Daniel AC Mathieu
Administrateur civil
Abonné·e de Mediapart

288 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 sept. 2021

Russie : système carcéral en Russie et droits humains

Un rapport de l’Association D’EST sur le système pénitentiaire russe.

Daniel AC Mathieu
Administrateur civil
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J’ai abordé plusieurs fois dans ce blog la situation pénitentiaire russe, parfois avec des informations positives comme la baisse régulière et irréfragable du nombre des détenus, par exemple ici, ou .

Je me fais aujourd’hui la plume de l’association D’EST. Mieux que le Dialogue de Trianon, elle s’emploie à développer les relations entre les citoyens russes et français en s’appuyant sur la société civile. Elle porte une plate forme d’échanges fondée sur des valeurs et intérêts communs—démocratie, liberté, défense des droits humains, civiques et politiques. C’est bien mieux que de réduire un pays à ses dirigeants et à ses intérêts stratégique.

Elle a organisé en mars dernier une visioconférence sur le système carcéral russe, et vient de publier un rapport sur la base des interventions à ce séminaire. J’y renvoie le lecteur, qu’il clique vigoureusement sur ce lien, plutôt que de laisser paresseusement son esprit divaguer en me lisant.

Pour le lecteur vraiment très paresseux, au point de ne pas cliquer, deux commentaires, à la lecture de la présentation faite par Marina Litvinovich du nouveau schéma de développement du système pénitentiaire de la Fédération de Russie adopté par le gouvernement russe le 29 avril 2021.

On y apprend que le précédent schéma de développement, adopté en 2010 et en vigueur jusqu’en 2020 pouvait être considéré comme progressiste et axé sur les droits de l’homme, et que ce n’est plus le cas du nouveau. Incontestablement, la Russie recule, et elle recule par rapport à des avancées faites alors que Vladimir Poutine était chef du gouvernement de Dmitri Medvedev.

Et, pour trouver un motif d’espérer face aux assauts de ceux qui, bêtes, méchants et serviles, aiment à se faire logographes et zélateurs de l’arbitraire et de la répression, signalons que le nouveau schéma prévoit l’humanisation des conditions de détention des femmes avec enfants et des femmes enceintes, en garantissant en particulier le droit de se doucher tous les jours. Ce n’est pas un détail, c’est une victoire symbolique importante, dans le prolongement de progrès antérieurs. La volonté et la demande des femmes que leurs droits et leur dignité soient respectées semblent continuer, envers et contre tout, à faire progresser la Russie.

Page FaceBook de D'EST

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Défense
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas. Une enquête à lire et à regarder.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Journal
Dans l’Essonne, un « harcèlement discriminatoire » par amendes interposées
Au printemps 2020, trente-deux habitants d’Epinay-sous-Sénart ont reçu des dizaines de contraventions pour des sorties injustifiées pendant le confinement. Affirmant avoir été verbalisés à distance par la police municipale, une pratique illégale, ils ont saisi le Défenseur des droits.
par Camille Polloni et David Perrotin
Journal — Gauche(s)
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La socialiste et le partisan de la Remontada ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche pour la présidentielle, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Droite
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran