lancetre
Abonné·e de Mediapart

457 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 mars 2019

Qui est Abdel Zahiri, le gilet jaune emprisonné ?

Un récent article de Médiapart nous présente le dernier martyr en date des gilets jaunes, depuis que Coralie s'est éclipsée. Un homme emprisonné pour quelques mois. Qui est-il ? Pour comprendre ses opinions, le mieux est de lui laisser la parole... En allant voir ses publications sur son compte facebook.

lancetre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans l'article que publie Médiapart, Louise Fessard ne fait pas l'impasse sur la dérive vers l'extrême droite du personnage:

" Depuis son départ du NPA, Abdel Zahiri a aussi dérivé, à la façon d’une Farida Belghoul. Il dénonce en 2014 sur sa page Facebook le « mariage homosexuel et l’éducation de la théorie du genre » ainsi que « les lobbies LGBT », puis à la rentrée 2018 les « séances d’éducation sexuelle ». Il se lance dans une campagne de soutien inconditionnel à Tariq Ramadan, mis en examen pour viols. Devant la prison de Fresnes où était détenu l’islamologue, il dénonce une campagne des « fachos et [des] sionistes ».

D’autres publications ont un caractère aux limites de l’homophobie et de l’antisémitisme, comme celle où, en décembre 2017, il promet ironique, après la suspension de son compte Facebook : « Je dirais super Facebook, allez les juifs, courage les PD, oui aux femmes nues, aux enfants soldats, aux fachos en cagoule et tutu. » Sur sa page, il rage contre les « merdas sionistes » et « Israhaine».

Au téléphone, Abdel Zahiri défend son opposition au mariage pour tous, qu'il lie à sa religion musulmane et à l'éducation de ses enfants, avec des arguments proches de la Manif pour tous. « L'homosexualité est une pratique interdite dans toutes les religions, avance-t-il. Et par rapport à mes enfants, pour moi le repère c'est un papa et une maman. Il y a eu des milliers de manifestants, si on n'appelle pas au mariage pour tous, on n'est pas automatiquement homophobe. »

Quant aux autres publications, il les justifie par rapport à ses nombreuses suspensions de compte : « J'ai recensé tous les thèmes qui m'ont valu une suspension. Je n'ai jamais condamné les juifs sur mes publications, ce que je critique c'est la politique israélienne, l'apartheid. » "

Pour en arriver à ce passage de l'article, il faut cependant le lire jusqu'à la dernière page.

Les non-abonnés, qui ont seulement vu le titre, auront l'image d'un "ancien militant du NPA":

Evidemment, c'est plus sympathique que d'évoquer un islamiste, qui crache sur Simone Veil, s'oppose au droit à l'avortement, aux féministes et au mariage pour tous, confie son respect pour le négationniste Faurisson, soutient le roi du Maroc dans sa répression contre les révoltés du Rif, injurie les femmes qui ont porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan, qualifie de chien et de hyène un musulman qui ne partage pas ses positions, et envisage sérieusement l'hypothèse selon laquelle l'attentat de Strasbourg pourrait être un complot du Mossad...

C'est pourtant tout cela qu'on découvre, lorsqu'on parcourt les messages publics sur son compte facebook.

Notons qu'on ne trouve rien pour 2015 , ni pour 2016.

On ne connaîtra donc pas son opinion sur l'assassinat des dessinateurs de Charlie Hebdo, sur les attentats du 13 novembre à Paris, ni sur l'attentat de Nice.

Dommage...

Mais il reste largement de quoi avoir une idée précise des tendances politiques du bonhomme.

Sur le compte facebook, donc,  du nouveau martyr des gilets jaunes:

Pour saluer la mort de Simone Veil:

La vidéo dont parle ce commentaire est une vidéo anti-avortement tellement ignoble qu'elle avait été dépubliée par facebook...

Un autre commentaire d'Abdel Zahiri,  renvoie vers une publication, particulièrement abjecte, du site d'Alain Soral, qui accuse Simone Veil , dans la grande tradition antisémite, d'avoir favorisé l'exportation d'organes humains vers Israël.

Ce texte immonde est qualifié de "très intéressant " par Abdel Zahiri...

Pour saluer la mort de Robert Faurisson, par contre:

 Au sujet du mouvement de contestation dans le Rif , au Maroc :

Au sujet de l'une des femmes qui ont porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan ( je ne reproduis pas la photographie qu'Abdel Zahiri ajoute sous sa prose):

 On l'aura compris: le gars n'est pas féministe, et l'admet bien volontiers:

Suit une vidéo sur la manière de nettoyer divers objets, avec des produits ménagers...

Après l'attentat de Strasbourg, Abdel Zahiri, sans le savoir, illustre au pied de la lettre ce dessin satirique:

 Encore ne dispose-t-on là que des messages les plus présentables d'Abdel Zahiri.

Ceux qu'il juge "tous publics", et qui n'ont pas été dépubliés par facebook.

On imagine la teneur des autres messages, ceux qu'il réserve à ses amis, ou que facebook a supprimés...

Lorsqu'on lit ce que facebook laisse passer, on imagine à quel niveau de violence verbale il faut arriver pour voir un message supprimé, et pour être suspendu...

Ceci, par exemple , est toujours en ligne.

C'est la réponse, pas même à un "sioniste", mais à un autre musulman, avec lequel Abdel Zahiri est en désaccord:

Abdel Zahiri a donc mis en place cette parade:

Quel que soit le sujet sur lequel il publie, Abdel Zahiri reprend les thèmes de l'extrême droite: soutien au roi du Maroc, haine de Simone Veil, opposition au droit à l'avortement, au mariage pour tous, au féminisme...

Obsession aussi du "sionisme", qu'il convoque à tout propos, et souvent hors de propos...

Par exemple , à l'occasion de la mort de Johnny Halliday ( message très violent,  supprimé par facebook, que je ne republie donc pas ici), à qui il souhaitait de se retrouver en enfer ... pour avoir soutenu Israël.

Présenter ce militant islamiste comme "ancien du NPA", dans le titre, c'est donc, tout de même, assez étrange.

A ce compte-là, Hervé Ryssen, militant néo-nazi assumé, qui a fait la Une de Paris-Match en gilet jaune, est un ancien libertaire.

Dieudonné est un ancien humoriste.

Jacques Doriot était un ancien militant communiste, et des plus actifs.

Marcel Déat était un ancien militant socialiste, un temps considéré comme possible successeur de Léon Blum.

Mussolini était un ancien anti-militariste.

On n'en finirait plus...

Ancien : qui n'est plus...

Quel rapport entre le NPA et les thèses religieuses et ultra-réactionnaires aujourd'hui défendues par ce leader des gilets jaunes ?

Par ailleurs, il est tout de  même extraordinaire qu'à chaque fois qu'on s'intéresse d'un peu près au profil idéologique de l'un de ces gilets jaunes qui se proclament régulièrement "apolitiques", on tombe sur ce genre de fâcheux.

L'agression contre Finkielkraut ?

Un islamiste délirant.

Les dégradations sur l'Arc de Triomphe ?

Des militants d'extrême droite, dont un certain "Sanglier", bien connu des antifascistes de sa région, qui stockait chez lui un véritable arsenal.

Drouet et Nicolle ?

Des conspirationnistes de compétition...

Eric Drouet et Maxime Nicolle EN PLEIN DELIRE COMPLOTISTE D EXTREME DROITE © Generation Nouvelle Republique

L'organisateur des rassemblements de gilets jaunes dans les Ardennes ?

Un fan de Dieudonné, qui fait des "quenelles" sur un monument dédié aux victimes de l'antisémitisme.

Un des leaders des gilets jaunes en France photographié avec Dieudonné. © i24NEWS Français

Je pourrais continuer la liste...

Il serait quand même pertinent, pour les gilets jaunes qui ne se reconnaissent pas dans les idées de l'extrême droite, de se demander ce qui, dans leur mouvement, attire à ce point les militants les plus caricaturaux de l'extrême droite la plus délirante.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul

La sélection du Club

Billet de blog
Croissance énergétique : et si le nucléaire n'était pas la solution ?
On trouve ici et là des aficionados du nucléaire pour expliquer que pour continuer à consommer et à croitre sur le rythme actuel, il suffit de construire des centrales nucléaires. C'est d'ailleurs l'essence du plan pour l'énergie de notre renouveau président. Alors causons un peu croissance énergétique et centrales nucléaires.
par Haekel
Billet de blog
Réagir avant qu'il ne soit trop tard 2/4
L’avenir n’est plus ce qu’il était ! La guerre en Ukraine, la menace nucléaire, la crise alimentaire, le dérèglement climatique, les feux gigantesques de l’été, les inondations meurtrières, autant d’épisodes anxiogènes de la modernité face auxquels nous devons impérativement réagir. Ces désordres du monde constituent une opportunité à saisir pour modifier notre trajectoire
par HARPAGES
Billet de blog
Le nucléaire sans débat
Où est le débat public sérieux sur l'avenir du nucléaire ? Stop ou encore ? Telle est la question qui engage les générations futures. Une enquête remarquable et sans concession qui expose faits et enjeux. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Face aux recommandations du GIEC, comment réconcilier l’écologie avec le nucléaire
L'écologie politique a toujours manifesté une aversion contre le nucléaire. Pourtant, cette source d'énergie décarbonée n'est pas dénuée d'intérêt. D'où vient alors ce désamour pour le nucléaire ? Le nucléaire devrait se guérir de deux maux: sa filiation militaire qui met en exergue sa dangerosité, et l'absence d'une vision stratégique renouvelée et forgée avec l'adhésion de la société.
par francois brechignac