Cancer : un des champs du mensonge

Depuis juin 2018 j'explore, nous explorons, l'énorme mensonge autour de la phagothérapie pour tuer les bactéries qui échappent aux antibiotiques. Et nous sommes frappés par la dynamique commune avec d'autres mensonges du système de santé. Et en particulier les mensonges autour du cancer. Avec toujours le même résultat : laisser mourir, amputer, invalider des patients.

L'article sur Phagothérapie et mensonge

La liste des mensonges autour du cancer est longue, donc je prendrai les premiers exemples qui me viennent à l'idée.

Origine psycho-traumatique du déclenchement d'un cancer

De mémoire, cela a été travaillé par Carl Simonton (1) et par Geerd Hamer (2). 
On a une double preuve du lien :
- lorsqu'une personne déclenche un cancer dans les temps qui suivent un psycho-traumatisme important
- lorsqu'une personne guérit de son cancer suite à une psycho-thérapie "forte"
Ce sont, en général, des personnes déclarées "impasse thérapeutique" par la médecine officielle.
C'est là qu'il y a scandale.
Une personne déclarée "impasse thérapeutique" devrait être immédiatement informée de la possibilité de guérir son cancer par une psycho-thérapie "forte" adaptée à l'intensité et à la qualité du choc psychique à l'origine du cancer.
Il n'en est rien ! Une personne en "impasse thérapeutique" est renvoyée chez elle pour mourir sans trop déranger. 

Origine toxique du déclenchement d'un cancer

Glyphosate, métaux lourds, etc. chut ! faut pas le dire !!!
Là encore, la réponse thérapeutique doit correspondre à la cause.
Si le corps est empoisonné, il faut faire la chasse à ces poisons.
En particulier à l'aide de minéraux.
Qui en parle aux personnes atteintes par un cancer ?
Combien de médecins qui n'ont aucune qualification quant au fonctionnement thérapeutique des minéraux disent des conneries sur les minéraux ?

Nombre de plantes qui tuent définitivement les cellules cancéreuses

Parler de "médecine douce" est criminel.
Les plantes ne sont pas des médecines douces !
Dans un jardin ordinaire, il y a une dizaine de plantes très toxiques et chacune peut tuer.
Certaines personnes sont très tôt des "impasses thérapeutiques" pour la médecine officielle à cause de la nature ou de la localisation de leur tumeur.
Il est criminel de ne pas les informer immédiatement de la possibilité de se débarrasser de leur cancer par les vertus anti-cancer des plantes.
Voir le site Cancer autrement.

Liberté, égalité, fraternité

C'est l'histoire d'une personne à qui l'on dit : " pas de problème pour votre " cancer bénin ", on va vous enlever les paupières ! "
Oui, oui, lecteur, tu as bien lu !!!
Or, le dit " cancer bénin " peut parfaitement se soigner avec une polythérapie telle que décrite dans le site  Cancer autrement.
Le patient devrait avoir la liberté de choisir entre se faire enlever les paupières et soigner son cancer autrement.

Fraternité
Où est la fraternité quand on prive le patient de l'information qui pourrait sauver sa vie, lui éviter l'amputation ou l'invalidation ?

Egalité
On ne choisit pas d'avoir été intoxiqué au travail ou ailleurs et de déclencher un cancer.
On ne choisit pas d'être pris dans l'attentat du Bataclan et de déclencher un cancer. 
On ne choisit pas d'avoir une hérédité qui débouche sur un cancer des paupières.
On n'est pas égaux devant le cancer.
La société devrait aider les patients à retrouver une égalité en bénéficiant de toute l'information sur toutes les possibilités thérapeutiques. 

Notes et références 

(1) https://en.wikipedia.org/wiki/O._Carl_Simonton

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Ryke_Geerd_Hamer Les bizarreries du bonhomme n'enlèvent rien à la justesse de sa découverte.
Un exemple. Un chercheur entend parler de la découverte de Hamer et de la loi d'airain : 

  1. tout cancer, ou maladie équivalente, résulte d'un choc psychique vécu dans l'isolement ; cette altération visible au scanner cérébral se manifeste par une altération visible au niveau du cerveau : le foyer de Hamer

Le chercheur dont nous contons ici l'aventure 1. ne se connait pas de cancer 2. se connait des chocs psychiques vécus dans l'isolement 3. a travaillé ces chocs psychiques de manière intense par la thérapie psycho-corporelle émotionnelle - genre Cri primal - et par la psychanalyse.

Il se fait scanner le cerveau et l'image est décodée par une spécialiste des altérations cérébrales résultant des chocs psychiques formée par Hamer.

La décodeuse - qui ne connait absolument rien des chocs du chercheur - décrit ces chocs avec une grande précision seulement à partir des altérations visibles au scanner !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.