CAMédia persévère

Notre Collectif d'abonnés de Mediapart a une activité réduite depuis de longs mois. Sans présumer de ses forces et après avoir fait un bilan lors de son assemblée générale du 16 mai 2017, l’association définit aujourd’hui ses priorités et lance un appel à soutenir ses actions.

Vous en doutiez peut-être, mais CAMédia est bien vivant et entend rester actif au sein du Club et promouvoir la démarche coopérative auprès de tous les abonnés. Une réflexion collective nous a conduits à redéfinir nos activités pour les mois qui viennent. Elles se concentreront sur quatre priorités :

  • la mise en place d’un Observatoire des pratiques participatives dans Médiapart

  • le développement du Fonds d’abonnement solidaire

  • la circulation d’information et la participation aux débats

  • la participation à des projets ponctuels avec des partenaires

1. Observatoire des pratiques participatives dans Médiapart

Après nos interrogations critique du 1er février 2017 sur le participatif dans Mediapart (voir ici) et la synthèse des propositions des abonnés (voir ), après avoir suivi attentivement le live « Mediapart face à ses abonnés », nous avons pu rencontrer la rédaction le 3 mai dernier avec un groupe d’abonnés engagés dans la réflexion. Si nos propositions d’une université d’été et de soirées avec les abonnés, co-organisées par CAMédia et Mediapart, ont reçu un accueil réservé, par contre la rédaction semble intéressée par la création d’un Observatoire des pratiques participatives et quelques journalistes pourraient y participer avec des abonnés volontaires. Un prochain billet définira le cadre de ce projet.

2. Fonds d'abonnement solidaire

CAMédia continue d'héberger ce fonds et participe, avec les responsables, à relancer la communication dans l'édition à ce sujet : parution d'un billet informant les lecteurs du fonctionnement de ce fonds, demande à Médiapart d'un encart permanent dans le journal.

3. Circulation de l'information et échange d'idées

CAMédia contribue à la circulation d’informations et d’idées à travers son édition participative, grâce aussi à la messagerie de Médiapart et par voie de courrier électronique. L'association entend maintenir et densifier son réseau de contacts qui s’élève aujourd’hui à 600 personnes. CAMédia entend bien, dans cette époque de grands changements, continuer à observer de manière libre et critique la ligne éditoriale de Médiapart et l’application du principe d’indépendance auquel nous sommes très attachés.

4. Projets ponctuels en association avec des partenaires

CAMédia reste disponibles pour collaborer avec des groupes, associations, collectifs divers afin de mettre en place ou animer des événements qui intéressent les abonnés de Mediapart.

Enfin nous sommes bien conscients que CAMédia ne pourra donner corps à ces activités sans un renforcement significatif de ses membres. C’est pourquoi nous lançons à tou.te.s les abonné.e.s de bonne volonté un appel à nous rejoindre. CAMédia ouvre grand les portes du participatif !

P.S. Vous trouverez ici le bulletin d'adhésion pour 2017. Nous avons diminué le montant des cotisations, du fait que nous n'envisageons pas de grandes dépenses. Chacun peut cotiser selon ses revenus.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.