Clément Viktorovitch analyse le discours méprisant de Didier Raoult.

Soutenu par toute l'extrême droite, par Trump, par Bolsonaro, par Bardella, par Tapie, par tous les anti-vaccins et les complotistes, le notable Raoult, décoré, qui fréquente toute la droite marseillaise, se prétend porte-voix du peuple, et écrase de son mépris, non seulement ses confrères, mais quiconque ose le contredire. Analyse de Clément Viktorovitch.

Clément Viktorovitch : Didier Raoult, la parole politique - Clique, 20h25 en clair sur CANAL+ © Clique TV

A noter que Guillaume Meurice, qui a osé se moquer (assez gentiment d'ailleurs...) de Raoult et de sa cour, de ses partisans exaltés, continue de recevoir des injures, postées par des fanatiques.

Qui a travaillé le jour de la Pentecôte ? Le Moment Meurice © France Inter

On ne rappellera jamais assez le danger des sectes, des gourous, et de l'emprise sectaire.

Quiconque conteste Raoult, quiconque ose mettre en doute sa Parole, quiconque ose faire de l'humour à propos de Raoult, se voit immédiatement traîné dans la boue, injurié, insulté, par des hordes fanatisées.

Cela montre assez que l'on n'est pas, avec Didier Raoult et ses partisans,  dans une démarche scientifique.

Rappelons aussi que  Raoult, dont ses partisans ( Trump, Tapie, Bolsonaro, Estrosi, Bardella, Zemmour... Quelle équipe ! ) vantent le "remède miracle",  n'a sauvé personne, puisqu'il ne propose son traitement qu'à des patients qui ne présentent aucune cause de "co-morbidité"...

Il " soigne" des gens qu'il sélectionne, au départ, parce qu'ils sont en bonne santé.

Et uniquement lorsque les premiers symptômes apparaissent.

Et donc, il "guérit" des gens qui auraient guéri d'eux-mêmes, sans traitement, à plus de 90 %...

Dés que le cas est un peu plus compliqué, ou que l'état du patient s'aggrave, il le refile à l'hôpital public.

Dans un  commentaire, j'avais comparé ce comportement à celui de lycées situés dans des quartiers huppés qui sélectionnent, sur dossier, à l'entrée en seconde, qui virent les élèves qui n'ont pas seize de moyenne de la seconde à la terminale, et qui proclament ensuite, fièrement, des taux de réussite de cent pour cent au baccalauréat.

C'est exactement la méthode Raoult: choisir ses patients, n'administrer son "traitement" qu'à ceux qui ne présentent à peu près aucun risque de décès, envoyer ceux qui poseraient tout de même problème à l'hôpital, et clamer ensuite que son traitement guérit les malades : méthodes de charlatan.

On peut, évidemment, considérer que Raoult, richissime patron d'un institut privé, décoré, ami de toute la droite marseillaise, soutenu par Trump, Tapie, Bolsonaro, par toute l'extrême droite, par tous les cercles complotistes les plus délirants, est un Génie, Pur, et que tous les autres médecins et scientifiques, dans le monde entier, qui contestent l'approche non scientifique de Raoult, son refus de mener une étude dans les règles de l'art sur l'efficacité de son traitement, ne sont que des menteurs et des vendus...

On peut, aussi, considérer que Raoult, qui vient de rejoindre la bande de toutes les vieilles lunes d'extrême droite racolées par Michel Onfray, est un personnage égocentrique, délirant, dangereux,  qui abuse de la crédulité de gens apeurés par une maladie que personne, à l'heure actuelle, ne sait soigner.

Je partage, bien évidemment,  cette seconde opinion.

Mais il est bien sûr impossible de convaincre des complotistes, persuadés que tous les arguments produits contre eux viennent de complices du complot qu'ils dénoncent, de vendus, de stipendiés...

Et qui présentent Raoult comme une "victime"...

Il est évidemment plus facile, comme Raoult, de brandir un pseudo-médicament miracle ( mais attention: il ne guérit que ceux qui ne sont pas malades, du propre aveu de Raoult , le bon docteur Knock dans une vie précédente), que de dire la vérité : on ne peut pas découvrir , en quelques semaines, un médicament qui guérit une maladie inconnue.

Le temps de la science, de l'expérimentation nécessaire, des recherches, des tâtonnements, des hypothèses, des vérifications, n'est pas le temps des charlatans médiatiques, qui clament qu'un virus qu'ils ne connaissent pas ne tuera pas davantage que les accidents de trottinette, avant de brandir un produit miracle...

Raoult, c'est l'obscurantisme : il demande qu'on le croie, en refusant de démontrer ces assertions.

Démarche de prêtre, non de scientifique.

C'est la réaction la plus crasse.

Il suffit de voir ses fréquentations, et la liste atterrante des ses soutiens et propagandistes.

C'est le triomphe de la propagande, de la publicité.

Une chaîne youtube pour vanter son médicament, s'adresser directement au peuple, tel un prédicateur, plutôt que le respect d'un protocole de vérification scientifique des effets et inconvénients  éventuels d'un traitement.

 C'est le refus de toute discussion sérieuse, de tout débat fondé sur un échange d'arguments, remplacés par le mépris de quiconque ose le contredire..

Raoult, en résumé, bien au-delà de sa personne, c'est tout ce qu'ont combattu les Lumières, et tout ce qu'il faut continuer de combattre.

Le mur des Hydroxychlorocons - Le Billet de Sophia Aram © France Inter

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/190520/guillaume-meurice-trouve-un-concurrent-serieux-pour-didier-raoult

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/140520/de-limpossibilite-de-debattre-avec-des-complotistes

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/010520/tatiana-ventosemalade-du-coronavirus-ne-relayez-pas-les-conseils-des-charlatans

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.