Blog suivi par 3 abonnés

Le blog de grève générale

  • Revue de presse 12 et 13 octobre sur Ambérieu et l’Ain

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
  • Travailler plus, mais à quel prix ? Un tract rédigé par les lycéens mobilisés du Lycée de la Plaine de l’Ain

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    La Réforme en bref ! L’âge de la retraite est repoussé à 62 ans au lieu de 60 ans pour le secteur privé. Le nombre d’années de cotisations passe de 40 à 41 années (les cotisations étant trimestrielles) pour toucher la retraite à taux plein. L’âge de la retraite à taux plein passe de 65 à 67 ans (âge à partir duquel on peut partir à la retraite complète sans avoir tous ses trimestres de cotisations validés).Pourquoi nous sommes dans la rue !
  • VERS LA GRÈVE GÉNÉRALE, À PARTIR DU 12 OCTOBRE 2010 !

    Par | 1 recommandé
    En France, depuis le 24 septembre, des grèves reconductibles ontdémarré dans un grand nombre de secteurs :- dans les postes et les télécommunications ;- dans le rail ;- dans l’Éducation nationale ;- dans la Fonction publique territoriale ;- chez Total ;- chez Monoprix, etc.
  • DU VOL !

    Par | 1 recommandé
    DU VOL !Voilà le terme propre pour qualifier la réforme des retraites dont les conséquences seraient : deux années de travail supplémentaires pour une pension plus faible que nos prédécesseurs (travailler plus pour gagner moins !) ; une journée de salaire en moins par mois (2,8% en moins) dans la fonction publique.Cette réforme est fondée sur un mensonge !Le prétendu déficit n’est en réalité pas tant le fruit d’un déséquilibre démographique que d’une insuffisance des recettes dont les causes sont : les allégements de cotisations patronales accordés aux employeurs ; les dettes considérables de L’État et du patronat envers les caisses de retraite ; le chômage de masse, qui réduit le nombre de cotisants ; la faiblesse des salaires qui induit celle des cotisations.Tout cet argent volé aux travailleurs a servi à alimenter la spéculation dont ont profité et profiteront encore banquiers, actionnaires, traders et rentiers de toutes sortes. Cette réforme censée « sauver » les retraites vise surtout à « calmer les marchés » : il faudrait tout faire, dit-on, pour convaincre les agences de notation et éviter le drame grec...Il existe bien entendu une autre solution pour « sauver » les retraites : elle consiste en une autre répartition des richesses !
  • La grève, ça coûte cher ?

    Par | 1 recommandé
  • Tract du Collectif départemental interprofessionnel pour la grève générale

    Par | 1 recommandé
    RETRAITES : ON NOUS MENT !• « On vit plus vieux » , mais pas forcément en bonne santé : en moyenne, on est malade dès 63,6 ans pour les hommes, dès 64 ans pour les femmes !• « Les caisses des retraites sont vides », pas celles du patronat : cette année, 36 milliards de cadeaux aux patrons ; en 2009, 32,6 milliards d’exonérations de cotisations sociales ont été accordées aux entreprises ; de 1980 à 2009, leurs revenus financiers et ceux des banques ont augmenté de 626% !• Récupérons notre bien, partageons les richesses : de 1983 à 2006, la part des salaires dans le Produit intérieur brut de la France a baissé de 9,3%, celle des actionnaires a presque triplé (pour un PIB de 2 000 milliards d’euros, c’est environ 150 milliards qui ont été volés aux travailleurs par le capital : 20 fois le « trou » des retraites) !
  • La grève générale se construit dans l'Ain

    Par | 1 recommandé
    Retrouvez toutes les informations du collectif interprofessionnel pour la Gève Générale sur notre site :http://collectifamberieu.org/