En finirons-nous un jour avec la toute-puissance du lobby des chasseurs ?

La démission de Nicolas Hulot attire l'attention, une nouvelle fois, sur l' influence disproportionnée exercée par le lobby des chasseurs. Ces gens ne sont pourtant qu'un gros million.Il serait grand temps que les anti-chasse parviennent, à leur tour, à s'organiser dans un rassemblement suffisamment puissant pour faire pièce au lobby de la gâchette.

L'un des aspects particulièrement détestables, et anachroniques, de la politique menée par Emmanuel Macron, c'est l'appui enthousiaste qu'il apporte aux chasseurs.

Chasses présidentielles : Macron a les mêmes loisirs que Pompidou ! - Le Billet de Charline © France Inter

Cette manière, chez les plus riches, de "tuer le temps" en tuant des animaux, et en dépensant parfois des fortunes pour cela, ne laisse pas d'étonner le citoyen ordinaire:

Quand un riche s'ennuie, il tire sur des animaux - Le Billet de Charline © France Inter

La chasse à courre, loisir aristocratique, a été magnifiquement décrite et critiquée dans ce billet, par ailleurs fort bien rédigé, et d'une lecture agréable:

https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-richier/blog/291017/taiaut-taiaut-taiaut

La chasse, marquée, régulièrement,  par des accidents mortels, fait courir des risques, non seulement aux chasseurs eux-mêmes (que l'on ne plaindra pas: personne ne les oblige à aller faire les guignols dans les bois avec des fusils, ni à ouvrir le feu dés qu'ils voient quelque chose qui bouge dans un fourré, pour se rendre compte, trop tard, que c'était quelqu'un), mais aussi aux simples promeneurs:

https://blogs.mediapart.fr/claire-rafin/blog/290818/attention-cest-bientot-la-rentree-des-chasses

Archi-minoritaires, exerçant une pratique de plus en plus anachronique, alors que les questions du bien-être animal, et du véganisme, suscitent un intérêt de plus en plus marqué, les chasseurs conservent pourtant l'oreille des politiciens, très en retard sur ce sujet, comme sur tant d'autres ( droit à mourir dans la dignité, légalisation de l'usage du cannabis...) sur l'évolution de la société.

En 2002, un livre écrit par la journaliste Hélène Constanty avait étudié leur organisation.

lobby-de-la-gachette

Il devrait évidemment être réactualisé.

Mais si le nombre de chasseurs, depuis la parution de cet ouvrage , a encore diminué, évolution constante depuis des années, leur influence politique, on vient de le constater avec les révélations de Nicolas Hulot, et les récentes décisions gouvernementales, reste aussi forte, sinon plus.

A quand une organisation des anti-chasse, qui sont beaucoup plus nombreux que les chasseurs, dans un contre-lobby, capable de faire pression, à son tour, sur les politiciens ?

HENRI TACHAN "La Chasse"

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.