Sportwashing : campagne AFPS & Palestine63 - Déambulation et passages du Tour 3/3

Les billets précédents rendent compte du sens de la campagne d'actions du Collectif Palestine63 et AFPS63, des tractages effectués sur des marchés de l'agglomération clermontoise et auprès de médias locaux pour une information minimale. Ce dernier billet clôture la série en présentant la déambulation sur la place de Jaude et les actions en différents lieux aux passages du Tour de France.

Dans un premier billet, vous avez pu comprendre le sens de l'action et la nécessité de s'opposer à la propagande politique d'Israël au Tour de France via l'équipe "Israel StartUp Nation.".
Dans un second billet, vous avez pu connaître une partie de la campagne du Collectif Palestine63 et de l'AFPS63 à Clermont-Ferrand : les tractages sur les marchés et l'action auprès de médias locaux pour une information minimale sur cette action, photos et vidéos à l'appui.

DEAMBULATION PLACE DE JAUDE

Comme prévu le 9 septembre, une déambulation à vélo (tenus à côté) et à pied autour et à l'intérieur de la place s'est déroulée dans le plus grand calme entre ombre et soleil sur cette place centrale d'où partira le Tour le 12 septembre.

Début du rassemblement © Georges-André
A l'appel de AFPS63 et du Collectif Palestine 63 ce rassemblement est  dédié à Alaa Al Dali, coureur cycliste palestinien amputé à la suite d'un tir d'un soldat israélien lors de la Marche pour le retour des réfugiés de Gaza (mars 2018). Ce destin individuel est le symbole du destin tragique et collectif de ce peuple Palestinien martyrisé par l'occupant (tirs et crimes, destructions des maisons, accaparement des terres et des ressources, occupation militaire, statuts séparés, apartheid...). Drapeaux palestiniens et de l'AFPS63 en nombre ont été agités longuement avec conviction. Un slogan-phare scandé avec force : "Israël assassin, Tour de France complice".

Trois élu.es clermontois.es, visibles sur les photos, se sont joint.es à cette déambulation montrant une réelle solidarité publique avec la cause palestinienne et la dénonciation de cette campagne de blanchiment : Marianne Maximi avec son vélo, Fatima Chenouf-Terrasse (élues LFI), Pierre Miquel, avec son fiston sur le dos (élu PCF).

Montage photos déambulation © Montage et photos : Georges-André
Après la déclaration du président de l'AFPS63, tout au long de la déambulation, d'autres prises de parole : Solidaires, Unef,, Témoignage militante CGT/AFPS63.
Déclarations Jaude © Georges-André

Actions au passage du Tour de France

11 septembre place de la liberté face à la Maison du peuple

Ce 11 septembre dès 9h30, les militants venus pour visibiliser leur combat se regroupent dans et hors la Maison du peuple, rue Gabriel Péri où doit passer le Tour vers 13h et quelques, en route vers le col de Ceyssat.

La Maison du peuple regroupe les organisations syndicales clermontoises. Les camarades de Solidaires-Sud-Education, prêtent la façade sous leurs fenêtres pour déployer une banderole de 4 mètres. Ils mettent aussi à disposition du Collectif Palestine63 les moyens matériels nécessaires : camion, matériel sono... Solidaires ils sont. Patrick, le chauffeur, Solidaires-retraité, n'a pas ménagé sa peine pour placer le camion sous les fenêtres adéquates dans une allée d'accès difficile à cause d'une allée à prendre en virage à 90°. Difficile d'entrer, éprouvant d'en sortir. Chapeau ! La banderole imposante est mise en place, puis les drapeaux Palestiniens tandis que d'autres militants, dont la responsable départementale de Sud-Education63, montent sur la galerie du camion pour agiter drapeaux et crier slogans ("Boycott Israël, Palestine vivra") que la musique forte de la caravane publicitaire ne parvient pas à étouffer. La rue est dans l'ombre, la façade est en plein soleil, pas les conditions optimales pour photos et vidéo. Faire avec, le mieux possible. On y lira ou pas la banderole.

Installation © Georges-André
Il faut attendre. Avant neuf heures, des policiers nationaux à vélo stationnent sur la place de la Liberté et d'autres proches. Vers 9h30 une femme passe sous leur nez avec le drapeau Palestinien déployé... Mêlée au dispositif où elle s'impose avec son drapeau à très longue hampe manié comme un bâton qui pourfend, elle a posé bien des difficultés aux militants, se mettant en danger, mettant en danger par ses "provocations" puériles et irresponsables. Il a fallu - avec un succès très relatif - la recadrer au micro et de vive voix pour éviter l'intervention probable de la BAC et assurer une sécurité nécessaire. La juste appréciation responsable de la situation a évité tout incident et suite.

Enfin, la caravane hurlant et tressautant sur un asphalte irrégulier est passée, déjà quelque peu désunie, sous les clameurs militantes visuellement bien placées avec un public finalement pas si nombreux. Avec attention, vous pourrez entendre quelques remarques des caravaniers au micro dans leur ton si particulier : "... et nous saluons les Italiens... Salut l'Italie" ... Manifestement connait pas - ou feint de ne pas connaître - le drapeau Palestinien. Mais très vite dans le micro qui passe, audible "...Je crois que c'est le drapeau Palestinien,... je suis pas sûr". Oui, c'est le drapeau Palestinien qui est agité par toutes ces mains tendues.

Action au passage de la caravane © Georges-André
Après la caravane, attendre encore mais pas trop. Chacun se prépare au passage des coureurs pour crier encore plus fort et donner à voir sa protestation collective. Deux motards s'arrêtent puis repartent quand débouchent les premiers coureurs suivis peu après d'un groupe de poursuivants et enfin du peloton qui passe à un train d'enfer ne laissant que le souvenir d'un passage-éclair tandis que les voitures-suiveuses, toutes sirènes hurlantes crachent le gas-oil dans leur folle poursuite bien au-delà des 50 km...
Il faudra bientôt faire le point entre militants et replier le tout tandis que Patrick demande de l'aide bien nécessaire pour sortir le camion quand s'égayent public et militant.es.
Action au passage des coureurs © Georges-André

12 septembre - passage du Tour à Pont-du-château et au départ devant la fac de Lettres de Clermont

Ce 12 septembre, le Tour  part de la place de Jaude et passe devant la fac de Lettres. Nous n'y étions pas, étant à Pont-du-château pour photographier le Tour à son passage devant la grande banderole déployée au dernier étage d'un immeuble donnant sur le rond-point. Banderole bien lointaine et invisible pour caravane et coureurs vu leur angle d'arrivée mais visible et lisible par le public.

Passage du Tour à Pont-du-Château © Georges-André Photos

 © Georges-André Photos © Georges-André Photos

 Devant la Fac de Lettres : images communiquées par AFPS63 - JCB

Devant la fac de Lettres - images communiquées © JCB - AFPS63

La traduction de l'avis juridique très important publié par Yesh Din sur l'apartheid en Cisjordanie a été relayé par l'AFPS :
https://www.france-palestine.org/L-occupation-de-la-Cisjordanie-et-le-crime-d-apartheid-avis-juridique

Une longue interview (par un journaliste palestinien) de Michael Sfard (de Yesh Din) sur l'apartheid israélien, publiée par +972 Magazine a été traduite ici :
https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/07/13/un-regime-illegitime-comment-un-groupe-de-defense-des-droits-humains-de-premier-plan-se-debarrasse-des-mythes-israeliens-pour-reconnaitre-lapartheid/

Et sur un rocher en direction du col de Ceyssat, peux-être l'avez vous vu, ce BDS 63, en direct sur France 2, le 11 septembre par deux fois bien visible au passage des coureurs (image communiquée par AFPS63)
 © AFPS63 - Collectif Palestine63 © AFPS63 - Collectif Palestine63

Le collectif Palestine 63 est composé de : ADECR 63,AFPS-BDSF 63, Amis Commune 1871, Amis Huma 63, Amis Monde Diplo 63, Amis Temps Cerises, Assoc Amitié Fr-Tunisienne Auv, Assoc Cultur Marocaine, Assoc Educ Intercultur, Assoc Education Savoir Excellence, Assoc Socio-Cultur Emigrés, Assoc Tous Ensemble, ATTAC 63, Atelier de gauche canton Beaumont, BDS France 63, Brut de Béton Prod, CGT-UD 63, CIMADE 63, Cons Urg Citoyenne 63, DAL 63, Dar Salem, EELV 63, Ensemble ! 63, Espaces Marx 63, Femmes Musulmanes 63, FSU 63, Fr Insoumise 63, Génération.s 63, INDECOSA-CGT 63, JCF 63, Libre Pensée 63, LDH 63, MRAP 63, Mosaïc Auvergne, Mouvt de la Paix 63, NPA 63, PCF 63, PG 63, RESF 63, Solidaires Auvergne, Solidarité Tchétchénie 63, Survie 63, UEC 63, UNEF Auvergne, UN Lycéenne 63, UPC 63, Urgence Gaza 63, UTOPIA 63

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.