Édition suivie par 4 abonnés

Médecine et pharmacopées

1 rédacteur

À propos de l'édition

médecines douce et conventionnelle sont deux mondes qui coexistent sans frayer, deux approches des maladies qui mettent les patients face au dilemme du choix de la thérapie adéquate. Ce choix est lourd

de conséquences car le prix á payer peut s'avérer disproportionné au regard du mal. Le prosélytisme de charlatans apprentis-sorciers fait écho aux merveilles vantées par les relais de l'industrie pharmaceutique dans cette mer de brume de la science impénétrable pour le profane. A cela s'ajoute l'inconvénient que les remèdes des uns ne conviennent pas aux autres comme le dénoncent les médecins en croisade contre l'automédication. La maladie, source de détresses profondes, rend vulnérable autant qu'elle affaiblit, aussi n'est-il pas vain de s'interroger sur la pertinence de certains traitements et de certaines approches.   

  • Édition Médecine et pharmacopées

    Foutue prostate

    Par | 31 commentaires | 3 recommandés
    Abandonnons les fermes rivages de la politique et des arts pour nous lancer dans les eaux troubles de la sensualité et de l'érotisme: Marcel Nuss qui défendait ici même le droit des personnes aux capacités différentes à la sexualité nous quitte afin de mieux s'adonner au militantisme et de ne pas devenir « une vieille baderne qui radote »: choix respectable que nous ne partageons cependant pas, avides de navigation dans tous les domaines de la connaissance et de la controverse.