Blog suivi par 60 abonnés

Blog de David Nakache

Président de l'association "Tous citoyens !"
Nice - France
À propos du blog
Espace citoyen
  • Billet de campagne

    Par | 6 commentaires | 4 recommandés
    En l'absence de rassemblement aux élections présidentielles et alors que la gauche hésite entre Hamon et Mélenchon, François Hollande choisit de faire le jeu du FN et finit son triste quinquennat de façon totalement irresponsable. Reste à chacun à faire son choix en conscience et à assumer ses positions, et je me plie à l'exercice...
  • Pour une refondation de la gauche azuréenne

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    L’opportunisme électoral des ralliements à Emmanuel Macron contribue au "tous pourris" qui fracture le lien de confiance en citoyens et élus. Il masque de plus une conversion au libéralisme intégral qui prépare à termes l'avènement de l'extrême droite. Dans les Alpes-Maritimes, plus qu'ailleurs encore, un rassemblement de la gauche et des écologistes est une absolue nécessité.
  • Notre seuil éthique de tolérance

    Par | 2 commentaires | 8 recommandés
    Certains élus se comportent comme une caste privilégiée protégeant les siens : manquement à la parole donnée, mensonge, fraude, corruption, le tout en nous donnant des leçons de probité et en demandant aux plus pauvres de faire toujours plus de sacrifices. L'effarement, la colère puis la nausée nous assaillent. Nous n'en pouvons plus. Nous avons atteint notre seuil éthique de tolérance.
  • La conversion au libéralisme

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Il y a deux ans j'ai dû quitter le parti socialiste afin de rester socialiste. Ceux-là même qui vidaient le Parti Socialiste de son âme, qui trahissaient les idéaux du socialisme et qui me reprochaient ma "fronde" appellent aujourd'hui à voter contre le candidat du PS, actant ainsi une conversion au libéralisme lourde de conséquences.
  • Les Alpes-Maritimes, territoire perdu par la République ?

    Par | 2 commentaires | 7 recommandés
    Mise à jour 08.2017 - Atteintes aux libertés fondamentales, droit d'asile bafoué, mineurs isolés non pris en charge, les Alpes-Maritimes constituent une zone où le non-respect du droit est organisé de façon structurelle par les autorités elles-mêmes. A l’origine des arrêtés condamnant les pouvoirs publics, l'action citoyenne se révèle être le dernier rempart pour faire triompher le droit.
  • Nice mobilisée contre les violences policières

    Par | 3 recommandés
    Parce que personne ne doit être au-dessus des lois, à commencer par ceux qui doivent les faire respecter ; parce que nous sommes solidaires des victimes de violences policières et de leurs proches ; parce que ces violences entravent la confiance des citoyens dans les forces de l'ordre ; parce que ces violences nuisent aux policiers eux-mêmes en jetant le discrédit sur toute une profession...
  • "Muslim Ban" : les droites françaises en rêvaient,Trump l'a fait !

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Le décret anti-musulmans pris par Donald Trump choque à juste titre l'opinion publique mondiale. Mais nous, Français, sommes tristement habitués à cette logique islamophobe, car c'est celle mise en oeuvre et souhaitée, ici, par les droites françaises : amalgame volontaire entre islam et islamisme, préférence confessionnelle dans l'accueil des réfugiés, laïcité dévoyée et anti-musulmane.
  • Nice, armes à feu dans nos écoles : transparence et débat public

    Par | 8 recommandés
    La Ville de Nice a décidé de poster un policier municipal armé dans chaque école primaire en se basant sur un audit réalisé par une société israélienne. Or une arme a feu présente toujours un danger et l'école doit être préservée de l'angoisse sécuritaire. Les parents y sont interdits d'école et les citoyens tenus à l'écart : la sécurisation de nos écoles mérite transparence et débat public.
  • Roya: l'Etat pousse-t-il les citoyens solidaires à la faute?

    Par | 26 commentaires | 50 recommandés
    Les nouvelles arrestations musclées, perquisitions et gardes à vue prolongées dans la Roya témoignent de la volonté des pouvoirs publics de pousser à bout les désobéisseurs azuréens. Que cherche-t-on par ce harcèlement judiciaire et policier ? A engendrer violence et conflit ouvert pour décrédibiliser toute action de solidarité ? La mort de Rémi Fraisse n'a-t-elle donc servie de leçon à personne ?
  • Non, M. Ciotti ne peut être Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes

    Par | 5 commentaires | 9 recommandés
    Nice Matin 29.12.2016 Nice Matin 29.12.2016
    Comme le Préfet Leclerc avant lui, Eric Ciotti perd ses nerfs et déverse sa colère et son extrême agitation dans les colonnes de Nice Matin. Il y signe une diatribe rageuse suite à l'élection par les lecteurs du journal de Cedric Herrou comme "Azuréen de l'année". Occasion pour le député d'entretenir un amalgame coupable entre menace terroriste et accueil des migrants.