Billet de blog 7 juil. 2022

Variole du singe : où sont les vaccins ? où sont les stocks ?

Le gouvernement doit être transparent sur les capacités des autorités françaises à apporter une réponse vaccinale à la variole du singe.

Mérôme Jardin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué de presse – 7 juillet 2022

OTMeds – Observatoire de la Transparence dans les politiques du médicament

Le gouvernement doit être transparent sur les capacités des autorités françaises à apporter une réponse vaccinale à la variole du singe.

Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné, le 6 juillet, la progression inquiétante de la variole du singe, recensant à ce jour, 6000 cas dans 58 pays, et a annoncé la tenue d’une réunion du comité d’urgence de l’OMS au plus tard la semaine du 18 juillet.

En France aussi, et en Europe, épicentre de l’épidémie, les nouvelles contaminations progressent : 330 cas au 24 juin, 498 au 30 juin, 577 cas au 5 juillet pour notre pays. La maladie touche en très grande majorité les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH). Si la maladie semble guérir d’elle-même après 2 à 3 semaines, les témoignages soulignent de symptômes très douloureux ressentis par les personnes.

Depuis plusieurs jours, les associations LGBTQI et de luttes contre le VIH multiplient les interpellations du gouvernement pour demander une action rapide. Pourtant, celui-ci reste globalement silencieux. La reconduction ou l'arrivée au gouvernement de plusieurs ministres soutiens de la Manif pour tous, notamment Christophe Béchu, capable de sacrifier la santé des homosexuels en censurant une campagne de prévention du VIH qui leur était destinée, poussent-elles l’exécutif à l’inaction sur cette épidémie qui touche avant tout des HSH ?

Où sont les vaccins ? Où sont les stocks ?

La vaccination semble l’une des réponses à apporter à cette nouvelle crise sanitaire. Pourtant, le ministre de la santé M. François Braun, n’a toujours pas indiqué le nombre de doses disponibles, ni les mesures prises pour constituer un stock permettant d'assurer la meilleure stratégie, notamment au nom du secret. Ce silence est particulièrement inquiétant, car lors de la première vague de la crise du COVID-19, l’exécutif avait été amené en avril 2020 à mentir sur l’intérêt du masque et du dépistage pour ne pas avoir à reconnaître publiquement que les stocks avaient été dilapidés. Cette impréparation a valu à l'État d'être récemment reconnu fautif par la justice.

Le nouveau ministre de la santé ne peut démarrer son mandat ni sur le mensonge et l’opacité, ni sur le secret, contre la santé publique. Les questions auxquelles il doit répondre sont très simples :

  • De combien de doses de vaccins contre la variole du singe disposons-nous à ce jour ?

  • Quelles commandes ont été passées et dans quelles conditions contractuelles (prix, garanties de livraison, etc.) ?

  • La capacité de production a-t-elle été identifiée et est-elle suffisante ?

  • S’agit-il d’une production exclusivement confiée au secteur privée ou également publique ?

  • Quand une extension des populations à vacciner, qui semble urgente, par exemple à l’ensemble des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes et aux travailleurs/travailleuses du sexe, sera-t-elle possible ? Les recommandations françaises actuelles limitent la vaccination contre la variole du singe aux seuls cas contacts, laissant penser que les stocks ne sont pas suffisants.

Nous attendons des réponses claires et précises du ministre de l’exécutif et du ministre François Braun.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin