les mauvaises herbes sont-elles vraiment mauvaises (4)

lorsque nous nous promenons dans la campagne nous rencontrons de nombreuses plantes sauvages le long des chemins, que nous admirons ou apprécions. Cependant, quand nous les croisons dans nos jardins ou potagers, nous les traitons de « mauvaises herbes » et les combattons parfois violemment.

J'ai partagé sur cette édition dans une série de billets le mémoire de formation de guide nature de mon neveu Julien sur Le Jardin Naturel (voir le dernier billet de cette série ici)

Je me propose de vous faire connaître le travail de Delpierre Geneviève au terme de sa formation de Guide Nature des Collines (Session 2015-2016), dont le travail sur "Les Mauvaises Herbes" est complémentaire de celui de Julien.

billets précédents :(1) (2) (3)

-_-_-_-_-_-_-

Prenons le chemin de terre sur notre droite.

Nous voici maintenant sur une ancienne voie secondaire romaine, appelée « diverticulum ».

Celui-ci permettait de relier Tournai à La Hamaide où on rejoignait alors la chaussée romaine Bavay – Gand.

La région était à l’époque recouverte par une forêt et c’est aux chefs des villages traversés que revenait la responsabilité de déboiser pour la construction de cette voie. Peu à peu, ils essartèrent les terres aux alentours et commencèrent alors à cultiver ces parcelles.

Nous commençons à sentir le doux parfum des fleurs d’aubépine et de sureau. Nous pouvons ici nous intéresser aux plantes suivantes :

Gaillet gratteron - Galium aparine

 © Stan Shebs, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8325972 © Stan Shebs, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8325972

tableau-gaillet-gratteron

Ortie - Urtica dioica

 © Dezidor - Own work (own photo), CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2847583 © Dezidor - Own work (own photo), CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2847583

tableau-ortie

Sureau noir - Sambucus nigra

 © Franz Xaver - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8024669 © Franz Xaver - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8024669

tableau-sureau-noir

Berce Spondyle -Heracleum sphondylium

memoire-genevieve-17

tableau-berce-spondyle

En sortant du sentier buissonnant, poursuivons sur le chemin de terre jusqu' à la route asphaltée.

Vous pouvez apercevoir sur votre droite un frêne,

arbre qui aurait donné son nom à la commune de Frasnes, "Fraxinum" signifiant frênaie.

Le bois de frêne était très apprécié en menuiserie - ébénisterie :

il était principalement utilisé pour la fabrication de timons de charrette, cintrage de bateaux, raquettes de tennis, ...

Ici poussent également des prêles:

Prêle - Equisetum arvense

 © H. Zell - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=9873093 © H. Zell - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=9873093

tableau-prele

Prenons la rue Laxeries à gauche

Attention, restons prudemment sur le bord de la route car elle est étroite et il peut y avoir de la circulation.

Après les quelques habitations, prenons le temps d'admirer le point de vue, les talus couverts de stellaires holostées et de:

Mercuriale - Mercurialis annua

 © Michael Becker - taken by Michael Becker, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1289974 © Michael Becker - taken by Michael Becker, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1289974

tableau-mercuriale

Lamier pourpre - Lamium purpureum

 © CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=195310 © CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=195310

tableau-lamier-pourpre

Lierre Terrestre - Glechoma hederacea

 © Rasbak - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10128359 © Rasbak - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10128359

tableau-lierre-terrestre

-_-_-_-_-_-

Dans le prochain billet nous poursuivrons notre promenade

en nous engageant par la gauche sur un petit sentier.

n.b. : Sauf si une autre source est spécifiée, les photos ici présentées sont soit des photos libres de droit soit des photos aimablement cédées par Nathalie Barbieux.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.