Ses éditions
Voir tous
  • Édition Dans le sillage d'Adèle Haenel

    Violences sexuelles: ne plus jamais se taire

    Par
    J’ai cru sincèrement que c’était flatteur qu’un homme vous désire, car nous étions une société latine. Que j’étais pas drôle, coincée, frigide, que tous les hommes étaient comme ça. J’ai plus d’une fois souri alors que j’avais envie d’hurler, de disparaître. Et puis il y a eu Adèle Haenel. Ses mots ont résonné tellement et si fort en moi. Cette fragilité dont elle parle, c’est ma compagne de tous les jours, mais à présent je l’aime.