mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 28 sept. 2016 28/9/2016 Édition du matin

De Londres à Pézénas : la banque du temps

monnaies-alternatives-locales-pile-ou-fa

(Photo (cc) trinitroX/flickr)

J'ai découvert sur le site CAFELABEL.COM ce travail de recherche intéressant sur la banca del tempo ou "banque du temps" un terme poétique pour ces monnaies alternatives qui se pratiquent dans toute l'Europe ou presque depuis les années 1990.

Le temps, c’est de l’argent. En Grèce, on recense une quinzaine de Sel actifs ou en cours d’activation depuis que la crise frappe et les plans de rigueur se succèdent. Berceau de la civilisation européenne, la Grèce n’est pourtant pas à l’origine des Sel.

On considère que le premier a vu le jour au Canada, en 1930. Mais ce sont les années 1990 qui marquent l’âge d’or du dispositif en Europe.

En Italie, le procédé s’installe dans sa forme la plus simple : la Banca del Tempo (Banque du temps). Une loi, approuvée en 2000, donne un cadre légal au système et encourage les communes à ouvrir ces établissements. Le succès est inégal, l’Émilie-Romagne s’affirmant comme l’une des régions les plus propices, mais en ce temps de crise, les Banche pourraient reprendre le devant de la scène.

C’est en tout cas ce qui est en train de se passer en Espagne, où depuis quelque temps les Sel font l’objet d’un vrai engouement. Un blog, vivir sin empleo, en a fait une cartographie : quelque 300 Sel existeraient aujourd’hui en Espagne et c’est un chiffre en constante croissance. Si troc, échange et entraide semblent s’adapter particulièrement aux structures sociales du pourtour de la Méditerranée, les Sel comptent leurs adeptes plutôt au nord des Alpes.

Au Nord, on frappe sa monnaie

Dans les pays de l’Europe du Nord....

La suite ici, sur le site CAFELABEL.COM, qui est une publication de l'Association Babel International. Fondée à l'Institut d'Etudes  Politiques de Strasbourg en 2001 par des étudiants en ERASMUS principalement, l’association coordonne maintenant ses activités depuis Paris, où est basée la rédaction centrale européenne du magazine. Grâce à son ancrage local et à son réseau unique de" l'Eurogénération", la première génération qui vit l'Europe au quotidien.

Je remercie les auteurs...

http://www.cafebabel.fr/article/41386/monnaies-locales-pile-ou-face.html

2ième volet : Monnaies locales

http://www.cafebabel.fr/article/41487/monnaies-locales-pile-ou-face-deuxieme-partie.html

L'expérience d'une monnaie locale a pézénas (11)

 

 

 

Et aussi :

http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-therese-ferrisi/030113/les-grecs-sorganisent-avec-une-monnaie-alternative-le-tem

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

re-coucou ! tout ça est bien intéressant....je n'arrive pas à trouver si l'accent est mis, en ce qui concerne les monnaies locales, si les produits achetés ainsi sont également moins chers... perso, et je pense que je ne suis pas la seule, je souffre beaucoup de la cherté de la vie....

Toutes ces initiatives poussent également à penser que l'Etat se retire de plus en plus de ce pour quoi on aurait pu penser qu'il était "fait" mais que les classes dominantes l'ont vidé de son sens, pour en faire un outil à leur propre et unique convenance....c'était odieux d'entendre hier soir aux infos, annoner Vals comme quoi il fallait bien que les pouvoirs publics "se" prémunissent contre des soulèvements populaires que tout incitait à penser qu'ils pouvaient se produire vu les circonctances économiques et sociales, justement...

 

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Mariethé FERRISI

Cadre de santé formateur retraitée
toulouse - FRANCE

L'édition

suivi par 56 abonnés

Le monde de l'Economie Sociale et Solidaire

  • 13 rédacteurs
  • Rédacteur en chef : Corinne N
À propos de l'édition

Il y a une autre économie, un autre projet, une alternative à la production folle, à la consommation débridée, à l'exploitation de l'homme par l'homme (et à son contraire). Le nom d'Economie

Sociale est utilisé mais les mots habillent trop souvent du n'importe quoi... sauf quand les citoyens connaissent les enjeux, protègent et partagent les objectifs, restent aux commandes.

Ailleurs, on parle de secteur « non profit ». L'important, c'est le contenu. Cette édition se veut la cartographie de ce monde pour aider au voyage de tous les citoyens qui veulent y circuler lucidement.

"Bienvenue chez vous !"

(formule à l'entrée de la maison natale de Alphonse Desjardins, fondateur du Mouvement Desjardins, banque coopérative, à Levy, Québec. Une maison devenue musée).

Pour publier dans cette édition, il suffit de cliquer dans la colonne de gauche sur "devenir rédacteur"!