Autisme : la corbeille des GEM est-elle trop pleine ?

Le bilan de la 3ème année du 4ème plan autisme sous-estime énormément le développement des Groupes d'Entraide Mutuelle Autisme. Il faut pourtant se réjouir du fait que les personnes autistes se saisissent de cet outil pour prendre leur vie en main.

Le Secrétariat d’État aux Personnes Handicapées vient de publier son bilan des 3 ans du 4ème plan autisme (stratégie nationale de l'autisme au sein des troubles neurodéveloppementaux).

Même s'il y a des progrès, ce n'est pas à la hauteur des enjeux, compte tenu des résistances et de l’inertie des professionnels.

La Fédération des Groupes d'Entraide Mutuelle [GEM] Autisme (Fégema), qui vient de se créer, fait cependant remarquer que les pages sur les GEM (pp.56-59) sous-estimaient leur développement.

En effet, il n'est question que de 11 GEM autisme, avec 51 GEM dit "mixtes".

screenshot-2021-04-12-dp-bilan-autisme-3-ans-pdf-1


C'est une situation assez extraordinaire, où le gouvernement minimise l'effet de son action.

Voici le tableau réel, produit par la fédération des GEM Autisme à partir d'un recensement effectué par elle :

 © Fédération GEM Autisme © Fédération GEM Autisme

La Fédération des GEM Autisme a contacté la DIA (délégation interministérielle autisme - Claire Compagnon) pour faire rectifier les informations et lui présenter la situation région par région.

Il y a aujourd'hui 41 GEM Autisme en fonctionnement, 26 projets sont en cours (acceptés par les ARS) : soit 67, non pas 11. Et rarement des GEM dit mixtes * (5 et non 51).

Il est quand même assez étonnant de voir que l'ARS Nouvelle Aquitaine soutient très justement des projets de GEM Autisme, alors que l'ARS Ile-de-France soutient surtout les projets dits mixtes (handicap psychique et autisme). Sous cet intitulé de projet mixte, il s'agit bien d'un détournement de fonds par rapport aux objectifs du 4ème plan autisme. Et dans l'arithmétique très spéciale du SEPH (page 59), 4 GEM TSA et 4 GEM mixtes donnent un total de 11 GEM !

L'autre projet mixte, financé dans le cadre du 4ème plan autisme, concerne un projet dans les Côtes d'Armor, à Paimpol, où différentes associations, sous l'impulsion d'Autisme Breizh Autonomie, ont mis en place depuis 2 ans des activités, sans attendre un financement de l'ARS. Il s'agit bien d'un projet à partir de personnes autistes.

Les GEM Autisme se développent à partir de groupes informels de personnes autistes ou d’associations existantes. Des associations gestionnaires veulent intervenir dans ce cadre, mais elles devront se confronter à des personnes autistes qui ne se laisseront pas faire, qui veulent maîtriser leur GEM.

Les GEM Autisme répondent bien à un besoin, et les personnes autistes se saisissent de cet outil.

* Il n'y a pas de recensement en fonction du diagnostic dans les GEM. Un GEM mixte ? C'est un GEM qui a répondu dans un questionnaire CNSA qu'il acceptait des personnes avec handicap psychique, mais aussi autistes ou cérébro-lésées. Sans diagnostic. Et sans adaptation particulière. Une catégorie indéfinie.


Les GEM Autisme, une nouvelle race en magasin

Dans le cadre du 4ème plan autisme, 100 GEM (groupes d'entraide mutuelle) Autisme doivent voir le jour. Mais cela s'est compliqué ...11 août 2019

GEM Autisme : l'instruction interministérielle

31 janv. 2020 - L'instruction interministérielle sur les GEM précise le public concerné et les modalités de sélection des projets par les ARS.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.