Daniel AC Mathieu
Administrateur civil
Abonné·e de Mediapart

285 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 mars 2020

Vieillesse, joie et coronavirus en Russie

Une inquiétude : comment les maisons de retraites russes vont-elles faire face au Covid-19 ? Une conviction : le fonds Starost v radost aura son rôle à jouer.

Daniel AC Mathieu
Administrateur civil
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans mon dernier billet, j’ai évoqué le rôle que des associations russes pourraient et demandaient à jouer en faveur des personnes vulnérables, face à l’épidémie de Covid-19. Mission difficile, si l’on en juge par la situation française. Je voudrais l'illustrer par un exemple, celui du fonds Starost v radost («Старость в радость», La vieillesse dans la joie). J’apprécie leur travail, leur plaidoyer pour l’amélioration des conditions et de la qualité de vie des personnes âgées, et les actions concrètes qu’ils ont engagées dans ce but. 

Le fonds Starost v radost a pour origine un mouvement de volontaires russes, créé par Ielizaveta Oleskina (je compte faire un portrait d’elle dans ce blog), qui a commencé en 2006 et 2007 à se rendre dans les maisons de retraites russes pour lutter contre l’isolement des personnes âgées qui y résidaient, dans des conditions souvent déplorables. Une partie de leurs interventions consistait à chanter des chansons. L’initiative a fait boule de neige.

Le fonds a été créé en novembre 2011. Son inspiration reste inchangée, et les concerts continuent, mais il porte aussi maintenant des programmes d’assistance médicale et matérielle aux personnes âgées placées en institutions : médicaments, produits d’hygiène, couches, etc. Il développement également des programmes de rééducation fonctionnelle et d’autres activités. 

Starost v radost s’est fixé comme objectif que la Russie se dote d’un système d’aide aux personnes âgées qui leur permettent, dans toutes les situations, y compris les plus difficiles, de mener une vie digne. Outre les programmes que j'ai évoqué, il développe dans cette perspective des actions d’information, de communication et de lobbying. En s’appuyant sur son expérience russe, et sur les contacts et les échanges qu’il a avec les pays étrangers, il essaie également de conseiller les établissements hébergeant des personnes âgées dans leurs évolutions. Elles sont importantes, les choses sont bien en mouvement, dans une partie au moins des régions. 

Il est présent dans 30 des régions russes, emploie une vingtaine de permanents, et s’appuie sur un réseau de plus de 210 aides soignants et aides à domicile. Plus de 20 000 bénévoles ont aidé au moins une fois le fonds.

Face à l’épidémie du Covid-19, Starost v radost vient de publier 6 fiches de recommandations et des conseils sur la situation des personnes âgées vivant seules, et maintenant placées dans un régime d’auto-isolement. Elles sont destinées à leurs proches, ou aux personnes en relation avec elle. Travail utile, les russes s’informent beaucoup sur internet, et on trouve tout et n’importe quoi, un document de référence émanant d’une institution crédible est précieux. 

Les déplacements des bénévoles de Starost v radost dans les maisons de retraite ont été suspendus le 11 mars, dans les régions russes où leur isolement a été décidé.

C’est maintenant que s’organise la protection des résidents contre le coronavirus. Elle ne sera pas plus facile qu’en France, ne serait-ce parce qu’ils vivent généralement à deux ou trois par chambre. J'espère que le fonds Starost v radost aura dans cette période un rôle clé, d’information, de conseil, de communication vers le grand public, et aussi de veille sur la situation des maisons de retraite. Le risque, en Russie, est que les établissements deviennent des boites noires, dont on ne sait ce qu'il y advient. 

Une chambre dans une maison de retraite russe © Starost v radost

Starost v radost fait partie de ces mouvements qui ont ouvert à l'extérieur les établissements médico-sociaux russes, maisons de retraites, orphelinats, internats pour enfants ou adultes handicapés. Ces jeunes volontaires se sont simplement présentés à la porte des établissements et on demandé à y entrer. ils ont contribué à en changer le fonctionnement, j'en ai parlé dans un autre billet. Il leur a fallu une énergie et une volonté fabuleuse pour le faire.

À nouveau les portes se ferment, à cause de l'épidémie, à nouveau peut-être il va falloir à Starost v radost savoir les rouvrir, autrement. Autrement qu'en se déplaçant physiquement.  

Starost v radost - ASI (20 mars 2020)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
La visite du ministre Lecornu a renforcé la colère des Guadeloupéens
Le barrage de La Boucan est l'une des places fortes de la contestation actuelle sur l’île. À Sainte-Rose, le barrage n’est pas tant tenu au nom de la lutte contre l’obligation vaccinale que pour des problèmes bien plus larges. Eau, chlordécone, vie chère, mépris de la métropole... autant de sujets que la visite express du ministre des outre-mer a exacerbés.
par Christophe Gueugneau
Journal — France
L’émancipation de la Guadeloupe, toujours questionnée, loin d’être adoptée
Alors qu’une crise sociale secoue l’île antillaise, le ministre des outre-mer, Sébastien Lecornu, a lâché le mot : « autonomie ». Une question statutaire qui parcourt la population depuis des années et cristallise son identité, mais qui peine à aboutir.
par Amandine Ascensio
Journal — France
Didier Raoult éreinté par son propre maître à penser
Didier Raoult défend un traitement inefficace et dangereux contre la tuberculose prescrit sans autorisation au sein de son institut, depuis au moins 2017. Le professeur Jacques Grosset, qu’il considère comme son « maître et numéro un mondial du traitement de la tuberculose », désapprouve lui-même ce traitement qui va « à l’encontre de l’éthique et de la morale médicale ». Interviewé par Mediapart, Jacques Grosset estime qu’il est « intolérable de traiter ainsi des patients ».
par Pascale Pascariello
Journal — International
Variant Omicron : l’urgence de lever les brevets sur les vaccins
L’émergence du variant Omicron devrait réveiller les pays riches : sans un accès aux vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier, la pandémie est amenée à durer. Or Omicron a au contraire servi d’excuse pour repousser la discussion à l’OMC sur la levée temporaire des droits de propriété intellectuelle.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Effacement et impunité des violences de genre
Notre société se présente volontiers comme égalitariste. Une conviction qui se fonde sur l’idée que toutes les discriminations sexistes sont désormais reconnues et combattues à leur juste mesure. Cette posture d’autosatisfaction que l’on discerne dans certains discours politiques traduit toutefois un manque de compréhension du phénomène des violences de genre et participe d’un double processus d’effacement et d’impunité.
par CETRI Asbl
Billet de blog
Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations !
[Rediffusion] Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, un ensemble d'organisations - partis et syndicats - s'allient pour faire cesser l'impunité au sein de leurs structures. « Nous avons décidé de nous rencontrer, de nous parler, et pour la première fois de travailler ensemble afin de nous rendre plus fort.e.s [...] Nous, organisations syndicales et politiques, affirmons que les violences sexistes et sexuelles ne doivent pas trouver de place dans nos structures ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85
Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/12)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss