Billet de blog 4 mai 2021

"Bien-être animal" vu par le Droit et les Sciences politiques

Le 28 mai prochain, une journée est organisée par Lauren Blatière, Professeure de Droit public, Faculté de droit, d’économie et de gestion d’Angers et Sonia Desmoulin, Chargée de recherche CNRS, UMR 6297 Droit et Changement Social CNRS/Université de Nantes, afin de montrer l'incidence des revendications en faveur du bien-être animal sur le droit de l'Union européenne.

Babette Grivinci
écrivain-biographe-correctrice
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La Charte d'éthique sur le bien-être animal formulée par G. Le Foll, ex Ministre de l'agriculture et toujours en vigueur dans les Laboratoires d'expérimentation scientifique, comporte des articles très discutables. Il en a été rendu compte dans deux articles en 2017 :

https://blogs.mediapart.fr/edition/droits-des-animaux/article/070915/lethique-dans-lexperimentation-animale-un-ecran-de-fumee

(pardon pour la mise en page qui n'est pas au top)

https://blogs.mediapart.fr/edition/droits-des-animaux/article/230915/lethique-dans-lexperimentation-animale-suite-et-fin

Dans les élevages industriels, les animaux sont immobilisés, entassés; lorsqu'ils souffrent d'infections, ils sont bourrés d'antibiotiques, ceux qui meurent avant leur utilisation comme marchandise sont jetés à la poubelle et pourtant les éleveurs assurent qu'ils font tout pour leur bien-être. Les chasseurs, n'en parlons pas, ils n'en ont aucune notion. Les dompteurs dans les cirques ne pensent qu'à leur ego surdimensionné, l'animal martyrisé, dressé, n'est qu'un faire-valoir. Les vétérinaires censés être vigilants sur leur situation sanitaire et donc leur bien-être ne répercutent que ce qu'on leur donne le droit de dire. Marché oblige.

C'est pourquoi la question de savoir de quel "bien-être" il s'agit en réalité doit être porté au plus haut niveau. S'agit-il du bien-être des animaux ou de celui ou ceux qui s'en occupent ?

Des réponses à ces questions verront peut-être le jour lors de cette journée d'études :

https://droit.univ-nantes.fr/actualites/journee-detude-lincidence-des-revendications-en-faveur-du-bien-etre-animal-sur-le-droit-de-lunion-europeenne

Il aurait été souhaitable que cette journée du 28 mai soit portée sur l'Agenda de Médiapart... ce n'est pas le cas. Cela confirme en même temps que le savoir (que nous avons sur les animaux) n'est pas encore entré dans la culture française.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Algériens sans papiers : la France ne peut plus les expulser mais continue de les enfermer
Dans un courriel confidentiel, le ministère de l’intérieur reconnaît l’impossibilité, à la suite des tensions diplomatiques entre Paris et Alger, d’éloigner les Algériennes et les Algériens sans papiers. Et pourtant : leur enfermement en centres de rétention se poursuit. Une situation « absurde » dénoncent associations et avocats.  
par Yasmine Sellami et Rémi Yang
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal
Le parti républicain poursuit son offensive contre le système électoral
Un an après l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier 2021, ses adversaires cherchent à faire pencher les prochaines élections en leur faveur en modifiant, avec une ingéniosité machiavélique, les rouages des scrutins. En ligne de mire, le vote de mi-mandat de novembre, grâce auquel une grande partie du Congrès sera renouvelée.
par Alexis Buisson

La sélection du Club

Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel