Billet de blog 11 nov. 2021

La COVID-19 en 2020, c'était 2% des hospitalisations !!!

C'est l'automne. Les feuilles du mensonge tombent les unes après les autres. Après l'ANSM révélant que plus de 90 % des causes de décès attribuées à la COVID-19 ne font pas l’objet d’analyse approfondie, la HAS précisant que la vaccination contre la Covid-19 par les vaccins à ARNm (pfizer et Moderna) augmente globalement le risque de myocardite et péricardite, voici le rapport de l'ATIH.

Denis Garnier
Conseiller social - Débatteur, auteur, conférencier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’Agence Technique de l’Information Hospitalière (ATIH), vient de publier un rapport sur les hospitalisations COVID-19 en 2020 ! (Cliquer sur l’image pour avoir accès au rapport)

On y apprend d’abord que, même s’il y a eu des pics épidémiques en 2020, l’ensemble des cas COVID-19 ne représentait que 5 % de l’ensemble des cas en réanimation et seulement 2 % des hospitalisations ; que, "parmi les patients hospitalisés en unité de soins critiques la proportion de patients avec comorbidités s’élève à 82%, chez les hommes comme chez les femmes." Mais ce n’est pas tout. C’est sur la chaîne parlementaire LCP que s’exprime l’épidémiologiste Martin Blachier pour présenter les données essentielles de ce rapport technique. Le docteur Martin Blachier est d’abord connu pour avoir défendu la vaccination pour tous. Mais au fur et à mesure que tombent les informations factuelles, son empressement pour défendre les mesures gouvernementales se tempère. Après avoir exprimé ses doutes sur la vaccination des enfants, de s’être exprimé contre le port du masque à l’école, ici, il ne cache pas sa surprise après la lecture de ce rapport de l’ATIH.

Rappelons que l’ATIH fonctionne sous la double tutelle du ministère de la Santé et de la Sécurité Sociale (voir ICI). Nous prenons conscience à la lecture de ce rapport de la véritable ampleur de la COVID-19 qui sera moins dangereuse que la grippe conclut cet épidémiologiste.

__________

Vidéo extraite de l'émission LCP, "ça vous regarde" du 10 novembre 2021 (minute 56- durée 4 minutes)

https://youtu.be/_d7dojrOa98?t=3359

__________

Rappelez-vous : Vaccinez-vous pour protéger les autres ! Vaccinez-vous pour éviter une hospitalisation dans des hôpitaux débordés alors que dans le même temps, le gouvernement supprimait 5 700 lits d’hospitalisation, etc. Il s’avère que tout ceci relevait du baratin politique et comment s’en étonner ? Ce n’est pas le ministère de la Santé qui gère l’épidémie, mais directement le président de la République à travers son Conseil de défense tenu au secret.

Le ministre de la Santé, les ministres, les députés de la majorité sont des pantins qui sont animés par les ficelles du Président.

Heureusement, cette agence technique, qui s’appuie sur la réalité des observations, peut encore les publier et les lecteurs avertis, ce qui est le cas de cet épidémiologiste, peuvent encore lire et apprécier.

Chaque jour, la réalité remonte progressivement à la surface. Après les vaccins qui protègent à 95 % ce sont les vaccins qui ne protègent plus, qui n’empêchent pas de transmettre le virus, qu’il faut réactiver tous les 6 mois. Imposer la 3e dose pour éviter les formes graves est un leurre. Les formes graves représentent moins de 60 personnes par jour, sur 67 millions de Français !

Le président de la République prend les vaccinés et les non-vaccinés pour des imbéciles !

__________

Article en relation : 

Oui, il y aura 400 morts de plus par jour d'ici au printemps ! Et alors ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants, très actifs sur les réseaux sociaux.
par Caroline Boudet
Journal — France
Une peine de prison aménageable est requise contre François Fillon
Cinq ans de prison dont quatre avec sursis, la partie ferme étant « aménagée sous le régime de la détention à domicile », ainsi que 375 000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité ont été requis lundi 29 novembre contre François Fillon à la cour d’appel de Paris.
par Michel Deléan
Journal — France
Au tribunal, la FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau