Danielle SANCHEZ

Ingénieure, retraitée

SAINT-DENIS - FRANCE

Sa biographie
Ingénieure dans le domaine de l'énergie et de la sûreté nucléaire; militante syndicale et politique, engagée sur le Manifeste pour une appropriation sociale du médicament, médicament bien commun
Son blog
5 abonnés Le blog de Danielle SANCHEZ
Voir tous
  • Pôle public du médicament et appropriation sociale

    Par
    Quelle est l’alternative à l’emprise de la domination de l’Industrie Pharmaceutique sur la recherche, la production et la distribution des médicaments, sans sortir le médicament de la marchandisation, sans maîtrise par la société de sa politique de santé ?
  • Le poker menteur de la vaccination pour tous

    Par
    [Archives] Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, en absence de traitements spécifiques, les vaccins demeurent essentiels pour endiguer l’épidémie, à condition qu’ils soient accessibles à tous les habitants de la planète... Or les États ont financé par milliards la recherche, les essais cliniques, la production, sans demander qu’en contrepartie les vaccins développés soit mis dans le domaine public.
  • Sortir les Big Pharma de leur confort financier

    Par
    La crise sanitaire provoquée par le SARS-CoV2 a révélé au grand public l’interdépendance des pays. Elle est criante pour les produits pharmaceutiques et les médicaments, repose la question de la relocalisation de leur production. Comment les industries pharmaceutiques gagnent-elles sur tous les tableaux ?...Nouvelle publication du site www.medicament-bien-commun.org
  • « Le monde d’après »… agir maintenant !

    Par
    La pandémie Covid-19 met dramatiquement à nu le danger de laisser le contrôle des ressources stratégiques, comme « la connaissance » aux seules entreprises .. Pour les médicaments, les décennies précédentes ont largement démontré que les brevets se multiplient au détriment du droit universel à la santé. Ruptures nécessaires et pistes alternatives pour que le médicament soit un bien commun.
  • Placer les biens et les services de santé en dehors du marché

    Par
    Dans le cas du COVID19, les entreprises qui pourront concevoir les tests de dépistage, les traitements et les vaccins, disposeront d’une formidable rente de marché. Allons-nous assister, comme pour l’épidémie de SRAS, à une bataille pour s’assurer des droits de propriété intellectuelle (PI) ?