Texte fondateur du club "Faits et Arguments pour la Démocratie et le Socialisme"

Le club «Faits et Arguments pour la Démocratie et le Socialisme» part du constat d’une grande confusion à gauche, dans les organisations EELV, Ensemble, ND, NPA, PCF, PG et autres mouvements ou mouvances. Nous posons l’hypothèse que certain/es militant/es engagé/es dans des partis différents sont d’accord sur l’essentiel, tandis que, au contraire, dans un même parti l’unité est parfois basée sur un malentendu. Cette confusion est un obstacle pour l'action. Nous souhaitons contribuer à clarifier quelques questions essentielles pour sortir de cette paralysie.Nous proposons au débat un nombre limité d’idées, sous forme de « thèses » :

Le club «Faits et Arguments pour la Démocratie et le Socialisme» part du constat d’une grande confusion à gauche, dans les organisations EELV, Ensemble, ND, NPA, PCF, PG et autres mouvements ou mouvances. Nous posons l’hypothèse que certain/es militant/es engagé/es dans des partis différents sont d’accord sur l’essentiel, tandis que, au contraire, dans un même parti l’unité est parfois basée sur un malentendu. Cette confusion est un obstacle pour l'action. Nous souhaitons contribuer à clarifier quelques questions essentielles pour sortir de cette paralysie.

Nous proposons au débat un nombre limité d’idées, sous forme de « thèses » :

  1. Le système politique qui régit la plupart des pays dans le monde, et la France en particulier, peut être appelé, non pas une « démocratie », mais plutôt une dictature : celle du capital.
  2. N’importe quel objectif socialiste, qu’il s’agisse d'en finir avec le chômage, la misère, les inégalités, de mettre en place une constitution démocratique, d’organiser un mode de production qui respecte les hommes et l’environnement, exige préalablement le renversement politique de cette dictature du capital. Personne n'est maître de l'entièreté d'un processus historique, mais la lutte contre la dictature du capital doit s'engager dés maintenant par les moyens dont se servent les peuples pour créer les conditions d’un vrai changement : élections, grèves, manifestations, auto-organisation indépendante.
  3. Ce renversement politique s’exprime dans une série de mesures concrètes ; pour prendre le pouvoir "aux capitalistes" il faut restituer leur argent à la société par des lois : revenu maximum, patrimoine maximum, contrôle des flux financiers, monopole bancaire, socialisation des grandes entreprises, autogestion coopérative.
  4. Il s'exprime aussi dans une refondation démocratique, celle d'une sixième république donnant au peuple travailleur une participation plus directe aux prises de décisions, en particulier avec des représentants issus du monde du travail, des mandats uniques et révocables, une presse indépendante des puissances d'argent.
  5. Nous récusons l'idée que, du fait de la mondialisation, un peuple (ici, il s'agit du peuple français) ne pourrait pas prendre seul des mesures qui ouvrent une voie socialiste. Cet argument n’est qu’une construction de la propagande et une justification de la passivité. Au contraire, la mondialisation prouve clairement l'incapacité du capitalisme à organiser un monde où les relations des hommes entre eux et avec la nature seraient vivables et durables. Mais en unifiant la condition des travailleurs dans le monde entier, elle crée les conditions d'une lutte commune. Comme jamais auparavant, tous les peuples de la terre font face aux mêmes problèmes avec les mêmes aspirations.

C’est volontairement que ces « thèses » sont ainsi énoncées de manière abrupte. Nous espérons que chacun aura envie de les démontrer, de les prolonger ou de les réfuter et nous-mêmes sommes disponibles pour cet exercice démocratique et militant !
 

—————————————
Quiconque souhaite rejoindre notre club, parce qu'il en partage la base principielle, peut le faire en envoyant un message à l'un des signataires.

Les premiers signataires qui nous rejoignent sont :

Arjuna, Armand Ajzenberg, Boudinovitch, DanyvesJean-Luc Gasnier, Jeremy Balan, Lambert1, Liberte21, Magaly Bocquet, Marcanne, Martine C., Max Angel, Patrig K, Pierre Magne, Pizzicalaluna, Poj, Pourlavenir, Rpace, Schoum1, Stéphane Tabouret, Vivre est un village, Whisky.

Si vous êtes signataire et voulez collaborer par vos écrits : vous serez inclus dans le comité de rédaction qui agréera vos propositions et planifiera les parutions de chacun pour que les parutions soient échelonnées. Il vous faudra nous fournir vos noms et mails pour une meilleure communication collective.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.