Pourquoi ma voix de gauche n'ira pas à Claude Bartolone

Pour des raisons de cohérence politique vis-à-vis de la politique libérale et sécuritaire du gouvernement ; de cohérence éthique vis-à-vis des turpitudes personnelles de Claude Bartolone ; et de cohérence stratégique pour faire émerger une vraie gauche, les militants de gauche et écologistes ne pourront pas voter pour le PS dimanche prochain en IDF.

En ce qui concerne le PS en général : 

  • Tournant libéral de Macron avec ses licenciements facilités et sa casse sociale.
  • Tournant sécuritaire de Valls avec la déchéance de nationalité, l'état d'urgence sans limite, le flicage généralisé des militants.
  • Bilan économique de Hollande, avec le chômage et la soumission à la finance.
  • Politique extérieure de la France, qui se compromet avec Poutine, prend ses ordres d'Obama, et obéit au lobby de l'armement.

Il était déjà impossible à un électeur se disant de gauche de voter en son âme et conscience pour un représentant du PS, a fortiori pour Claude Bartolone, un des supporters les plus zélés de cette politique.


En ce qui concerne Claude Bartolone en particulier : 

En ce qui concerne l'avenir de la (vraie) gauche : à continuer à se vendre (pas cher) au second tour de chaque élection, nous somms en train de nous faire étouffer à petit feu. Pourquoi le FN prospère : parce qu'il est indépendant. Il accepte de ne pas sièger, mais ne se compromet jamais dans des alliances qui affaibliraient son discours. Entre le pire et le moins pire, on habitue les gens à voter mal, sans éthique.

Révélations Médipart sur Bartolone et Tapie © DR Révélations Médipart sur Bartolone et Tapie © DR

Quelle crédibilité auront nous, la semaine prochaine, en revenant sur les marchés, nous faisnt traiter à nouveau de supplétifs du PS et de sa politique de casse sociale ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.