JJDUCH
professeur histoire retraité
Abonné·e de Mediapart

58 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2018

JJDUCH
professeur histoire retraité
Abonné·e de Mediapart

Climat : quelques éléments de références

Il est frappant que certaines données essentielles sur l’état des lieux du réchauffement climatique soient ignorées : Quelles sont les émissions de CO2 par pays en quantité absolue et par habitant ? Quels secteurs d’activité sont responsables des émissions, en particulier en France ? Et quelles sources d’énergie, notamment pour l’électricité, émettent le plus de CO2 ?

JJDUCH
professeur histoire retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

1) Les gros émetteurs de CO2 au niveau mondial

  • Amérique du Nord 17,2% dont Usa 14,4% , Canada 1,9 %.
  • Russie 4,9 %
  • UE 9.6% dont Allemagne 2,2%, France 0,9 %, Grande-Bretagne 1,1%, Pologne 0,8%, Italie 1%.
  • Asie 47,6 % dont Chine 29,7%, Inde 6,8 %,Japon 3,5 %, Corée du sud 1,7 %
  • Afrique sub-saharienne 2,6 %
  • Moyen orient, Afrique du nord 7,3 %
  • Amérique du sud 3,6% dont Brésil 1,4 %

Il apparaît clairement deux éléments essentiels

  • les pays les plus riches sont parmi les plus gros émetteurs et doivent réduire très fortement leurs émissions .mais parmi eux il y a de très fortes disparités.
  • l’essentiel se joue pourtant avec les pays émergents dont la consommation d’énergie ne peut que s’accroître fortement. ce qui se passe avec la Chine déjà et demain l’Inde( pays bientôt le plus peuplé du monde) sera déterminant. Il est impératif qu’une coopération très approfondie aide ces pays à améliorer leur efficacité énergétique (c'est-à-dire le ratio production/consommation d’énergie) et à développer des moyens de production d’énergie de plus en plus décarbonés.

2)Les rejets de CO2 par habitant

en tonnes /habitant

  • États-unis 16.1, UE 6.8, Japon 9.9
  • La moyenne européenne cache de très fortes disparités :
    • Allemagne 9,6
    • Espagne 5,7
    • France 5,1
    • Italie5,9
    • Royaume uni 6,2
    • Pologne 7.
  • Ce différentiel considérable entre les pays européens (presque du simple au double ) a une explication simple , la nature de la production d’électricité
Illustration 1

« Les émissions unitaires de CO2 pour la production d'électricité sont très variables d'un pays à l'autre au sein de l'UE à 28, même si la tendance à la baisse depuis 1990 se retrouve dans la quasi totalité des pays de l'UE. Elles sont très élevées (plus de 400 g CO2/kWh) dans les pays où la filière charbon reste importante, comme l'Allemagne ou la Pologne. Elles sont plus faibles dans les pays où les énergies renouvelables et/ou le nucléaire sont développés, comme la France (76 % de nucléaire et 11 % d'hydraulique en 2015) et la Suède (46 %d'hydraulique et 35 % de nucléaire). » Ministère développement durable novembre 2017.

Pour une lecture en temps réel des émissions par pays voir ce site https://www.electricitymap.org/?page=map&solar=false&remote=true&wind=false

3)Les sources de production d’électricité et les rejets de CO2 :

 en g de CO2 par kwh :

    • nucléaire 12 ,
    • éolien 11
    •  photovoltaïque 45
    •  hydraulique 24,
    •  gaz 490,
    • Fuel  650
    • charbon 820

4) Les secteurs émetteurs de CO2 en France

Rejets en millions de tonnes de CO2

  • Énergie 47 (13,9%)
  • Industrie 71 (21,0%)
  • résidentiel tertiaire 78 (23,1%)
  • agriculture sylviculture 12 (3,6%)
  • transport routier 122( 36,1%)
  • autres transports 6 (1,8%)
  • total 338

La production d’électricité étant largement décarbonée cela explique la faible place de l’énergie.

Glossaire

Unités de puissance

  • Kw kilowatt
  • Mw mégawatt soit 1000 Kw
  • Gw Gigawatt soit 1 million de Kw

Unités de production (ou de consommation) d’énergie

  • Kwh (kilowatt-heure) équivalent à la production d’une puissance  d’un Kw pendant une heure
  • Mwh (mégawatt-heure) 1000 Kwh
  • Gwh (gigawatt-heure) 1 million de Kwh
  • Twh (terawatt-heure) 1 milliard de Kwh

STEP

Station de transfert d’énergie par pompage

Centrale hydraulique combinant un bassin haut (comme pour tout lac de barrage)  et un bassin bas

  • Quand la demande d’électricité est forte , on lâche l’eau du bassin haut pour produire (turbiner) de l’électricité. Cette eau est stockée dans le bassin bas(c’est la différence avec un barrage classique où elle part à la rivière
  • Quand la demande d’électricité est faible (par exemple la nuit), on pompe l’eau du bassin bas vers le bassin haut dont le stock d’énergie potentielle est alors reconstitué

Le cycle turbinage pompage peut alors recommencer.

Intensité énergétique

Rapport entre la quantité d’énergie consommée et la production annuelle d’un pays.

Plus ce rapport est bas, plus il y a économie d’énergie

L’intensité énergétique est très variable dans le monde et tend globalement à la baisse(France 1970/2004 -20 %)

Ce billet fait partie d’un ensemble de quatre billets

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte