Les vaccins, Le Figaro et les mauvaises leçons de Sanofi Pasteur

On apprend par le Figaro qui attaquait si promptement Luc Montagnier et Jacques Benveniste le revers de Sanofi Pasteur pour son vaccin contre la dengue, notamment aux Philippines avec ce triste constat : « Le pays a déjà vacciné plus de 733.000 enfants et les autorités craignent que beaucoup d'entre eux puissent développer la forme la plus grave de cette maladie potentiellement mortelle » :

On apprend par le Figaro qui attaquait si promptement Luc Montagnier et Jacques Benveniste :

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/181117/luc-montagnier-jacques-benveniste-et-le-rapide-naufrage-scientifique-du-figaro

le revers de Sanofi Pasteur pour son vaccin contre la dengue, notamment aux Philippines avec ce triste constat : « Le pays a déjà vacciné plus de 733.000 enfants et les autorités craignent que beaucoup d'entre eux puissent développer la forme la plus grave de cette maladie potentiellement mortelle » :

http://www.lefigaro.fr/societes/2017/12/03/20005-20171203ARTFIG00183-nouveaux-revers-pour-sanofi-et-ses-vaccins.php

En effet, en ayant déjà des anticorps contre la dengue, ces enfants risquent l’effet secondaire majeur de développer une réaction mortelle suite à une vaccination, un pitoyable résultat qui ne laissera pas insensibles les parents de nourrissons en France et en Italie, deux pays qui imposent une vaccination obligatoire sans se soucier de l’identité immunologique spécifique de chaque nourrisson !  

Pour clôturer le tout, le Figaro nous « informe » d’un autre fiasco de Sanofi Pasteur concernant le vaccin anti-clostridium… :

« En parallèle, Sanofi vient de mettre fin au développement clinique d'un vaccin contre les infections à «clostridium difficile», dues aux antibiotiques (maladies nosocomiales contractées à l'hôpital). Les raisons? «La probabilité de succès» du vaccin (étude en phase III) «par rapport à son objectif primaire était faible». Le laboratoire préfère se focaliser sur «six projets clés de vaccins actuellement en développement». 

alors que je publiais sur CareVox dès le 11 septembre 2013 l’importance d’utiliser des conduites en cuivre dans les hôpitaux pour éviter les maladies nosocomiales comme à l’hôpital de Rambouillet, le seul de France à avoir bien réfléchi par de la prévention… et qu’un vaccin contre clostridium était illusoire ! Combien d’hôpitaux français auraient pu bénéficier de conduites en cuivre pour éviter les maladies nosocomiales avec ces fonds colossaux perdus dans une recherche illusoire ?

http://www.carevox.fr/medicaments-soins/article/infections-nosocomiales

Petite précision pour Le Figaro, il ne faut pas écrire uniquement « Sanofi » mais bien « Sanofi Pasteur » dans les papiers publiés afin d’éviter aux lecteurs une mauvaise information concernant les « chercheurs » de l’Institut Pasteur qui participent à de telles « recherches »…Au fait, nous retrouvons les mêmes « chercheurs » de la vaccination anti-H1N1 …, si proches des bureaucrates de l’académie nationale de médecine et si loin des propos lucides de Luc Montagnier:

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/290615/la-memoire-courte-du-conseil-de-l-ordre-des-medecins-et-la-vaccination-inutile-contre-une-pseudo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.