Origines discrètes des onze vaccins d’Agnès Buzyn

Fin 1999, Philippe Kourislky, futur directeur général de l’Institut Pasteur, évoquait les risques viraux lors de propos recueillis par…Michel Cymès de France Info et publié dans le quotidien le Monde

Fin 1999, Philippe Kourislky, futur directeur général de l’Institut Pasteur, évoquait les risques viraux lors de propos recueillis par…Michel Cymès de France Info et publié dans le quotidien le Monde :

numerisation-20170713-5

 En citant deux outils permettant de prévoir l’émergence de nouvelles maladies, d’une part les observatoires sanitaires dans le monde et d’autre part les prédictions scientifiques, Philippe Kourilsky allaient voir ses propos démentis dans l’avenir.

Précisons aussi que Philippe Kourilsky démissionna de la présidence de l’Institut Pasteur en 2005 qui était devenu en 2004 Sanofi-Pasteur.

La plus grande bévue commise concerne la fausse prédiction « scientifique » de la pseudo-pandémie de H1N1 début 2010 à grands renforts de désinformations par les médias, notamment France 2: « des milliers de morts en Ukraine », « achat de masques et de gels hydro-alcooliques désinfectants fortement conseillés », Claude Hannoun, « professeur » de l’Institut Pasteur et donc de Sanofi-Pasteur incitant la France entière à se faire vacciner face au danger imminent…et le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux voulant vacciner de force toute la population française ! Il ne manquait plus que la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, issue de l’industrie pharmaceutique pour se faire vacciner (avec un placebo ?) à la télévision dans une farce médiatique !

Mais le PDG de Sanofi avait annoncé la couleur en septembre 2009 :

« Vaccins contre la grippe A: comment l’industrie pharmaceutique avait préparé son sauvetage »

Publié le 24 septembre 2009 (Le blog de Bernard Sudan)
Grippe H1N1 : près de deux-tiers des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner

Le 24/09/2009 à 17:57

SANOFI : le chiffre d’affaires 2010 dopé par les vaccins A/H1N1
(AOF) – L’afflux de commandes du vaccin contre le virus de la grippe A/H1N1 soutiendra le chiffre d’affaires 2010 de Sanofi-Aventis.
Dans un entretien accordé à l’agence Reuters le directeur général du laboratoire français Chris Viehbacher a déclaré que ce vaccin sera “une opportunité significative en termes de revenus, à la fois cette année et l’an prochain”. “C’est un joli coup de fouet à court terme pour le chiffre d’affaires et le cash flow”, a-t-il ajouté.

Et le 5 janvier 2010, je dénonçais sur mon blog, cette vaste entreprise de désinformation pour uniquement faire de l’argent !

http://www.bernardsudan.net/2010/01/05/du-spectacle-de-la-grippe-a-a-la-grippe-a-du-spectacle/

Pour la production de vaccins à l’échelle mondiale et la rentabilité pour Sanofi-Pasteur, mais aussi Novartis (GSK a racheté les vaccins de Novartis en 2014...) ou MSD, Philippe Kourilsky avait eu raison…: »On ne se vaccine pas assez» mais il avait eu tort pour les prédictions…qui se sont renouvelées récemment avec les victimes d’une maison de retraite lyonnaise qui n’étaient « pas vaccinées »…ce qui était faux puisque la moitié des personnes décédées étaient vaccinées !

http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/07/2492136-grippe-13-deces-quinze-jours-maison-retraite-lyon.html

avec une désinformation honteuse dans le Figaro :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/07/97001-20170107FILWWW00157-grippe-13-deces-en-quinze-jours-dans-une-maison-de-retraite-a-lyon.php

ce que j’ai résumé dans mon papier :

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110217/analyse-objective-des-origines-de-la-defiance-envers-les-vaccins

En ce qui concerne l’observation sanitaire, Michel de Lorgeril a fort bien démontré récemment la réalité des faits avec un titre évocateur…et les courbes de l’Institut de Veille Sanitaire :

« Comment invente-t-on des épidémies »

http://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/comment-invente-t-on-des-epidemies

Évidemment on peut sourire également sur le deuxième moyen de Philippe Kourilsky, «les prédictions scientifiques » : « On a suffisamment de connaissances dans ce domaine pour que l’on puisse prédire un certain nombre de choses »…on le comprend avec « le certain nombre de choses »…Il aurait simplement dû dire qu’il fallait toujours rester vigilant en suivant les observations sanitaires sans inventer des pseudo pandémies et il aurait aussi dû préciser qu’il fallait aussi beaucoup de recul pour voir les effets secondaires du thimérosal et une forme atypique d’autisme :

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/090717/forme-atypique-d-autisme-associe-avec-le-thimerosal-contenu-dans-les-vaccins

sans oublier l’aluminium et les myofaciites à macrophages :

http://www.lemonde.fr/tant-de-temps/article/2017/02/10/adjuvants-des-vaccins-comprendre-qu-en-matiere-de-securite-tout-etait-faux-fut-un-choc_5077561_4598196.html

Alors, les citoyens français devraient-ils être des cobayes pour le seul profit des laboratoires pharmaceutiques ? La réponse est NON !

On peut préciser aussi à Mr. de Pracontal que la pseudo concertation citoyenne n’avait rien de «concertation et de citoyen» et que les urnes ont durement sanctionné Marisol Touraine pour son manque total de respect des citoyens :

https://www.mediapart.fr/journal/france/130717/vaccins-le-gouvernement-traite-les-francais-comme-des-enfants-irresponsables

et qu’il se renseigne bien sur les épidémies en suivant l’Institut de Veille Sanitaire ! Il peut s'informer également sur le site de Michel de Lorgeril sur les grandes illusions de la vaccinologie...(plusieurs saisons...) :

http://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/les-grandes-illusions-de-la-vaccinologie-saison-6

Les procédures en cours à cause des effets secondaires de la vaccination Hépatite B et d’autres vaccinations nous prouvent que les citoyens ne sont plus prêts à avaler n’importe quoi ou du moins à se faire injecter n’importe quoi !

https://www.alternativesante.fr/vaccins/troubles-neuropsychologiques-hausse-de-la-mortalite-meningites-et-si-les-vaccins-nous-rendaient-malades-trois-etudes-de-2017-jamais-citees-par-les-media

Ils sont déjà en mesure ne plus avaler n’importe quoi (Mediator, Vioxx, la liste est longue Mr. de Pracontal !)

Les vaccins apparaissent comme le seul moyen de sauvetage pour l’industrie pharmaceutique en complète perdition avec ses médicaments aux effets secondaires redoutables pour la plupart d’entre eux comme Philippe Even l’a publié méticuleusement et ce qui lui valu d’être radié de l’ordre des médecins.

En résumé et en conclusion :

  • À qui profite la stratégie des onze vaccins obligatoires : aux labos pharmaceutiques !
  • Les preuves de l’efficacité des vaccins n’est pas prouvé scientifiquement car chaque être humain est différent immunologiquement!
  • Les effets secondaires des vaccins et des composants (thimérosal et aluminium) sont maintenant prouvés et reconnus également car chaque être humain peut réagir différemment aux antigènes et aux composants !
  • Il faut donc faire en sorte, comme le Conseil d’État l’exige, de remettre à disposition dans les pharmacies le DTP et le DTCP jusqu’au 9 août 2017 ! http://www.avocat-bergel.com/consommation-sante/
  • Les autres vaccins devraient donc être recommandés mais non obligatoires!...comme en Suisse et dans tous les autres pays.
  • Respecter la liberté individuelle de chaque être humain (Code Civil) comme en Suisse et aussi dans tous les autres pays.

Au fait, en utilisant l’expression "On ne se vaccine pas assez", Philippe Kourilsky voulait certainement dire subtilement…avec notre propre consentement sans utiliser une volonté inconditionnelle de l’État et des labos pharmaceutiques : "On ne vaccine pas assez" !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.