Épisode 4 – «Mediapart c’est aussi» : Le Club

Blogs, éditions participatives, communautés... Avec plus de 2 000 blogs actifs, vous êtes de plus en plus nombreux à commenter l’actualité et ainsi à contribuer à la vie du Club.

"Mediapart c'est aussi" : Le Club © Mediapart
Blogs, éditions participatives, communautés... Avec plus de 2 000 blogs actifs, vous êtes de plus en plus nombreux à commenter l’actualité et ainsi à contribuer à la vie du Club. Mediapart s’impose alors comme le premier lieu de débats, d’échanges d’idées et d’informations sur la Toile.

 

À la Une et dans toutes les rubriques, la rédaction sélectionne pour vous les billets les plus pertinents en fonction de leur originalité et de l'actualité.

Vous pouvez également accéder en Une aux éditions et aux blogs les plus recommandés par les abonnés ainsi qu'aux billets les plus lus, les plus commentés et les plus recommandés.

En toute liberté, chercheurs, économistes, magistrats, lycéens, militants, syndicalistes, écrivains, enseignants, associations, élus, femmes et hommes y défendent au quotidien leurs convictions, partagent leurs analyses et leurs expériences.

Rendez-vous exceptionnel dès midi pour un tchat avec la rédaction. En attendant, découvrez trois blogs recommandés par la rédaction : 

- Le blog de C'est Nabum

- Le blog de Melika Abdelmoumen

- Le blog d'Eric Fassin

Offre spéciale "Mediapart c'est aussi" : commentez et réagissez dans le Club en profitant de l’offre 1€ les 15 premiers jours

Mediapart vous invite à continuer de partager votre vision du journal.

Vous avez été nombreux à réagir dans les commentaires et sur les réseaux sociaux. Retrouvez les meilleurs tweets sur les entretiens.

Mediapart, pour vous, c'est aussi ? Les meilleurs tweets seront mis en ligne sur Mediapart.fr.

Réagissez ici en commentaire et sur Twitter avec le hashtag #Mediapartcestaussi.

Rendez-vous la semaine prochaine, pour une nouvelle vidéo «Mediapart c’est aussi» : Les partis pris !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.