JJDUCH
professeur histoire retraité
Abonné·e de Mediapart

58 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2018

JJDUCH
professeur histoire retraité
Abonné·e de Mediapart

Climat sortir de la confusion et des idées simplistes, oui à la raison Introduction

La question du réchauffement est bien une réalité urgente La chaleur ressentie cet été, en crédibilisant les alertes répétées des scientifiques a remis au premier plan la question du réchauffement climatique et l’urgence d’y faire face.

JJDUCH
professeur histoire retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce billet fait partie d’un ensemble de quatre billets

  • A mon sens, le réchauffement climatique est bien une réalité démontrée par les travaux de milliers de scientifiques et leur confrontation dans le cadre du GIEC .
  • Pour autant, il reste une forte minorité de sceptiques. Le contexte ambiant, où l’on met en cause toute confiance envers les scientifiques et les savoirs, n’y est évidemment pas pour rien.
  • Alors, loin du catastrophisme, il faut au contraire en rester à une approche purement rationnelle, ce que font, avec nuance et prudence, les scientifiques qui travaillent sur la question.

 Définir une approche rationnelle des solutions

  • Pour autant la quasi totalité des articles de presse en reste à l’émotion vague et aux idées toutes faites sur le registre des solutions, en évacuant trop souvent du débat des aspects plus concrets et objectifs.
  • Sur cette question vitale comme sur d’autres, on n’avancera pas si on refuse de fait (pour des raisons idéologiques, économiques, politiques) d’appréhender le problème dans sa complexité tout en méprisant la notion, pourtant essentielle en ce domaine d’ordre de grandeur.
  • On ne construira rien si on ne part pas des réalités scientifiques, technologiques, industrielles, en intégrant bien qu’il faut faire évoluer tout cela mais que cela demandera de l’argent (beaucoup d’argent) et du temps (on ne passe pas du stade du labo à la phase industrielle en un an ou deux, on ne révolutionne pas la production industrielle en moins de 10 ou 20 ans).
  • Les bons sentiments, les grands discours, que leurs auteurs soient sincères ou non, hors de toute analyse objective de la situation dans sa complexité ne permettent pas d’avancer, loin de là.
  • Beaucoup aujourd’hui se réfugient dans l’irrationnel, en refusant l’esprit des Lumières : c’est tout le contraire qu’il faut faire, sauf à s’engager dans des impasses cuisantes et dans des lendemains qui déchantent.

 À l’inverse on va essayer ici une approche des éléments principaux d’une lutte contre le réchauffement, c'est-à-dire l’effet de serre.

Cela sera structuré en deux parties

  1. Quelle démarche pour décarboner au maximum notre consommation d’énergie ?

    https://blogs.mediapart.fr/jjduch/blog/181018/climat-sortir-de-la-confusion-et-des-idees-simplistes-oui-la-raison-partie1

  2. Quelles transformations des processus de production et de consommation et pour cela quelle remise en cause du système économique et social existant, c'est-à-dire du capitalisme ?

    https://blogs.mediapart.fr/jjduch/blog/181018/climat-sortir-de-la-confusion-et-des-idees-simplistes-oui-la-raison-partie-2

    Une idée clé : le chemin à parcourir est immense, face à cet enjeu vital pour l’humanité, il n’y a pas une solution unique ou miracle mais tout un panel de solutions complémentaires.

Une partie annexe donnera un état des lieux sur les rejets par pays, par secteurs d’activité et par mode de production de l’électricité. Elle est ici https://blogs.mediapart.fr/jjduch/blog/171018/climat-quelques-elements-de-references

Document complet (ensemble des quatre billets) (pdf, 512.2 kB)

Cette étude est centrée sur la France, parce que c’est là que nous pouvons avoir prise sur la réalité, sans négliger évidemment des enjeux mondiaux essentiels et quelques exemples positifs ou négatifs qui existent ailleurs et qui peuvent nous éclairer.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte