de ce matin se réduit à ces « niouzes » lapidaires un peu décalées, après un trop long, mais néanmoins nécessaire liminaire : elles n’ont pas cherché à donner dans la finesse, dont certains entêtés me croient d’ailleurs incapable. Elles m’ont été inspirées par les titres de mon portail « Yahoo » qui mêle parfois très cocassement nouvelles politiques, échos du Show-bizz,  conseils  coquins, et recommandations en matière de santé  :

 

 

ECCO :

 

 

BREAKING NIOUZES :

 

AGRESSION IGNOBLE A BRUXELLES !!! UN MALFRAT D'ORIGINE GRECQUE ATTAQUE UNE CREMERIE, S'EMPARE DU STOCK DE BEURRE ET S'ENFUIT AVEC LA CAISSE, APRES AVOIR SODOMISE A SEC LA CREMIERE !

 

 

BREAKING NIOUZES :

 

APRES LES ELECTIONS LEGISLATIVES EN GRECE , L'ASTEROIDE MELUCHE VA PASSER CES JOURS-CI A PROXIMITE DE MATIGNON, DU MOINS A l'ECHELLE DU COSMOS !!!

10397125_801470579924550_539093498825060

 

 

CONSEILS  SANTE :

 

NE TOURNEZ PAS LE DOS A VOTRE MAL DE DOS : FAITES VOUS SODOMISER PAR UN GREC, VOUS NE SENTIREZ PLUS RIEN !!!

 

et enfin : 

RUBRIQUE PEOPLE :

 

LES STARS SE DENUDENT  SUR MEDIAPART  GRACE A ANTOINE PERRAUD :

 

31/10/2013, 22:46 | PAR ANTOINE PERRAUD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 31/10/2013 À 11:39

À propos de binette, j'ai vu, pour ma part (animus meminisse horret !), Bernard Bigenwald s'exposer sans vergogne sur la Toile. Cela donne ceci, qui devrait rendre notre fou furieux favorable à l'effacement des traces (voire plus)...

100_0120.JPG

 

 

 

 

 

Je sais, je sais,  ce n’est pas fin du tout  mais ça ne m’a pas demandé d’effort, et du coup, Anastasie peut s’en donner à cœur joie !  

 

 

 

 

 

 

 

TOUS LES COMMENTAIRES

26/01/2015, 10:22 | PAR JACQUES TEISSIER

Certes, ce n'est pas la nouvelle du siècle, mais il faut bien reconnaitre qu'Antoine Perraud s'honorerait en vous présentant ses excuses pour son comportement, peu digne d'un journaliste, et à plus forte raison de Médiapart. Vous tireriez un trait sur cette lamentable affaire et tout le monde serait content... même lui.

Après tout, chacun peut faire une connerie, ça n'a rien de dramatique ni d'humiliant. L'essentiel est d'être capable de l'admettre et d'en tirer les conséquences.

26/01/2015, 10:25 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES TEISSIER LE 26/01/2015 À 10:22

On ne pourra pas dire que je ne lui en ai pas fourni moult fois l'occasion. Et à Edwy Plenel aussi, il me semble...

26/01/2015, 10:28 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES TEISSIER LE 26/01/2015 À 10:22

Tiens, déjà un discret déconseilleur !  Faut croire qu'il y en a qui sont contre les excuses ! Moi qui croyais qu'il n'y avait que des pacifistes à Médiapart ! Une déception de plus !

28/01/2015, 05:43 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 26/01/2015 À 10:28

Et en plus, ils n'aiment pas que je les remarque, et le manifestent, ce qui est vraiment le summum de la discrétion ! Rigolant

26/01/2015, 19:01 | PAR YANSAN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES TEISSIER LE 26/01/2015 À 10:22

Cela paraitrait logique à défaut de pouvoir dire juste...

Mais avez-vous déjà entendu dire un journaliste français : "Je me suis lamentablement planté et je vous présente mes excuses".

Souvenez-vous de Saint Edwy de la Repentance, avec son sublimissime râteau sur les socialos financés par Noriega et, alors que le PS dirigé alors par Rougeaud de Lille hésitait à le ridiculiser en le trainant en justice car Saint Edwy de la Repentance pratique beaucoup de contorsions, mais jamais le pardon ... et donc gaffe à la vengeance du loustic  :

 http://www.liberation.fr/societe/2005/01/20/j-ai-le-droit-de-dire-des-imbecillites_506716

et bien Saint Edwy de la Repentance s'en était sorti en disant si je me souviens bien :  "Si ce n'est pas vrai, cela aurait pu être vrai" !


C'est pas beau ça, Dr Freud ?

Alors vous imaginez le Divin Perraud, en permanente lévitation autour de son nombril, présenter des excuses ?

15/04/2015, 04:48 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YANSAN LE 26/01/2015 À 19:01

Bien vu ! "permanente lévitation autour de son nombril" : l'image est belle ! 

Depuis, d'ailleurs, non seulement il ne s'est pas excusé, mais titillé par la langue du  cardinal Tertre, il a remis ça, me présentant comme un ridicule exhibitionniste.

 

29/01/2015, 02:14 | PAR WHISKY EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES TEISSIER LE 26/01/2015 À 10:22

Chez Media on ne présente pas des excuses, ça serait de la faute grave, vis à vis du taulier, tout au plus on s'excuse soi même et on en vient aux mains dans les bas fonds, ici, là où le plébéienne clientèle vient s'estoubaner (ou s'esbaudire pour ceux habitués à la lèche).

ps : Mr Big, vous avez de la constance! Vous nous en remettez un petit coup, en douce, ca forcerait presque le respect :-)

26/01/2015, 10:26 | PAR JOËLMARTIN

Excusez-moi, mais Mediapart est un site où peu de gens s'excusent...

Clin d'œil

26/01/2015, 10:41 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JOËLMARTIN LE 26/01/2015 À 10:26

Finement observé ! Rigolant Et si l'on y bat sa coulpe, c'est sur la poitrine des autres !

26/01/2015, 18:59 | PAR YANSAN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 26/01/2015 À 10:41

Passing shot sur la ligne : jeu set et match !

26/01/2015, 19:30 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YANSAN LE 26/01/2015 À 18:59

C'est comme le foot et le rugby, le tennis, j'y comprends pas grand chose. Faudra que tu m'expliques !

26/01/2015, 15:43 | PAR JACQUES TEISSIER EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JOËLMARTIN LE 26/01/2015 À 10:26

Joël, je suis désolé de vous demander pardon de ne pas vous contredire, mais je veux juste ajouter que le refus de s'excuser n'est pas un privilège médiapartien. De ce point de vue, A.P.fait preuve d'une certaine banalité comportementale en ne parvenant pas à s'élever au dessus des manants que nous sommes (quasiment tous) pour lui.

26/01/2015, 16:14 | PAR JOËLMARTIN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE JACQUES TEISSIER LE 26/01/2015 À 15:43

Vous avez raison, Jacques.

Mais quand je remarque qu'on s'excuse fort peu à Mediapart, cela ne signifie pas dans mon esprit qu'il n'y a qu'à Mediapart qu'on s'excuse fort peu.

Au moins, au Canard, il y a le Pan ! sur le bec.

26/01/2015, 15:55 | PAR LE CONCOMBRE MASQUÉ

Harcèlement qui dure depuis des mois à l'égard d'un gentil journaliste, forfaiture, troll immonde !!!

Non, je rigole Rigolant !!!

Et aujourd'hui, toujours aussi fermes les abdos ou le temps exerce t'il aussi ses ravages sur l'Apollon du Belvédère ? Rigolant

26/01/2015, 19:33 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LE CONCOMBRE MASQUÉ LE 26/01/2015 À 15:55

Merci ! Ca me fait plaisir de voir qu'il y en a qui se fendent la gueule !  Pour répondre précisément à ta question, eh bien, comme pour tout le monde, le temps fait certes ses ravages, mais pas trop du coté des abdos. Perraud m'a rendu ce service, en diffusant urbi et orbi l'image de mon torse au monde, qu'il  m'en  a révélé  toute la charge érotique ( ne disait-il pas qu'il m'avait "harponné", "enfoncé" (sic) ), et dès lors je veille par un régime à ce qu'il ne s'empate pas trop ! Graces  soient  donc rendues  à ce subtil journaliste ! 

26/01/2015, 19:35 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 26/01/2015 À 19:33

Ah ! là aussi un déconseilleur ! Il déconseille le régime, ou conteste le résultat ? On ne le saura pas !

26/01/2015, 22:16 | PAR YANSAN EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 26/01/2015 À 19:35

La tcheka peraldienne ?

27/01/2015, 00:39 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE YANSAN LE 26/01/2015 À 22:16

Pas très courageux, en tous cas ! Mais il y a une autre explication , la maladresse, que je ne puis plus corriger, et qui me fait écrire successivement "urbi et orbi" et "au monde". Des sourcilleux, sans doute.

27/01/2015, 07:19 | PAR LE CONCOMBRE MASQUÉ EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 26/01/2015 À 19:33

Niveaux abdos, itou pour moi, faut que je fasse gaffe à ce que je mange (et bois) sinon, mon "torse puissant" d'ancien rugbyman se transformerait vite en torse rebondi de pratiquant de l'unique 3ème mi-temps Rigolant !!!

27/01/2015, 11:37 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LE CONCOMBRE MASQUÉ LE 27/01/2015 À 07:19

C'est la dérive de beaucoup d'anciens sportifs !  On devrait peut-être faire une galerie de torses du troisième âge dédiée à Antoine Perraud !

 

27/01/2015, 11:48 | PAR LE CONCOMBRE MASQUÉ EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 27/01/2015 À 11:37

Par contre Bernard, niveau pilosité, je t'enterre Rigolant !!!

27/01/2015, 14:19 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LE CONCOMBRE MASQUÉ LE 27/01/2015 À 11:48

Mais justement, il faut de tout !

27/01/2015, 14:52 | PAR LE CONCOMBRE MASQUÉ EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 27/01/2015 À 14:19

T'as raison, n'oublions pas la diversité Rigolant !!!

28/01/2015, 05:55 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LE CONCOMBRE MASQUÉ LE 27/01/2015 À 14:52

On pourrait peut-être lui faire un beau calendrier, à notre ami Perraud, "les playmates de Médiapart" : tous les styles, poilus, épilés impeccablement, grands, petits, minces, bedonnants, blancs, blacks, beurs... Je suis sur que certaines féministes du club apprécieraient que nous payons de notre personne. Ce serait l'équivalent du calendrier Pirelli, sauf qu'il s'appellerait "Calendrier Perraud", ce qui assurerait à notre sémillant journaliste la renommée qu'il mérite amplement !

 A propos, tu connais personnellement Mandryka que tu lui as piqué son personnage pour ton pseudo ? 

28/01/2015, 07:20 | PAR LE CONCOMBRE MASQUÉ EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 28/01/2015 À 05:55

Non Bernard, je n'ai pas la chance de connaitre personnellement Nikita Mandrika mais j'aime beaucoup son travail.

Il ne m'a jamais fait savoir que ça le gênait mais je crois savoir que c'est dans le domaine public, donc utilisable.

Si jamais on me demandait de changer, pas de soucis pour moi mais j'ai fini par m'y habituer...

Il y a d'ailleurs d'autres Conocmbre Masqué sur la toile, je ne suis pas le seul.

28/01/2015, 21:46 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE LE CONCOMBRE MASQUÉ LE 28/01/2015 À 07:20

Il se trouve que je connais des cousines à lui...

27/01/2015, 12:15 | PAR SAINE COLERE

HA , Concombre voilà  le pourquoi du " masqué "

Brassens la si bien chanté ...... que de regards féminins  ..... !!!

 

( je me sauve ............................... VITE ..... )

27/01/2015, 15:35 | PAR LE CONCOMBRE MASQUÉ EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SAINE COLERE LE 27/01/2015 À 12:15

RigolantRigolantRigolant !!!

Attention aux mecs en soutane !!!

PS : Bond'la de bois, voilà que je connais plus mon petit Brassens illustré, c'est de nos gens de robe de la magistrature dont je voulais parler, et pas de nos dignes ecclesiastiques bien sûr, encore que, faute de grives, on peut bien manger des merles...

28/01/2015, 06:31 | PAR BERNARD BIGENWALD

dilem_photo_1288_TV101212.jpg

29/01/2015, 01:38 | PAR OREGON EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 28/01/2015 À 06:31

T'as vu trop drôle la queue du cheval ?

 

20/02/2015, 09:31 | PAR SYCOPHANTE

C'est très bien écrit et drôle. Cela devrait faire rire celui dont il est ici question.

J'ai du mal à croire que votre commentaire a été dépublié puisqu'il ne me parait pas enfreindre la charte sauf à considérer que qu'assimiler Mediapart à l'Osbservatore Romano des fait dont Edwy Plenel serait le souverain pontife relève du dénigrement alors qu'il s'agissait à l'évidence que d'un subtil compliment.

Cela va durer longtemps cette guéguerre de tranchée ? Il est temps de signer un armistice. Avez vous besoin d'un médiateur auquel cas je me propose.

Sinon, pour une fois depuis longtemps Plantu m'a fait rire.

Bien à vous

Sycophante 

20/02/2015, 10:53 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SYCOPHANTE LE 20/02/2015 À 09:31

Merci du compliment pour mon article que ne peuvent comprendre en totalité que ceux qui ont suivi mes algarades avec Perraud depuis longtemps.

Vous n'imaginez pas le nombre de mes commentaires qui ont été virés pour acidité à l'encontre de Perraud et de Médiapart : c'en est parfois grotesque, et de fait très révélateur. J'en fais une compil.

 La guerre de tranchées durera tant que je n'aurai pas obtenu d'excuses, ce qui n'est pas demain la veille. Perraud feint de ne pas me lire, et feint aussi de croire que je ne suis qu'un grossier con, rouge-brun sans doute, bien qu'il ne le précise pas. Je n'imagine pas une seconde qu'il s'abaisse à reconnaitre qu'il s'est, ne serait-ce qu'un tout petit peu, gourré. Plus largement, Médiapart fonctionne largement comme un secte, et si je collationnais toutes les insanités que l'on a pu écrire sur mon compte, cela ferait un joli florilège assez peu représentatif finalement de ce que je suis dans la réalité. J'étais de toutes manières sans illusions, et puis je ne suis pas une petite nature. Je ne suis pas haineux, même si je suis caustique, et, tout bien pesé, il n'y en a que deux à qui je claquerais volontiers le beignet : le divin Antoine, et Son Eminence Tertre : ça fait très peu de monde, finalement. Je me suis fait aussi quelques amis, de tendances politiques diverses, et c'est bien comme ça, non ?

20/02/2015, 13:39 | PAR SYCOPHANTE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 20/02/2015 À 10:53

Il y a acidité et dénigrement, dénigrement qui est prohibé par la Charte. Quand vous dites que Mediapart fonctionne comme une secte, j'imagine que vous faites référence au Club. Oui, parfois, cela donne cette impression. Cela m'étonnerait que Perraud vous considère comme un rouge-brun car à vous lire, j'ai toujours eu l'impression que vous étiez d'opinions modérées. Je vais vous adresser un message en privé.

31/03/2015, 05:30 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE SYCOPHANTE LE 20/02/2015 À 13:39

Perraud, en compagnie de l'ineffable Tertre, lequel ressemble de plus en plus à Marlene Dietrich courant dans le sable du desert à la suite de son beau légionnaire dans la scène finale de "Morocco", n'a pas hasardé un commentaire sur ce fil, se réservant au besoin, il l'a déjà amplement fait, de faire jouer du ciseau. En revanche, revigoré par le soutien, que j'avais prévu, de Frère Edwy, et quasiment ressuscité en Saint Sébastien transpercé de flêches mélenchonistes, il est toujours aussi fier de sa bonne blague à mon égard dans le fond, même si parfois et même souvent, il en fait prestement effacer le rappel, tout de même un chouïa génant pour tout journaliste qui se voudrait sérieux et respectueux d'un minimum de déontologie. Il  continue donc de me présenter, avec un culot phénoménal, comme un exhibitionniste un peu ridicule.  De son manque de scrupule à manipuler l'image d'autrui, pas un mot, et si des photos de moi se sont retrouvées dans ses commentaires sur un fil qui ne le concernait nullement, ce n'est , bien entendu, pas dû à ses manières de stasiste de carnaval, mais donc à l' exhibitionnisme d'un fou de son corps.  Le numéro de ces duettistes de choc, le Cardinal Tertre et le divin Perraud, apporte, il me semble, une réponse définitive vos espoirs de voir Perraud exprimer un quelconque regret sincère de sa dérive à mon encontre. Il est très difficile de lutter contre la folie.  Perraud  est comme un enfant, "dans la  toute puissance", comme disent les travailleurs sociaux. Il perd tout sens du réel, et n'est même plus capable de se rendre compte d'une évidence :  si les attaques dont il a été l'objet après son parti pris contre Mélenchon, qui relevait de son droit le plus strict, étaient bien malvenues, pour autant, elles auraient dû lui fournir l'opportunité  de se rendre compte enfin qu'elles avaient été aussi l'occasion, pour  beaucoup de lecteurs, qui s'étaient tus jusque là, d'exprimer leur ras-le-bol de son mépris, dont il est si dispendieux. 

 

31/03/2015, 05:32 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 31/03/2015 À 05:30

 

Voici le numéro des deux duettistes qui vous permettra de juger  :

24/03/2015, 18:42 | PAR MARC TERTRE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE ANTOINE PERRAUD LE 24/03/2015 À 16:52

Cher Antoine Perraud vous vous trompez en qualifiant la meute de "Mélenchonistes rageurs" : on peut beaucoup critiquer Mélenchon, ou on peut le juger sans haine mais sans complaisance non plus, n'empéche qu'il n'est strictement pour rien dans la constitution de la "meute". Comme je l'ai indiqué dans un autre commentaire, quand on se rassemble autour d'un camps (idéologiquement délimité) je parlerais plutot de "bande" que de "meute" : la bande peut être féroce (pour m'etre retrouvé face à quelques uns des supporters et trices de JLM) mais elle défend des principes qu'on peut contester, mais qui existent. Ici c'est tout a fait différent : on a affaire à une meute "sans principe" : sans autre principes que de vous faire la peau ! Des gens aussi différents que possible, venu de l'ensemble des positions possibles et imaginables de la gauche la plus a gauche à la droite la plus adroite. On attend d'un instant à l'autre la venue de l'ineffable Bigenwald (qu'avec la pire mauvaise foi du monde, on aura du mal a faire passer pour un méchanlonien surchauffé)

24/03/2015, 23:18 | PAR ANTOINE PERRAUD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MARC TERTRE LE 24/03/2015 À 18:42

Vous connaissez sans doute mieux que moi la typologie des bas-fonds numériques. Peut-être sommes nous ici passés des politiques aux droits communs...

Je n'y avais pas pensé : attendons maintenant, tel Saturnin Fabre hurlant « mon cor(ps) est à moi »dans Messieurs les ronds de cuir d'Yves Mirande (1936), le Big en little tenue, sur des photos qu'exposait notre exhibitionniste sur la Toile, quitte à m'accuser ensuite, pour mieux les étaler maintenant et pour les siècles des siècles, de les lui avoir subtilisées lors d'un affreux fric frac digital !...

