Voir tous
  • S'étouffer avec des carottes - les risques du métier

    Par
    Le ministre, empêtré dans les affaires, l'accumulation de promesses non tenues et les contrevérités, poursuit ses réformes. La dernière en date, concernant les Réseaux d'éducation prioritaire, est un moyen de plus pour bâillonner les enseignants et offrir des moyens supplémentaires à l'école privée. Comme d'habitude, le tout est enveloppé dans des discours faussement bienveillants.
  • Le lapin qui cacha la forêt

    Par
    Le scandale concernant le syndicat Avenir lycéen reflète encore une fois la tendance de M Blanquer à maltraiter la réalité. Mais il reste très cohérent dans son œuvre de création de l'école de demain. L'œuvre d'une vie. Nous parlerons donc d'école, mais aussi de liberté, du mérite, des profits et des lapins.
  • Enseignants de tous les préaux...

    Par
    Les décisions de nos dirigeants concernant l'école paraissent incohérentes et inadaptées. Souvent même en décalage avec la réalité. Malgré cette apparence, il y a des choses qui nous permettent d'y dégager du sens. Ce qu'on y voit n'est pas vraiment rassurant. Ouvrons les yeux et soyons lucides.
  • Les enseignants sont-ils des citoyens éclairés?

    Par
    Dans cette période chaotique les enseignants se sentent maltraités. Que peuvent-ils faire pour (re)trouver le sens de leur métier? Où nous mène le chemin emprunté par nos dirigeants et leurs décisions ont-elles une quelconque cohérence? Tenter de répondre à ces questions peut permettre de structurer la riposte et les revendications.
  • On ne peut plus (ne) rien dire!

    Par
    Je me taisais tranquillement dans mon coin, conscient que les réactions en période de sidération ne sont pas forcément constructives, lorsque j'entendis un appel à nous faire taire au nom de la morale. Tous sans exception, nous serions moralement problématiques. L'immunité morale étant fournie par la carte de presse et accessoirement un créneau sur France Inter, choses que je ne possède pas.