La meute médiapartienne (une goutte de cyanure dans l'océan de nos 112 000 abonnés respectables) est parfois assez farce, finalement.

 

Que les duettistes se recommandent mutuellement, voilà qui est bien normal. Ce numéro permet en tout cas, de juger de l'application réelle de la charte, dès lors que Perraud intervient. Le billet ayant été fermé aux commentaires, je n'ai pu répondre à cette attaque grossière.

20/02/2015, 13:50 | PAR MONICA M.

Innocent J'ai recommandé plein de commentaires sur ce fil.

Soutien aux mecs qui osent arborer leurs plaques de chocolat sans craindre la fonte, et qui ne s'en laissent pas conter par les génies des alpages Rigolant

20/02/2015, 13:53 | PAR MONICA M. EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE MONICA M. LE 20/02/2015 À 13:50

15/04/2015, 19:52 | PAR CALAMITY TANCHE

J'aime toujours autant ton style, tes positions politiques et ton humour. Et, SURTOUT, ton honnêteté intellectuelle. Ici, ça fait du bien. Et tu sais que je suis sincère, l'ami.

Cette note à été un ravissement.

19/04/2015, 10:48 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE CALAMITY TANCHE LE 15/04/2015 À 19:52

Bien sûr, je sais que tu es sincère,  mais comme tu es "perdue pour l'intelligence", comme dirait Le Divin Antoine, qui, lui, n'est jamais sanctionné quand il contrevient à la charte... Rigolant

Il semble qu'il y ait un petit changement à "la modération", puisqu'un journaliste a enfin répondu civilement à une de mes protestations suite à la suppression d'un de mes commentaires impertinents sur Yvan le pas terrible. J'ai deviné qu'il était nouveau, ce qu'il m'a confirmé. Frère Edwy commencerait-il à prendre consciences de certaines dérives dangereuses au sein même de la rédaction ? 

19/04/2015, 10:51 | PAR CALAMITY TANCHE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 19/04/2015 À 10:48

Je l'ai lu, ton commentaire sur Yvan, avant qu'il ne disparaisse... et je n'ai pas compris pourquoi il a été censuré.

19/04/2015, 11:03 | PAR BERNARD BIGENWALD EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE CALAMITY TANCHE LE 19/04/2015 À 10:51

Je comprends ta réaction puisque tu connais Yvan, mais, pour quelqu'un qui ne connait pas le personnage, il est bien évident que le représenter sur son pot de chambre, ce n'est pas très conforme à la charte, même si c'est assez représentatif de la réalité habituelle.  Je ne peux donc me plaindre du censeur qui débute et qui se donne, lui, la peine de me répondre fort civilement, ce qui est une grande première pour moi. Le divin Antoine, lui, qui s'applique toujours avec la même ardeur à censurer les commentaires à la suite de ses billets, ne laisse pas même la moindre trace  de la censure qu'il opère sur mes commentaires. En même temps, il est tellement nombriliste qu'il ne parvient pas à m'ignorer tout à fait, ce qui serait le mieux pour lui, et repart dans des provocations qui ravissent naturellement le Cardinal.

19/04/2015, 11:07 | PAR CALAMITY TANCHE EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE BERNARD BIGENWALD LE 19/04/2015 À 11:03

Ces deux-là, je ne peux pas... de l'humiliation comme méthode pédagogique. Cest barbare.

28/04/2015, 13:47 | PAR BERNARD BIGENWALD

Finalement, Anastasie a passé ce billet, pourtant gentillet, au ripolin rose, d'une manière chafouine, et sans même m'envoyer le moindre avis, je viens de m'en rendre compte. Voilà renvoyé ce papier sur le blog de "Renaud Honoré" ! Me voilà certe honoré, mais il y a de quoi me mettre en renaud !

Décidément, Médiapart, qui se voudrait contestataire, n'aime guère la contestation ! Quelle pitié, et quelle preuve de son sectarisme ! Non, Krasny, tu n'as pas changé, et tu le prouves !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.